Fugue en rire au festival Aux rires etc

Humour | Avec le festival Aux rires etc, TéléGrenoble et l’agence De la lumière dans la boîte nous proposent pendant une semaine un condensé d'humour à voir à Grenoble et au-delà. On fait le point sur cette troisième édition avec Charline Chéchirlian, co-directrice de l’événement.

Alice Colmart | Lundi 14 janvier 2019

En avant pour la troisième édition d'Aux rires etc, dont le nom a pour ambition de sonner comme « un hymne » et dont l'envie est de « rassembler tout le monde autour du rire » nous explique Charline Chéchirlian qui organise l'événement avec notamment Éric Ghenassia, ancien directeur de la Bobine. Né du constat qu'« il n'y avait pas de festival d'humour en Isère », la manifestation a pris le parti de se déployer à Grenoble (la Basse cour), dans l'agglo (le Théâtre en rond de Sassenage, l'Heure bleue de Saint-Martin-d'Hères, le Déclic de Claix) et au-delà (l'Espace Paul-Jargot de Crolles, le Diapason de Saint-Marcellin).

« On voulait dans un premier temps avoir un maillage de salle sur l'agglo et puis, l'ambition étant d'aller sur l'Isère, on a voulu s'associer à des salles plus éloignées. Le but était que la répartition sur le territoire soit homogène. Par la suite, on pense même potentiellement conquérir le Trièves. »

« Mettre en avant différentes formes d'humour »

Six soirs durant, une multitude d'artistes se succèderont sur les différents plateaux : des locaux comme l'habituée de la Basse cour Florine Chevallier, des régionaux comme le duo Camil et Aurel, des nationaux comme le showman parisien Yann Guillarme (photo)… L'objectif étant « de mettre en avant différentes formes d'humour, de la comédie au one-man-show en passant par l'humour noir ».

Et pour qu'il puisse en juger, le public décernera comme chaque année « le coup de cœur » qui viendra rejouer lors de la prochaine édition. « Ça se passera lors d'une soirée carte blanche mercredi 23 janvier à la Basse cour. On y verra Emma Loiselle qui jongle avec les mots, le show musical de Biscotte, l'énigmatique Alexandra Pizzagali et Romain Barreda qui fait se rencontrer l'humour noir et l'absurde. » Ces artistes joueront sous la houlette de Camil et Aurel, le duo détenteur du prix 2018 « qui réinvente l'humour absurde » et qui, cette année, se produira mardi 22 janvier au Déclic de Claix.

Aux rires etc
À la Basse cour, au Théâtre en rond, à l'Heure bleue, au Déclic, à l'Espace Paul-Jargot et au Diapason du dimanche 20 au samedi 26 janvier


Sir John is back !

Par la Cie du Chapeau Melon. Sir John agent secret très spécial, totalement loufoque, s'engage dans une folle mission. Comédie d'aventure et d'action, à partir de 7 ans
Espace Paul Jargot Rue François Mitterrand Crolles
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Camil et Aurel + Florine Chevallier

Humour absurde. Camil et Aurel se donnent la réplique comme dans un match de ping-pong : l’un adopte une stratégie parfois flegmatique et l’autre riposte toujours du tac au tac.
Le Déclic 11 chemin de Risset Claix
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Plateau découvertes du festival

Soirée carte blanche avec quatre artistes : Biscotte + Alexandra Pizzagali + Romain Barreda + Emma Loiselle
La Basse Cour 18 rue Colbert Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Yann Guillarme + 4 découvertes

Pour son one-man-show "Véridique"
Théâtre en Rond 6 rue François Gerin Sassenage
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Djobi Djobach

Humour musical, ms Muriel Henry, par la Cie Swing'Hommes, à partir de 7 ans
Le Diapason 11 rue Jean Rony Saint-Marcellin
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Classe ! + Plateau découverte

Par Cécile Giroud et Yann Stotz, de la comédie, du chant, du piano et du mime
L'Heure Bleue Rue Jean Vilar Saint-Martin-d’Hères
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Rirologie avec le festival Aux rires etc

Humour | Quatrième édition pour le festival Aux rires etc qui se déroulera du dimanche 19 au samedi 25 janvier dans plusieurs salles de l’agglomération grenobloise. Avec, cette année, une programmation assez enthousiasmante.

Aurélien Martinez | Mardi 14 janvier 2020

Rirologie avec le festival Aux rires etc

L’humour est un univers à part dans le vaste monde du spectacle vivant. Une discipline qui n’arrive souvent pas à se débarrasser d’une image pas très flatteuse – il serait trop facile, trop populaire voire trop beauf pour une poignée de programmatrices et programmateurs autoproclamés "respectables". Alors que, paradoxalement, le public adore ça – le versant Off du Festival d’Avignon accueille chaque été une foule de comiques (des bons comme de très mauvais !) qui remplissent les salles. Louons donc le festival Aux rires etc qui, depuis 2017, aime à développer le rire dans les salles qui lui sont dédiées (la Basse cour à Grenoble, le Théâtre en rond à Sassenage) comme dans d’autres plus généralistes – l’Heure bleue à Saint-Martin-d’Hères, l’Espace Paul-Jargot à Crolles, le Déclic à Claix et le Diapason à Saint-Marcellin. Et essaie de balayer large. « Plus scientifique qu’humoriste » Cette année, en plus d’un salutaire plateau découvertes, cinq têtes d’affiche (que des hommes) assureront le show. Tout débutera avec l’énergique Jovany, sorte de Jim Carrey made in France qui happe le public dès qu’il déboule sur scène

Continuer à lire

Le festival Aux Rires Etc sera de retour en janvier

Humour | Fort de son succès rencontré l’an passé lors de la première édition (c’est les organisateurs que sont De la lumière dans la boîte et TéléGrenoble qui le disent), le (...)

Aurélien Martinez | Mardi 21 novembre 2017

Le festival Aux Rires Etc sera de retour en janvier

Fort de son succès rencontré l’an passé lors de la première édition (c’est les organisateurs que sont De la lumière dans la boîte et TéléGrenoble qui le disent), le festival d'humour reviendra à Grenoble (la Basse cour), dans l’agglo (le Théâtre en rond de Sassenage, l’Heure bleue de Saint-Martin-d’Hères, le Déclic de Claix) et au-delà (l’Espace Paul Jargot de Crolles, le Diapason de Saint-Marcellin) du 21 au 27 janvier 2018. Avec des découvertes, des talents confirmés et une star : Pierre-Emmanuel Barré (qui, au passage, affiche quasiment complet, donc faites vite si vous aimez l’humour noir). On en reparle en temps voulu.

Continuer à lire

Festival Aux rires etc : « Venez vous marrer avec nous »

Humour | 3 questions à l’équipe du festival prévu à Grenoble et dans l'agglo (Claix, Sassenage, Saint-Martin-d'Hères et Crolles) du mercredi 25 au dimanche 29 janvier.

Charline Corubolo | Mardi 24 janvier 2017

Festival Aux rires etc : « Venez vous marrer avec nous »

C’est la première édition du festival Aux rires etc, organisé par De la lumière dans la boîte et TéléGrenoble. Pourquoi un festival d’humour dans la région ? Est-ce pour combler un vide ? Charline Chechirlian (De la lumière dans la boîte) : L’idée est de mettre un coup de projecteur sur l’humour et de le développer. Le message c’est vraiment : venez vous marrer avec nous ! On pense qu’il y a la place sur le territoire pour un événement comme celui-là. On voulait amener l’humour dans des lieux où il n’est pas forcément pour sensibiliser de nouveaux publics, même si le festival va aussi se dérouler dans des salles qui ont l’habitude de cette forme, comme la Basse cour. Comment a été pensée la programmation ? Gregory Delelo (programmateur) : Le pari, c’était que sur cinq jours, on arrive à avoir cinq spectacles complètement différents : humour noir, humour politique, comédie de boulevard, humour vocal et humour visuel. C’est très varié, on ne voulait pas avoir de spectacles qui se ressemblent. Il y a aussi un plateau jeunes talents en

Continuer à lire

Panorama de rentrée : quoi de neuf cette saison ?

Saison 2016 / 2017 | De nouvelles têtes, des changements, un drôle de projet...

Aurélien Martinez | Mardi 13 septembre 2016

Panorama de rentrée : quoi de neuf cette saison ?

Des changements côté salles... De la danse en rassemblement à la MC2 Depuis le début d’année, le Centre chorégraphique national de Grenoble est dirigé par Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane (photo), qui ont ainsi pris la suite de l’emblématique Jean-Claude Gallotta. Un CCNG deuxième génération qui proposera cette saison deux événements atypiques à la MC2, un fin décembre et un autre fin mai : Le Grand Rassemblement. Des temps forts autour de la danse (mais pas que) qui sont en train d’être dessinés, et qui donnent très envie au vu des infos que l’on a pu glaner ici et là – pas mal d’invités, des spectacles phares… Deux nouvelles têtes Deux équipements culturels de l’agglo ont récemment changé de direction. À la Faïencerie de La Tronche, Céline Sabatier, venue du Coléo de Pontcharra, a remplacé Élisabeth Mathieu partie à la retraite. Au Pa

Continuer à lire

La Fête des Tuiles : les cours des miracles

CONNAITRE | C’était dans le programme du candidat à la mairie de Grenoble Éric Piolle : mettre en place « une fête de la Journée des Tuiles afin d’associer toute la population et de créer un événement festif, populaire et fédérateur ». La première édition a lieu ce samedi. Aurélien Martinez

Aurélien Martinez | Mardi 2 juin 2015

La Fête des Tuiles : les cours des miracles

« Il manquait à Grenoble un événement fédérateur comme l’ont beaucoup de ville en France. C’est ce qui définit une ville, son identité. » Voici comme Éric Piolle, maire de Grenoble depuis un an et quelques mois, a présenté son projet de Fête des Tuiles lors d’une conférence de presse en présence de l’adjoint à l’économie de proximité et du conseiller municipal délégué aux temps festifs. Comprendre qu’on n’est pas seulement sur le volet culture, mais sur une entreprise plus large estampillée "vivre ensemble" où sont convoqués les habitants, les commerçants, le milieu socioculturel… Pendant une journée (le samedi 6 juin), les Grenoblois seront invités à investir les cours Jean Jaurès et de la Libération, entre Berriat et les Alliés ; cours qui deviendront piéton sur ces deux kilomètres. Au programme, diverses zones (pour chanter, manger, danser, faire du sport, jouer, se rencontrer…) qui célébreront à leur manière l’esprit révolutionnaire grenoblois, cette fête faisant directement référence à la Journée des Tuiles qui, le 7 juin 1788, précéda la Révolution française – elle en a été « l’étincelle » assure le maire, avec des Grenoblois jetant des tuiles a

Continuer à lire