Lyon : Une programmation théâtrale riche en découvertes

 Après une première moitié de saison d’une densité inédite, les théâtres attaquent 2022 sans baisser de rythme. Les six mois à venir seront riches comme rarement de découvertes et de grandes figures pour se clore sur la venue d’Ariane Mnouchkine.

Comment suivre ? La cadence n'a jamais été aussi effrénée en terme de programmation. Les Célestins l'emportent haut la main en nombre de propositions quand le TNP a choisi les longues séries qui laissent le temps du bouche-à-oreille s'installer. Des deux côtés, un public présent en dents de scie, qui a progressivement retrouvé le chemin des salles malgré une baisse d'environ 30% de la fréquentation. Les réservations sont encore très basses pour janvier, mais on a pu observer, ces derniers mois, une hausse des ventes en dernière minute.

à lire aussi : Trou noir

Des artistes internationaux majeurs ou très reconnus seront là pour la rentrée : Katie Mitchell, Christophe Marthaler, Tiago Rodrigues (qui deviendra directeur du Festival d'Avignon en septembre prochain), Anne-Cécile Vandalem dans un théâtre des Célestins qui n'a rien d'un théâtre municipal mais tant d'un CDN (en dehors des moyens de création), l'immense et indispensable Milo Rau avec Familie (au Point du jour, en janvier), le Raoul Collectif au Théâtre de la Croix-Rousse.

Le moment Mnouchkine

Au TNP, le Japon sera à l'honneur avec Nous serons toujours là de Ryoko Sekiguchi (en mars), pour 40 personnes, création culinaire comprise. Suivront le Tartuffe de Bellorini créé avec le théâtre de Naples (en mai) et le grand moment Mnouchkine. Ça faisait longtemps que la figure tutélaire des planches françaises n'avait pas retrouvé une salle à Lyon et voici qu'elle arrive avec son Île d'Or (en co-accueil des théâtres de la Métropole et de la Comédie de Saint-Etienne) pour conter un théâtre qui devient refuge. Avec cette création collective en compagnie de ses indispensables Hélène Cixous à l'écriture et Jean-Jacques Lemêtre à la musique, Mnouchkine embarque 32 comédiens dont ses piliers (Georges Bigot, Martial Jacques…) dans l'aventure.

à lire aussi : Spirale d'exclusion

D'ici juin, qui marquera la fin de la saison et le début des Nuits de Fourvière dont la programmation sera dévoilée mi-mars, d'autres artistes femmes auront pris possession des planches pour parfois placer au cœur de leur travail la question féministe. C'est le cas des jeunes Stéphanoises des Marthe avec Tiens ta garde d'après l'essai d'Elsa Dorlin, Se défendre, une philosophie de la violence (au Point du Jour en février), de Pauline Bureau qui explore une équipe de foot XX (Féminines, au Théâtre de la Croix-Rousse en avril), de Virginie Despentes et Béatrice Dalle réunies par David Bobée avec le groupe Zëro (Viril, au Théâtre de la Croix-Rousse en mars). Alice Zeniter aussi s'empare de cette question, seule sur scène, dans une pièce parfois trop démonstrative mais solide ; elle redonne voix aux personnages féminins de la littérature dans Je suis une fille sans histoire (au TNG en mars). Dans ce même CDN, le collectif L'Avantage du Doute, inégal, interroge un possible lien entre urgence climatique et haine des femmes (Encore plus, partout, tout le temps, en février). Le théâtre de Villefranche, une fois de plus, mettra de jeunes créatrices à l'honneur dans son temps fort du même nom fin janvier avec Julie Guichard, Maïanne Barthès, Ludmila Dabo…

Au TNP on remonte le temps, au XVIIe siècle, pour réfléchir à la condition des femmes avec Dissection d'une chute de neige de la quadra Sara Stridsberg que met en scène le directeur des Amandiers Christophe Rauck, évoquant le rapport entre pouvoir et genre féminin via la figure de la Reine Christine de Suède incarnée par la très grande comédienne qu'est Marie-Sophie Ferdane.

Elles sont dans la place

D'autres créatrices telles que Lorraine de Sagazan sont attendues sur plusieurs fronts pour évoquer le deuil (Un Sacre, aux Célestins en mai) et aussi la perception du réel par un mal-voyant avec une petite forme très convaincante (La Vie invisible, au Point du Jour en mars). Dans les deux cas, le jeune auteur Guillaume Poix est à l'écriture.

à lire aussi : Benoît Lambert, Artisan de la scène

Au TNP, Tiphaine Raffier, dans une Réponse des Hommes (en février) très sage mais ample, Margaux Eskenazi (Et le cœur fume encore, en janvier) ou même la metteuse en scène Aurélia Guillet déploient leur talent. Cette dernière convie, dans son trio, une actrice phare de Pommerat (Marie Piemontese) pour mettre au jour Les Irresponsables, œuvre d'un auteur autrichien peu joué (Hermann Broch) mais dont une partie du texte a été rendu célèbre par Jeanne Moreau dirigée par Klaus Michael Grüber en 1987, le Récit de la servante Zerline. Leur homologue masculin Julien Gosselin laisse tomber Houellebecq et Bolano et fait un spectacle théâtre-vidéo de 4h20 qu'il maîtrise à la perfection sans que le propos ne soit renversant. Il ressuscite Leonid Andreïev, contemporain de Tchekhov, dévoré par les mêmes tourments : Le Passé (aux Célestins, en mai).

Au rang des découvertes, L'Élysée et Les Clochards Célestes proposent le meilleur. Dans le 7e arrondissement, il est temps de rencontrer Pierre Bidard. Ce comédien passé récemment par l'ENSATT a travaillé sur la révolution du traitement des patients en psychiatrie qui s'est opéré à la clinique de la Borde dans les années 50 (Il faut tenter de vivre, en janvier et mai). Il présentera aussi Que se répètent les heures (en mai). Parmi mille autre choses, Les Clochards donnent la place à un diptyque passionnant et rondement mené de Lars Noren (Froid. Biographies d'ombres, en février) par le collectif 70 avec notamment Jean-Rémi Chaize.

Enfin, dans ce genre radicalement différent qu'est le cirque, qui a peu de place sur les scènes cette saison, on guettera à Villefranche le somptueux Optraken (mai), aux Célestins le retour de James Thierrée avec Room (en juin) et au Théâtre de la Croix-Rousse Ziguilé (en avril) de la compagnie réunionnaise Très-d'Union qui avait ouvert la saison. Les Subs rendront un hommage à Garcimore grâce à Gaël Santisteva (en février). Ce performeur sera comme un poisson dans l'eau dans ce lieu qui n'a de cesse d'en inviter — notons aussi, après de multiples reports, le duo étonnant et enthousiasmant Clédat et Petit-Pierre avec leur création Les Merveilles (en avril). Tout un programme à l'entame de 2022.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 Le confinement, c’est loin. La preuve, vous avez arrêté de faire votre pain. Par chance, d’aucunes en ont fait leur profession.
Mardi 26 avril 2022 La Ville de Lyon et la Métropole réglementent l’offre en matière de logements meublés touristiques longue durée dans un hyper centre lyonnais assez large. Excellente nouvelle pour les habitants.
Mardi 26 avril 2022 Plus on progresse, plus on se fait du mal et plus on se tue, à petit feu. Avec Bienvenue dans l’espèce humaine, Benoît (...)
Mardi 26 avril 2022 On évolue tous avec le temps. On grandit, on comprend, on change. Qu’en est-il de notre débarras ? Lieu de la cachette par (...)
Mardi 26 avril 2022 Gerard Watkins revisite le chef-d’œuvre shakespearien à travers le prisme des sixties : pantalons pattes (...)
Mardi 26 avril 2022 Hugo, 23 ans, étudiant en sciences humaines, oscille entre ses origines algériennes et françaises. Lorsque sa mère le (...)
Mercredi 13 avril 2022 Le photographe Maxence Rifflet présente au Bleu du Ciel un travail particulièrement délicat et intelligent, réalisé dans sept prisons françaises, en étroite collaboration avec les détenus.
Mercredi 30 mars 2022 On l’a compris : après les rayons de soleil et les terrasses de la semaine passée, ce week-end, il va falloir ressortir les moufles et les doudounes. Désespérant ? Un peu… Mais pas au point de ne pas bouger du canapé !
Mardi 29 mars 2022 Par Sibylle Brunel. Quand les petites bêtises entrainent les grosses, il est difficile de prouver que l’on peut encore répondre à la norme. A-t-on seulement (...)
Mardi 29 mars 2022 Notre civilisation s’effondre, tous les scientifiques le disent. Oui mais alors… Que faire ? Vaste sujet, pourvu que l’on (...)
Jeudi 17 mars 2022 L’intégralité de la programmation du festival stéphanois a été dévoilée ce jeudi par les organisateurs de l’événement. Au menu cette année, une affiche teintée de découvertes, comme au bon vieux temps.
Jeudi 17 mars 2022 Enfant terrible du monde de la photographie, William Klein n’a eu de cesse d’en bousculer les codes et les pudeurs. Jetant son corps dans la bataille du réel, ses images en conservent l’énergie, la violence, la vie. Retour sur les apports et le...
Mercredi 9 mars 2022 Mars arrive et la création contemporaine repart dans les musées et les galeries avec quelques belles affiches : William Klein, Christian Lhopital, Tania Mouraud, Thameur Mejri…
Mardi 8 mars 2022 Les présélections du tremplin musical ligérien Nos Talents sur Scène ont démarré jeudi dernier au Pax, et se dérouleront tout au long du mois de mars, dans différents lieux de Saint-Etienne et de la Loire. Des soirées pour soutenir de tout jeunes...
Mardi 1 mars 2022 Le mois de mars sera une fois encore tout feu tout jazz à Montbrison, avec une programmation faisant la part belle aux jazz women : Léa Castro, Mélanie (...)
Mardi 1 mars 2022 Du coup de foudre au coup du destin. Se rencontrer, s’enticher, s’aimer, s’installer, puis vouloir donner la vie… Et ne pas pouvoir. Confrontés à cette (...)
Mardi 1 mars 2022 Inspiré du roman Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar d’Antoine Choplin, Václav​ et Tomas met en scène la dissidence, la résistance, le combat, le (...)
Mardi 1 mars 2022 « Pardonnez mon retard… On va tous mourir ». Parce que le tri sélectif risque de ne pas suffire, la fin de l’espèce humaine est peut-être (...)
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Mardi 1 février 2022 Faire rire sans faire mal à ceux qui n’ont rien demandé : alors que l’impertinence agit comme un exutoire à la sinistrose ambiante, les humoristes marchent sur un fil… Qui peut rompre à tout moment s’il n’a pas au préalable été suffisamment...
Mardi 1 février 2022 « Les premières nuits, tu ne dors pas ». Et puis après… Ca devient ta vie, d’être dans la rue, tout le temps. Un matin, l’homme seul se réveille, et (...)
Mardi 1 février 2022 On va le dire d’emblée : il s’agit sans doute de l’un des spectacles les plus puissants qu’il sera possible de voir cette année. Une gifle ? (...)
Mardi 1 février 2022 Formé à l'école stéphanoise des Beaux-Arts au milieu des années 90, Moko Vey a repris les pinceaux en 2015 après 10 années passées dans le domaine audiovisuel. (...)
Lundi 24 janvier 2022  S'il faut être prudent avec la recrudescence des cas de Covid, il est prévu que cette année, les grands raouts littéraires se tiennent de manière classique – comme on les aime. Avec, pour certains, des pré-programmations croustillantes.
Mercredi 12 janvier 2022 Dans "Le Jeu des ombres", pensée pour la cour d’honneur du festival d’Avignon 2020 annulé, Jean Bellorini, avec Valère Novarina et Monteverdi, embrasse en musique et en mots, le monde des morts, plus vivant qu’on le croit.
Mercredi 12 janvier 2022 L’année 2022 sera l’occasion de réviser ses classiques de la danse contemporaine : Maguy Marin, Jiří Kylián, Ohad Naharin, Pina Bausch… Et entre deux révisions, de découvrir aussi nombre de jeunes talents internationaux.
Mardi 4 janvier 2022 Dans l'une de ces rues que les couvre-feux plongeaient dans la pénombre, on refait la fête. On y mange aussi désormais thaïlandais, grâce à Chan. Nous sommes (...)
Mardi 4 janvier 2022 Remarquable, passionnante et très complète exposition que Sur la piste des Sioux proposée par le Musée des Confluences et portée par une sublime collection d'objets. Plongée terrible et magnifique dans la construction de cet Indien imaginaire qui...
Mardi 4 janvier 2022 Dans un monde en chute libre, où chacun surveille l’autre autant qu’il est surveillé lui-même, il en est qui (...)
Mardi 4 janvier 2022 A Rome, l’empereur Claude est mort. Plutôt que son fils Britannicus, c’est Néron, le fils de sa dernière épouse (...)
Lundi 3 janvier 2022 Pour sa 19ème édition, le festival montbrisonnais Les Poly’Sons monte en puissance avec une riche et belle programmation qui, durant un mois entier, met à l’honneur la chanson francophone. Voici nos deux coups de cœur.
Lundi 3 janvier 2022 Après de nombreux mois de réflexion, réunions, concertations, la création d’un tiers-lieu à l’endroit de l’ancien Nouveau Théâtre Beaulieu est désormais actée. Si nombre de questions restent encore en suspens, on en sait plus sur les activités...
Mardi 30 novembre 2021 « - Il fallait en finir. - Mais pourquoi ? – Parce qu’on n’était rien. » Il et Elle vivent avec (...)
Mardi 30 novembre 2021 A la croisée du cirque et de la danse, la compagnie Recirquel, pionnière du cirque contemporain en Hongrie, livre avec My Land une (...)
Mardi 30 novembre 2021 Il y a le conflit, et puis, il y a les conséquences du conflit. Celles que l’on voit : occupation des terres, du ciel, des (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Et si nous avions un besoin urgent d’humain ? A l’approche de l’hiver, tandis que les premiers froids nous saisissent, que l’on fait craquer (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Elle sera cet automne parmi les sept artistes de la 5ème édition du festival Femme(s), sur la scène du Pax. Avec déjà plusieurs groupes et albums à son actif, assortis d’une ribambelle de concerts, Jasmine Fayolle s’est taillé un prénom dans le...
Lundi 25 octobre 2021 C’est le genre d’événement devant lesquels on pourrait se dire « ma foi, ça ne nous rajeunit pas ». Et pourtant. A voir le programme concocté par (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Sous la plume d’Hugo, Marie était reine d’Angleterre, promise à Philippe mais éprise de Fabiano, lui-même entiché de Jane, en passe d’épouser Gilbert. Transposé à (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Pourquoi l’arbre a-t-il été planté au milieu du jardin ? Quid des autres fruits ? Pourquoi Êve succomba-t-elle ? Pourquoi Adam fit-il de (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Adapter Macbeth pour le cinéma… Idée formidable, jusqu’à ce que les choses dérapent. Sur scène, une mise en abyme brillante, dans laquelle la pièce de Shakespeare (...)
Mardi 5 octobre 2021 La séparation, ou la mort. Voici comment se terminent toutes les histoires d’amour. De leur première nuit à leur dernière, Adélaïde et René se sont aimés. 34 ans passés (...)
Mardi 5 octobre 2021 Un vaisseau spatial, au beau milieu d’un immense rien, dans un univers dont il ne reste plus que des trous noirs qui fusionnent et s’évaporent. A bord, (...)
Mardi 5 octobre 2021 Ecrivain en proie à quelques doutes sur sa vie, son passé et son avenir, Yves a invité Pierre, son ancien meilleur ami, à dîner chez lui. 10 ans, que ces deux-là (...)
Mardi 5 octobre 2021 Mal au ventre ? Prends une pilule. Mal à la tête ? Prends une pilule. Mal au pied ? Prends une pilule. Mal au cœur ? Prends une pilule. Dépression ? Prends (...)
Mardi 5 octobre 2021 Une ville parmi d’autres, un soir parmi d’autres, une salle de province, petite, minable, comme toutes les autres. Finis les paillettes, les (...)
Mardi 5 octobre 2021 Parce que sur le papier, la danse contemporaine pourrait faire peur ; parce qu’on s’imagine déjà assis dans une salle obscure, à ne rien comprendre à (...)
Mardi 21 septembre 2021 Bientôt trentenaire, le théâtre du Parc d’Andrézieux-Bouthéon ouvre sa saison avec un temps fort dédié à la danse. Zoom sur des spectacles fondés sur le jeu, le songe ou encore l’engagement.
Jeudi 9 septembre 2021 Cette saison, l’Opéra de Saint-Etienne accueillera six pièces de théâtre qui ont cartonné dans la capitale et fait le succès des salles qui les ont déjà vues passer. Tour d’horizon d’une programmation qui sent bon la rigolade.
Mardi 7 septembre 2021 C’est une rentrée presque normale. Les saisons culturelles sont présentées à tour de rôle, les concerts reprennent, les terrasses sont encore ouvertes… Certes, (...)
Mardi 7 septembre 2021 Fraîchement nommé à la tête de la Comédie de Saint-Etienne, Benoît Lambert y portera un projet collectif, mené en synergie avec plusieurs artistes. Portrait d’un penseur, devenu un homme de théâtre d’expérience.
Mardi 7 septembre 2021 Oui, c'est vrai, elle a la pêche Melba et ca se ressent d'ailleurs sur scène. Mais au-delà du jeu de mots des plus faciles, l'artiste lyonnaise creuse son (...)
Mardi 7 septembre 2021 A l’invitation du maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, une quinzaine de compagnies de théâtre se sont retrouvées en Avignon, pour le festival auquel quelques-unes d’entre elles prenaient part. L’occasion de dresser ensemble un état des lieux et de...
Mardi 7 septembre 2021 Dans un monde en chute libre, où chacun surveille l’autre autant qu’il est surveillé lui-même, il en est qui résistent. Avec La 5e Colonne, la (...)
Mardi 7 septembre 2021 Elle avait tout pour être heureuse, mais rien ne va se passer comme elle l’imaginait. Fougueuse, pleine d’envies, sortant du couvent à 17 ans avec une (...)
Mardi 7 septembre 2021 Acteurs au chômage et joueurs de foot remplaçants, même combat ? En 1998, la France remportait la coupe du monde de football et Léa Girardet rêvait de (...)
Mardi 7 septembre 2021 Une histoire d’amour homosexuelle, intense, sensuelle mais violente, dans la province des années 80. Une histoire racontée avec pudeur, nostalgie et (...)
Mardi 7 septembre 2021 Frank Sinatra et Bing Crosby, Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Nat King Cole, Duke Ellington et jusqu’à Jamie Cullum, de tout temps le jazz a célébré Noël. (...)
Mardi 7 septembre 2021 Puisant son inspiration dans la nature qui l’entoure, l’illustrateur Romain Lubière allie techniques traditionnelles (crayon ou aquarelle) et (...)
Mardi 7 septembre 2021 Les photographes Maxime Pronchery et Bernard Toselli (membres du collectif Parallax) exposent ensemble une série d’images empreinte d’une profonde poésie (...)
Mercredi 9 juin 2021 Ni tout à fait du théâtre, ni tout à fait du cirque, ni tout à fait un concert, mais un peu tout ça à la fois. Avec No Rest for Lady Dragon, la compagnie (...)
Mercredi 9 juin 2021 Œuvre hors norme qui tend vers la performance, Oxygène d’Yvan Viripaev traduit l’angoisse d’un monde contemporain qui accumule les épisodes troublants, (...)
Mercredi 9 juin 2021 Une maison. Des femmes, artistes, qui en font leur abri, leur atelier, leur lieu de création. D’autres femmes, qui l’entretiennent. Et 3 époques, qui se (...)
Mercredi 9 juin 2021 La galerie d’art contemporain stéphanoise Ceysson & Bénétière, créée en 2006, poursuit son expansion. Alors que les travaux de son nouvel espace (...)
Lundi 31 mai 2021 En plein cœur de Saint-Etienne, un petit théâtre attend impatiemment d’accueillir de nouveau son public dans une ambiance qui, sans doute, n’aura jamais été aussi intimiste.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter