Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

Cabaret frappé 2016 : cabaret cabré

Festival / Zoom sur la dix-huitième édition du festival musical grenoblois, prévue du lundi 11 au samedi 16 juillet, au jardin de Ville.

Dans un club de foot arrive toujours le moment où, pour des raisons financières, le directeur sportif s'efface devant la toute puissance du trésorier et de sa machine à faire des nœuds sur les cordons de la bourse. La chose, on ne le sait que trop, vaut dans la culture où le crédit laissé à la direction artistique prend alors des airs de débit (et de dépit). C'est peu ou prou ce qui arrive cette année au Cabaret frappé. Contraint de passer à la gratuité totale pour des raisons qui ne sont pas que budgétaires, il s'agit donc de se cabrer tout en continuant de miser sur « les têtes d'affiche de demain ». Et non seulement de faire comme si c'était 100% volontaire, mais en plus comme si c'était vrai.

à lire aussi : Cabaret frappé : « On présente les têtes d’affiche de demain »

Car, en auscultant la programmation, ça ne l’est qu'à moitié : on a beau étirer le mot « émergence » jusqu'à rompre l'élastique, Mickey 3D, c'est du découvert, recouvert puis redécouvert – ce qui importe peut puisque en bon fan de l'ASSE, Mickaël Furnon est d'une certaine façon toujours vert à la fin. Mais on est un peu de mauvaise foi, vu qu'il est présenté comme la star de cette édition ! Quant à Brisa Roché, elle apparut un soir de festival des Inrocks devant le rideau de l'Olympia alors réservé aux jeunes espoirs pendant les entractes. C'était en... 2005. Et si elle n'a peut-être guère franchi le second rideau d'un franc succès, cette fille a tout : les chansons, la folie, l'originalité, des yeux pers de déesse et – quand même – 5 albums.

à lire aussi : Festival : le Cabaret frappé devient 100% gratuit !

De fait, le Cabaret est quand même parvenu à slalomer dans son cahier des charges pour bricoler une programmation avec un peu plus que des perdreaux de l'année (même s’il y en a, et des prometteurs) : des artistes, des vrais, comme la géniale Dom La Nena (du Mozart en culotte de velours – ou jupe en dentelle – armé d'un violoncelle), Kadebostany et sa musique pour pays imaginé, l'électronicien Koudlam dont la réputation dépasse de loin nos frontières ou Nadj, 20 ans de concerts dans les pattes. Au fond, peut-être que la direction artistique est ce qu'il reste quand on a tout dépensé.

Cabaret frappé
À Grenoble du lundi 11 au samedi 16 juillet

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 17 mai 2016 Qui verra-t-on au Jardin de Ville de Grenoble entre le lundi 11 et le samedi 16 juillet pour six jours de concerts gratuits ? On fait le point, avec des liens pour écouter tout ça !
Mardi 3 mai 2016 On savait déjà que la tête d’affiche qui, le lundi 11 juillet, allait ouvrir la semaine de festivités musicales gratuites était Mickey 3D. Voici cinq autres artistes que l’on pourra écouter cet été au Jardin de Ville de Grenoble.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter