Reperkusound et Nuits sonores : les programmations 2023 dévoilées

Festival / Les deux plus importants festivals de musiques électroniques lyonnais, Reperkusound et Nuits sonores, ont maintenant dévoilé leurs programmations complètes : coup d'œil sur les artistes à ne pas manquer.

À Reperkusound, de Paula Temple à DJ Kaynixe

Comme chaque printemps, Reperkusound marquera le début de la saison des festivals. La 18e édition, toujours au Double Mixte (et c'est une surprise, le lieu devait changer), s’annonce musclée les 7, 8 et 9 avril prochain, puisqu’elle convie 80 artistes répartis sur cinq scènes et trois nuits.

à lire aussi : Ellen Allien de retour à Nuits sonores

Le festival donne carte blanche à plusieurs collectifs pour programmer ses scènes. Il laisse ainsi la barre au festival Marsatac qui annonce une croisière entre le post-punk et la techno. Le collectif Phase se chargera de la bass music, tandis que La Darude va faire chavirer la scène Invaders, dans une ambiance eurodance année 2000.

Au programme : des grosses têtes d’affiche (parfois au léger goût de réchauffé) mais tout de même Paula Temple, Rebeka Warrior, Vladimir Cauchemar, Popof ou encore Hilight Tribe. Une place est accordée à la scène locale avec Bernadette, Yor, ou l’heureuse présence de la DJ Kaynixe, immergée dans la culture urbaine depuis le début des années 1990, dont les sets fluctuent entre hip-hop, afro house, grime, bass music et trap.

à lire aussi : Laurent Garnier : "Lil Louis, c'est le patron"

Mention spéciale à la scène rap, portée par le duo belge bien allumé Caballero & JeanJass, la rappeuse Essah Yasuke aux sonorités rap et néo-soul, ou le rappeur de l’ombre Dooz Kawa. L’on retiendra aussi la présence de Paul Seul, échappé du duo Ascendant Vierge.

Reperkusound
Au Double Mixte du 7 au 9 avril

à lire aussi : Bernadette, des cordes aux faders


À Nuits Sonores, le retour des pointures, avec Plaid et Channel One pour la première fois

Après avoir divulgué quelques bribes de sa programmation en guise de coupe-faim, Nuits sonores dévoile l’entièreté de son menu de mai. Zoom sur une édition historique qui fêtera deux décennies du festival.

Cette année, les journées — traditionnels "Days" — reviennent à l’honneur et sur le site emblématique de La Sucrière. Le Sucre, mais aussi l’Esplanade et la salle 1930 accueilleront cette vingtième édition. Nouveauté : le voisin Azar Club intègre le parcours en ouvrant une quatrième scène dans un lieu imaginé par l’architecte Rudy Ricciotti. 

La programmation des "Days" qui était confiée depuis huit ans à des figures majeures des musiques électroniques — avec l’intitulé "A day with" — n’est pas réitérée. Mais c’est pour mieux accueillir et retrouver sur les Nuits les grands noms des musiques électroniques qui ont fait les belles heures de Nuits sonores ces vingt dernières années, comme Ellen Allien, qui a marqué la première édition (samedi 20 mai, Day 4, salle 1930), mais aussi Jennifer Cardini, The Blessed Madonna, Moderat, Richie Hawtin, Seth Troxler, Marcel Dettmann (tous seront à Fagor), ou bien sûr Laurent Garnier pour une soirée de clôture à La Sucrière déjà complète…

Extra! et Mini Sonores enfin de retour

À l’instar des années pré-Covid, le programme 100% gratuit Extra! Nuits sonores fait aussi son retour, désireux de faire à nouveau de la ville toute entière un espace collectif de découvertes. Il faudra attendre le mois d’avril pour connaitre la liste de ces lieux, mais « certains promettent d’être déroutants tant par leur originalité de programmation que dans leur localisation » promet le directeur artistique Pierre Zeimet.

Le programme gratuit Mini Sonores revient lui aussi, à Heat, pour des concerts et performances artistiques à hauteur d’enfants (annonce de la programmation à venir en mars). Pendant ce temps là, à Heat, H7 et Hôtel71, le NS Lab reprend ses quartiers pour proposer rencontres, conférences, ateliers et DJ sets d’artistes locaux. La présence du grand historien français Patrick Boucheron est déjà confirmée.

Les Subs — lieu historique de Nuits sonores — rouvrent leur portes au festival pour accueillir le duo américain Darkside, qui se produira quatre soirs d'affilée sous la verrière.

Enfin, l’Auditorium de Lyon (devenu lieu d’accueil de concerts spéciaux sur les dernières éditions) sera pour la seconde fois le terrain de jeu de Chilly Gonzales, qui présentera son tout nouveau show (le dimanche 21 mai à 16h).

4 nuits, 3 spots

Les Nuits se présentent dans une nouvelle mouture. À la nuit tombée, s’ouvriront simultanément les portes de trois des anciennes usines qui ont fait du festival ce qu’il est aujourd’hui. Libre alors au public d’envisager sa nuit « entre grandes messes fédératrices aux Usines Fagor (pour la dernière année), plateaux co-programmés par des collectifs locaux à H7 ou alors club intimiste au Sucre. »

Dans tout ça, on écoute quoi ?

Le dub et le reggae n'ont jamais été autant présent à Nuits sonores que cette année. Bizarrement, pour une ville comme Lyon qui a longtemps été un berceau du genre. On notera pour commencer la présence du mythique Channel One Sound-system, emmené par Mikey Dread et Ras Kayleb en MC, qui fera sa première apparition au festival le samedi 20 mai, Day 4, sur l'Esplanade. 

Même jour, le live d’Adrian Sherwood, producteur phare de la scène dub et electro anglaise (Tackhead, African HeadCharge, Revolutionnary Dub Warriors...), remixeur de Depeche Mode ou Primal Scream, et fondateur du label On-U Sound risque bien d'enflammer l’Esplanade.

Pendant qu’en face, au Azar Club, le duo italien Voices from the Lake, porté par Donato Dozzy et Neel traduiront dans leur live « la relation entre dub et techno, entre minimalisme et précision, progression et psychédélismes ». Il faudra aussi découvrir le live de Holy Tongue, collaboration entre la percussionniste Valentina Magaletti et le producteur Al Wootton, fortement influencée par le dub.

Reggae…ton

Une nouvelle génération d’artistes balaye les frontières entre pop, rap, techno, house, reggaeton à l’image des Français Winterzukko et Realo ou encore Eloi, qui porteront à leur manière le mouvement de l’hyperpop — initié par le label anglais PC Music.

Les amateurs et amatrices d’influences reggaeton, baile funk et dancehall devront se rendre devant le live de la star lyonnaise Lazuli et le DJ set du local King Doudou en back2back avec Izen (jeudi 18 mai au Day 2, salle 1930).

Sous-genre du reggaeton, le neoperreo fait son entrée dans la programmation, représenté par la compositrice, chanteuse et DJ argentine Sassyggirl (vendredi 19 mai, Day 3, Esplanade). Chaud.

Fusion de genres également à prévoir du côté du génial artiste queer afro-américain LSDXOXO, qui proposera en live sa version de la techno de demain.

Héritage des années Covid, le maintien d'une scène ambient (et electronica)

De cette programmation, nous retiendrons enfin la présence d'un pan passionnant des scènes ambient et electronica. La curiosité nous poussera à découvrir l’artiste ukrainienne Katarina Gryvul, dont on annonce « qu’elle interroge la relation entre vocalises éthérées, violons majestueux et sonorités glitchées. »

Le duo Plaid, culte pour les amateurs du label Warp, sera présent pour la première fois à Nuits sonores et proposera un live A/V, tout comme Abul Mogard — qui s’est imposé comme un incontournables de l'ambient actuel (les deux seront le mercredi 17 mai au Sucre pour le Day 1)— et Clark, autre pensionnaire de Warp, tous à savourer sur la Nuit 1 le mercred 17 mai à Fagor.

À noter : le focus sur la scène de Shanghai — qui avait été annulé l’an dernier  — avec Hyph11e et Tzusing revient en journée (vendredi 19 mai au Day 3, Azar Club), et c’est à ne pas manquer.

Nuits sonores
En différents sites de Lyon du mercredi 17 au dimanche 23 mai

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 18 octobre 2021 L'utilisation temporaire de Fagor-Brandt est prolongée jusqu'en novembre 2023, à la demande des acteurs culturels occupant le lieu. Mais rien n'est résolu pour la suite qui, au contraire, semble se compliquer, la Métropole n'ayant rien anticipé.
Mercredi 25 août 2021 Food Society, l'une des deux nouvelles extensions gastronomico-cool de la Part-Dieu, en envoie plein la vue. Côté goût, ce n'est pas encore ça, par contre.
Jeudi 29 avril 2021 Nuits sonores aura lieu pour la première fois en été, fin juillet, avec un format adapté, assis ou couché — mais bel et bien à Fagor-Brandt. L'European Lab se déroulera en juin uniquement sur Internet.
Vendredi 17 avril 2020 C'était prévisible : pourtant déjà reporté à fin juillet, le festival de musiques électroniques lâche l'affaire une seconde fois. Il n'y aura probablement pas d'édition 2020.
Lundi 23 mars 2020 Cette fois, c'est officiel : Nuits sonores reporte à son tour son édition 2020, qui se déroulera donc du 22 au 26 juillet. Les principaux modules (les (...)
Jeudi 12 mars 2020 Les annulations et reports s'accumulent dans presque toutes les structures de la métropole, impactant durement tout un écosystème déjà fragile. Voici ce qui nous a été communiqué. Nous mettrons cet article à jour au fur et à mesure. (dernière mise à...
Lundi 9 mars 2020 Le virus Covid-19 qui se répand partout dans le monde a contraint le gouvernement à limiter les rassemblements publics à 1000 personnes jusqu'au 15 avril : tour d'horizon des salles impactées.
Mercredi 29 janvier 2020 Dévoilement intégral ou presque de la programmation de Nuits sonores 2020 : une édition qui regarde beaucoup vers le passé et se recentre comme rarement sur la musique électronique, tout en continuant à dénicher de nouvelles pépites. On...
Mardi 7 janvier 2020 Le festival favori de la jeunesse lyonnaise qui vient souvent là découvrir pour la première fois ce genre de grand raout festif aligne une programmation (...)
Mardi 8 octobre 2019 Le président de la Métropole David Kimelfeld a décidé de faire de l'urbanisme transitoire un axe fort de la fin de son mandat comme de sa campagne électorale à venir, lançant des projets visant Fagor-Brandt, la Halle Debourg ou les Halles Sernam à...
Jeudi 23 mai 2019 Avec ses 200m2 situés à quelques pas du Sonic, Baston est le nouveau QG des cultures alternatives, féministes et queer. Un lieu de boom et non de teuf. On vous explique.
Mercredi 6 février 2019 La programmation de Nuits sonores est presque intégralement dévoilée, et l'on note une nouvelle évolution avec l'arrivée de la pop au sein du festival, avec Charlotte Gainsbourg et Flavien Berger. La révélation Nova Materia, le duo Tony Allen &...
Mardi 12 février 2019 Récemment nommée à la tête du Musée d'Art Contemporain et de la Biennale d'Art Contemporain, Isabelle Bertolotti nous fait part de ses projets et de ses grandes lignes directrices. Où l'on apprend que les anciennes usines Fagor-Brandt pourraient...
Mardi 8 janvier 2019 Pour les festivals comme pour la météo, il n'y a plus de saison : zoom sur les noms d'ores et déjà dévoilés de Nuits sonores et Nuits de Fourvière, et sur la programmation de Transfer et des Chants de Mars.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !