Tout en majesté

Festival Berlioz / Pour le 150e anniversaire de la mort de Berlioz - acte 2 - on nous annonce : "Le roi Hector". L’acte 1 nous avait montré un "sacré Berlioz". In fine, on célèbre un sacré roi Hector Berlioz par toutes ses facettes, dans tout son génie.

Berlioz, compositeur si singulier dans l’histoire de la musique, est fêté en grande pompe, et cela promet de la démesure, du faste, du grandiose mais aussi beaucoup d’émotions en tous genres. Il ne faut jamais oublier que Berlioz est un immense compositeur et à la fois, cela ne peut le résumer lui qui est écrivain, chef d’orchestre, journaliste, grand voyageur, amoureux transi, visionnaire fou et surtout autodidacte talentueux…

Pour cette édition 2019 du Festival Berlioz, clin d’œil appuyé au roi Hector le compositeur doublé d’un autre clin d’œil au fameux roi Hector de l’Énéide tué par Achille au cours de la guerre de Troie. Cette programmation a été tricotée à partir de cette histoire et de ce que Berlioz en a fait. De la démesure, puisqu’un village troyen va être installé au cœur même de la Côte-Saint-André, de la démesure encore puisqu’un cheval de six mètres de haut déambulera dans les rues du village, quelques musiciens cachés dans son ventre…

Bruno Messina promet que l’on boira et dansera toute la nuit, ivresse assurée. Une grande fête populaire pour ouvrir le Festival et le public pourra se balader à sa guise dans un village fantastique, pourra se prendre au jeu du tir à l’arc (encore un clin d’œil, pauvre Achille !), goûter les spécialités locales… Une véritable épopée populaire. Les Troyens, œuvre gigantesque, opéra pharaonique, œuvre maudite que Berlioz n’a jamais entendue dans son intégralité. Au Festival, cette année, La prise de Troie, la première partie de l’œuvre, sera donnée par l’orchestre académique du festival, le Jeune Orchestre Européen, dirigé par François-Xavier Roth. Il faudra attendre l'édition 2020 pour entendre la seconde partie : Les Troyens à Carthage.

Programme royal

Signe implacable du prestige toujours grandissant du festival, Bruno Messina a su faire venir à la Côte-Saint-André le chef d’orchestre russe Valeri Guerguiev, l’ogre de la musique classique, qui dirigera Roméo et Juliette avec son orchestre de Saint-Petersbourg. Un moment historique !

Le pianiste Jean-Baptiste Fonlupt propose une expérience étonnante. En cinq moments musicaux, il nous fait entendre tout le déroulé de la Symphonie fantastique. De Rêveries-Passions jusqu’au cinquième récital Le songe d’une nuit de sabbat, Fonlupt nous fait rêver et l’on croise Chopin, Schumann, Schubert et Liszt.

En création mondiale, Euphonia 2344, œuvre de Michaël Levinas sur une nouvelle de Berlioz. Mise en lumière du Berlioz écrivain : Euphonia ou la ville musicale est un véritable récit d’anticipation dont l’action se passe en 2344… l’œuvre met en scène une cité idéale entièrement dédiée à la musique, mais la ville est soumise à un régime despotique. Michaël Levinas à la composition, Daniel Kawka à la direction et Stanislas Nordey à la mise en espace : Berlioz est un roi comblé.

Le fidèle chef d’orchestre John Eliot Gardiner revient avec son Orchestre Révolutionnaire et Romantique pour faire sonner un Benvenuto Cellini hors du commun. Œuvre monumentale, considérée aujourd’hui comme l’une des plus remarquables de Berlioz qui sera interprétée sur instruments d’époque… et en costumes.

Pour la soirée de clôture, François-Xavier Roth offre du grandiose et deux tubes à la dimension interplanétaire. La Symphonie N°5 de Beethoven, la Symphonie Fantastique de Berlioz et les cœurs s’embrasent. Avec cette œuvre, Berlioz connait enfin le succès, il révolutionne ce genre musical, donne des titres à chaque mouvements et la musique à programme est née…

Petite pépite sur le gâteau : le programme détonnant proposé par les accordéonistes du Quatuor Aeolina qui s’attaquent à la Symphonie Fantastique transcrite pour quatre accordéons par Thibaut Trosset. Un régal !

Festival Berlioz
À la La Côte-Saint-André du samedi 17 août au dimanche 1er septembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 20 juin 2023 Si Hector donne toujours le La du festival Berlioz qui lui est consacré, la programmation s’ouvre à beaucoup d’autres horizons avec, cette année par exemple, une présence forte de Beethoven, le "Carmina Burana" de Carl Off ou encore une création...
Mardi 19 juin 2018 Chaque fin d’été à la Côte-Saint-André, Berlioz renait. Le Festival est devenu un événement musical incontournable pour les amoureux d’une musique française romantique inclassable. 2018, un cru prestigieux. 
Mardi 20 juin 2017 Cela fait maintenant 24 ans que La Côte-Saint-André accueille un festival dédié au compositeur français Hector Berlioz (1803 – 1869). D’année en année, l’événement prend de l’ampleur, à tel point qu’il est aujourd’hui l’un des plus grands festivals...
Mercredi 24 juin 2015 Pas facile d’imaginer été après été un festival dédié à un même compositeur sans risquer de tourner en rond. Le Festival Berlioz réussit pourtant à surprendre avec un (...)
Jeudi 26 juin 2014 Après les Bleus, c'est au tour du Festival Berlioz de s'envoler pour l'Amérique du Sud à l'occasion de sa vingt-et-unième édition, ordonnée par Bruno Messina sous l'intitulé imaginaire "Berlioz en Amérique au temps de la révolution industrielle". En...
Mercredi 16 juin 2010 La nouvelle édition du Festival Berlioz, sis depuis 17 ans à la Côte Saint-André, lieu de naissance du grand compositeur français Hector Berlioz, reprend la formule de l’édition passée qui avait séduit plus de 20 000 spectateurs. Georges Renau

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X