Wine & Noise au Périscope : à consommer sans modération

Live at Saint-Paul #noise

Le Périscope

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Festival / Deux jours pour déguster : par le gosier, des vins raffinés et via les esgourdes, pas mal de noise millésimé, entrecoupé de pop aux arômes d'été. C'est le festival Live at Saint Paul, vinifié par Wine & Noise.  

Wine & Noise. Plus qu'un slogan : une véritable éthique de vie, où « le vin s'accorde avec l'oreille » ; à condition qu'elle soit plutôt avertie, l'oreille... Sur le blog du même nom, s'enchaînent les manifestes associant un vin (Emmanuel Barou, Clusel Roch...) avec les références noise (Swans, Hint, Kill the Thrill...) pour créer des accords parfaits à répéter chez soi. Fort. Ou à l'extérieur : ce sont aussi des concerts-dégustations, où tout est goûté in vivo. Et voici venir ce week-end le festival, Live at Saint Paul.

à lire aussi : Benjamin Clementine, le fantôme de la Liberté

D'un côté, un mini salon des vins au Lobster : plutôt bio, tendance nature. On goûtera les jus de Julie Le Breton et Christophe Vial, issus de la vallée du Rhône, les Saint-Joseph de Jean Delobre, le micro Domaine Agarrus venu d'Uzès, et bien sûr du beaujolais puisqu'ici on défend ardemment le gamay du nord de Lyon, avec un Crêt de la Bine qui nous est encore inconnu mais vendu plein de promesses.

Tout ça, bien sûr, est encadré solidement par des guitares laissant peu de place à la divagation : deux soirées de concerts au Périscope, regroupant onze artistes qui, piège, ne font pas tous du noise. Prenez Gloria, par exemple : du pur 60's beat, un peu freak mais surtout pop et girly, dont le premier opus In Excelsis Stereo vient de sortir sur Howlin Banana Records. Une excellente mise en bouche acidulée avant la déflagration Noyades, autre régionaux de l'étape aux tendances virant punk & drone. Ces deux-là justifient amplement le déplacement, mais signalons qu'en outre Raoul Vignal, Burne et surtout le très intrigant Cosmic Analog Ensemble (un Libanais installé au Kenya auteur de 70 albums entre soul et afrobeat, également présent le samedi, quitte à venir de si loin) sont du même line-up ce vendredi.

à lire aussi : Viva la Mamma ! Le bagou de la Castafiore

Owun domine l'affiche du samedi, seconds couteaux de la scène noise du début des années 90, devenus fers de lance par la force de la persévérance, ayant imposé ces Grenoblois comme figures de la scène frenchy. On guettera aussi avidemment les Irlandais de Percolator, adeptes d'un krautrock survitaminé fait d'éclairs improvisés venant briser la transe installée, et Sam Fleisch, accalmie pop issue du label Teenage Menopause. Santé.

Wine & Noise : Live at Saint Paul
Au Périscope et au Lobster le vendredi 30 juin et le samedi 1er juillet

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 11 mars 2014 Pendant que la caméra remonte les rues de Los Angeles direction Sunset Boulevard et une de ces grandes villas où vivent les stars du cinéma, le narrateur (...)
Mardi 18 février 2014 De Sebastián Lelio (Chili, 1h50) avec Paulina García, Sergio Hernandez…
Lundi 23 décembre 2013 12 years a slave de Steve MacQueen. Au nom du fils de Vincent Lanoo. D’une vie à l’autre de Georg Maas. Gloria de Sebastian Lelio.
Vendredi 16 novembre 2012 L’Ensemble Relecture et Création et son chef Carlos Molina n’ont qu’une obsession : faire sonner des œuvres anciennes, baroques ou classiques comme si (...)
Lundi 14 février 2011 Film du mois dans la Ciné-collection du GRAC, "Gloria" défie les idées reçues sur le cinéma de John Cassavetes, puisque le cinéaste s’y plie à la loi du genre. Christophe Chabert

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X