Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

Laurent Wauquiez dévoile ses cartes

Musée des Tissus / La Région a dessiné les contours d'un futur possible et désirable pour le Musée des Tissus et des Arts Décoratifs, et se montre prête à mettre la main au portefeuille de manière significative.

Laurent Wauquiez semble avoir fait du Musée des Tissus et des Arts Décoratifs sa grande cause culturelle et patrimoniale, s'érigeant en moteur du projet de sauvegarde de ce lieu qui, on le rappelle, est menacé dans son existence par la volonté de la CCI Lyon Métropole de s'en séparer face aux coûts trop élevés pour en assurer le fonctionnement.

à lire aussi : Les fils emmêlés du Musée des Tissus

La semaine dernière, la Région a lancé « l'opération sauvetage » en prenant directement les commandes : côté finances, la collectivité s'engage à verser chaque année à partir de 2018, un million d'euros en fonctionnement et à assurer la moitié du coût d'investissement, soit 10 millions d'euros, pour une refonte du projet.

Mais Laurent Wauquiez pose ses conditions : « Ce sauvetage passera inéluctablement par un projet innovant qui devra redynamiser l’établissement, lui redonner les moyens de son excellence et d’une ambition nationale et internationale renouvelée. » Le projet que souhaite défendre la Région rejoint l'une des propositions dévoilées par le Cabinet In Extenso, mandaté par l’État, la Région et Unitex pour apporter des solutions. Dans la présentation la semaine dernière du rapport commandé pour envisager des hypothèses pour le futur des deux musées, « il apparaît que l’une des options proposées correspond dans ses contours au projet que la Région souhaite porter. »

à lire aussi : Musée des Tissus : en sursis jusqu’à la fin de l’année

Sans surprise, il est souhaité des expositions temporaires « de grand renom », en somme des aspirateurs à public et à communication, mais aussi le développement d'un réseau de mécènes (l'idée est reprise de Gérard Collomb, qui avait même démarché en ce sens en Chine) et la création d'un fonds de dotation. La création « d'un pôle de recherche et de formation sur les tissus, leur conservation et leur restauration, en lien avec le CIETA » est aussi souhaitée.

Une restructuration du site est ardemment demandée, incluant la création d’espaces d’événementiel et de restauration, de boutiques également, permettant d'attirer de nouvelles recettes, par exemple via leur location pour des colloques, mais aussi d'ouvrir le musée sur la ville en profitant des jardins.

Laurent Wauquiez, qui refuse d'assumer cette charge seule, en appelle désormais aux autres partenaires : État, CCI, Ville de Lyon et Métropole, pour finaliser ce dossier. Objectif avoué : une ouverture de ce « nouveau lieu » en 2020. Si tout le monde se met d'accord.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 9 septembre 2020 Laurent Wauquiez est passé à deux doigts de se remettre l'ensemble du monde culturel à dos. Il est retombé lundi, à peu près, sur ses pattes. Mais comment a-t-il fait pour glisser ainsi sur une peau de banane, après des semaines de mesures...
Mardi 6 mars 2018 Laurent Wauquiez a décidemment bien du mal à initier un élan pour le destin national dont il rêve. Le président d’Auvergne-Rhône-Alpes, après avoir torpillé son image avec des propos tenus devant des étudiants de l’EM Lyon et enregistrés à...
Mardi 28 juin 2016 C’est la compétence sur laquelle une gouvernance de droite est souvent soupçonnée des moins bonnes intentions et, par conséquent, sur laquelle elle n’a pas envie de se vautrer. En matière culturelle, Laurent Wauquiez entretient pour le moment un...
Mardi 15 mars 2016 C’est la série de cet hiver à Lyon, et il n’y a pas besoin d’être abonné à un site de streaming pour en suivre les rebondissements. Attention, spoiler : le musée des Tissus et des Arts Décoratifs est donc sauvé. Très provisoirement, du moins. Retour...
Mardi 22 avril 2014 «Le costume est devenu un acteur déterminant de la scénographie d'un opéra. On voit d'abord avant d'entendre» lance Maximilien Durand, directeur du Musée des (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter