Voie navigable

Nadja Pobel | Vendredi 31 mai 2013

Photo : © Magali Lamache


Il est des spectacles dits "à partir de deux ans" hautement recommandables à tous. C'est le cas du Bateau. Le nom de la compagnie qui le porte, Revêries mobiles, résume d'ailleurs parfaitement l'objet de cette création, la première pour Louise Didon et Clarisse Toulan, jeunes duettistes rencontrées au son de cours de musique brésilienne et de batucada. Pourtant, nulle percussion ici, mais de la douceur partout. Le rapport scène-salle est aboli et nous entrons dans un bateau représenté par quelques éléments de l'ossature et des voiles ; immersion totale.

L'histoire du dénommé Petit bateau, qui tente l'aventure au grand large nous est alors contée avec une succession d'effets visuels et de mécanismes ingénieux : un parapluie décharné est l'instrument idéal pour faire nager plusieurs petits poissons, les voiles deviennent le support de délicates ombres chinoises pour figurer un phare, une ville illuminée ou des éléments aquatiques. Et comme dans tous les contes surgit une baleine, moins effrayante que celle suggérée par Joël Pommerat dans Pinocchio mais plus concrète.

Durant trente minutes, les enfants ont les yeux écarquillés devant ce récit en 3D qui ne laisse aucun sens de côté si ce n'est le goût. Mais pour la vue, l'ouïe (violoncelle et accordéon joués en live), l'odorat (des effluves d'océan embaument la salle de spectacle) et le toucher, mission accomplie !

Nadja Pobel

Le Bateau
À la Ferme du Vinatier, mercredi 12 juin à 10h et 15h


Le Bateau

Théâtre sensoriel, d’ombres et d’objets, par la Cie Rêveries Mobiles, 40 min, dès 2 ans
La Ferme du Vinatier Centre hospitalier Le Vinatier, 95 boulevard Pinel Bron
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter