La librairie La Dérive ouvre son quarantième chapitre

ACTUS | À Grenoble, les fidèles du quartier Notre-Dame connaissent bien La Dérive, plus ancienne librairie indépendante et généraliste de la ville. À l'occasion de ses quarante ans, qui seront fêtés les 5 et 6 octobre, son patron Yves Baruffaldi nous a conté un bout de son histoire.

Alice Colmart | Mardi 2 octobre 2018

« Je suis très attaché au centre-ville. Il fallait absolument que les festivités se déroulent dans le quartier » nous explique Yves Baruffaldi avant de fêter l'anniversaire de La Dérive, librairie qu'il a fondée au 10 place Sainte-Claire il y a 40 ans. Ainsi, vendredi 5 octobre, le Petit Théâtre voisin accueillera le spectacle de musique Ecco ! inspiré par le livre Les Ritals de François Cavanna. Le lendemain, le Petit Angle lui aussi voisin proposera des rencontres avec les auteurs Alice Ferney, Guy Boley, Marie-Hélène Lafon, Yves Bichet et Rachel Kahn, tandis que dans la librairie se déroulera un "marathon de lecture". « Tous les quarts d'heure, des comédiens ou des lecteurs liront un passage d'un des quarante livres emblématiques, classiques et contemporains, que j'ai choisis. »

L'autre belle histoire qu'Yves Baruffaldi nous a racontée, c'est celle du lieu, créé donc en 1978 à la suite d'une rencontre. « Créer une librairie à l'époque ? On m'a pris pour un fou ! Les Fnac s'installaient peu à peu dans les grandes villes, on me disait qu'il fallait aller dans des communes de plus petite taille comme Voiron ou La Mure. Mais pour moi, le projet devait être à Grenoble et en son centre. J'ai donc arpenté les boutiques à vendre jusqu'à ce petit fourreur place Sainte-Claire dans lequel je me suis rendu par hasard. Il m'a annoncé qu'il vendait. Tout a commencé. »

« Favoriser les auteurs méconnus ou régionaux »

Dès lors, il monte son projet, celui d'une librairie basée sur trois spécialités : l'urbanisme, l'architecture et les sciences humaines. « La librairie a longtemps été identifiée comme telle. Puis, peu à peu, j'ai souhaité la rendre plus généraliste, en développant par exemple la littérature jeunesse. » En 1988, il ouvre même une seconde boutique, plus loin sur la place, à destination du jeune public et qu'il nomme La Voûte Sainte-Claire mais dont l'existence se terminera vingt années plus tard.

La Dérive, elle, est toujours bien là. Et, au-delà de la simple vente, en 40 ans, de nombreuses rencontres ont été proposées par l'équipe afin de « favoriser les auteurs méconnus ou régionaux » mais pas que. « L'une des anecdotes marquantes de ces 40 dernières années, c'est la rencontre que nous avions organisée en 2004 avec Anna Gavalda, pour son livre Ensemble, c'est tout. À l'époque, on savait qu'elle était connue, mais pas à ce point-là… Il y avait une centaine de personnes, alors on a dû rapatrier l'événement au Théâtre le Rio, qui n'existe plus aujourd'hui. Et même là-bas, les lecteurs n'ont pas tous pu rentrer. On s'est retrouvés à devoir récupérer leur livre pour le faire dédicacer par Anna Gavalda ; toute une aventure. » Des aventures qui durent et qu'il n'espère pas prêtes de s'arrêter, en plein centre-ville grenoblois, forcément.

40 ans de La Dérive
Vendredi 5 et samedi 6 octobre


40 ans de La Dérive

le Petit Théâtre du Créarc accueillera le spectacle d’humour et de musique Ecco, inspiré par le livre Les Ritals de François Cavanna, le Petit Angle proposera des rencontres avec Alice Ferney, Guy Boley, Marie-Hélène Lafon, Yves Bichet et Rachel Kahn (sam) tandis qu’à La Dérive se déroulera "Le marathon de lectures" (ven, sam)

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter