« Enfants, adolescents, adultes, tous au théâtre ! »

Tribune / Situé à la Villeneuve, l’Espace 600 est un théâtre qui accorde une place particulière aux jeunes spectateurs. Et qui le fait avec pertinence, même si nous n’en rendons pas suffisamment compte dans nos pages. On a du coup proposé à la directrice Lucie Duriez de nous livrer une tribune sur le sujet. La voici.

Dans notre société si attentive aux enfants, où la jeunesse est érigée en valeur suprême, où ils sont abreuvés d’activités, de chaînes TV et de presse spécialisée, on pourrait se demander pourquoi il faudrait, en plus, les emmener au spectacle…

à lire aussi : Des vacances au théâtre avec le programme Vive les vacances

Déjà parce que tous, jeunes et adultes, y trouveront ensemble beaucoup de plaisir. Il faut rompre avec l’idée que le théâtre jeunesse serait "un théâtre en moins". Moins exigeant artistiquement, moins intéressant, et qui nécessiterait moins de moyens (tant on sait que le jeune public reste le parent pauvre du spectacle vivant). Un "petit théâtre" pour les "petits enfants", quelle vision datée du théâtre jeunesse !

On pourrait dire au contraire que c’est "un théâtre en plus". Pour tous les publics, dès les plus jeunes. Un spectacle jeune public s’adresse à tous, enfants et adultes, chacun le recevra avec sa sensibilité. Faisons confiance à la jeunesse pour recevoir les créations les plus audacieuses. Faisons confiance aux artistes qui choisissent de se frotter à ce public d’une extrême exigence.

à lire aussi : Jean-Paul Angot : « Un théâtre sans artistes est un astre mort »

Emmenons aussi les jeunes au spectacle pour ne pas les laisser dans les mains d’une société mercantile, proposons aux enfants et aux adolescents des espaces sensibles qui permettent un retour sur soi, de ressentir et de nommer ses émotions, de partager avec autrui et de se situer face au monde.

Ouvrir des espaces de dialogue

Prenons en compte les enfants et les adolescents pour ce qu’ils sont aujourd’hui ! Il faut rompre avec cette idée que nous formerions les spectateurs de demain. Spectateurs d’aujourd’hui, citoyens d’aujourd’hui. Ils ont pleinement le droit d’être les acteurs de leur vie culturelle (art. 31 de La Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant).

Le théâtre jeune public est un théâtre éminemment éthique, il se fait l’écho des fracas du monde. Ce n’est pas un hasard si les projets culturels investis auprès des publics jeunes s’emparent des sujets qui questionnent notre société. Il est de notre responsabilité d’accepter de les confronter à la complexité du monde. Pas pour donner des réponses, mais pour ouvrir des espaces de dialogue, de confrontation des idées et des sensibilités.

à lire aussi : « Pour une ambition culturelle métropolitaine à la hauteur de la capitale des Alpes »

Les enfants et les adolescents ne vivent pas dans un monde à part qui serait celui d’une enfance préservée. C’est pourquoi la programmation de l’Espace 600 et les projets d’éducation artistique qui en découlent s’emparent des questions et débats qui traversent notre société. Hier, le genre et les représentations sexuées avec les veilleurs [compagnie théâtrale] alors en résidence. Aujourd’hui, les migrations internationales, pour proposer aux enfants et aux adolescents des images symboliques et des mots pour faire face à ce que les médias ont appelé « la crise des migrants ».

Génération Belle Saison

Un grand mouvement composé d’artistes, de médiateurs, d’enseignants, de responsables de lieux culturels et rassemblés autour de l’association Scène(s) d’enfance et d’ailleurs, a amené le ministère de la Culture à mettre en place une Belle Saison avec l’enfance et la jeunesse pour mettre en valeur la création adressée au jeune public et les processus de médiation associés.

Cette saison nationale, qui s’est terminée en décembre 2015, a donné lieu à la Génération Belle Saison. Des mesures qui amèneront, nous l’espérons, à un changement de regard sur le spectacle vivant adressé au jeune public. Changement de regard nécessaire pour amorcer un renforcement des politiques culturelles en direction de l’enfance et la jeunesse pour que tous les enfants, sur tous les territoires, puissent vivre cette expérience de l’art vivant.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 9 février 2022 Froissé, plié, enroulé, déchiré, cartonné… Le papier se décline sous toutes ses formes dans Peau de papier, un spectacle jeune public (dès 5 ans) imaginé par le Colectivo Terrón.
Mardi 9 juin 2020 Alors que la vie culturelle reprend doucement son cours avec des règles sanitaires contraignantes, la plupart des salles de spectacle françaises restent encore fermées, espérant que tout reviendra à la normale pour la rentrée de septembre et le...
Mardi 27 septembre 2016 Ce samedi 1er octobre, il n’y aura pas que l’ouverture de saison du Prunier sauvage, il faudra aussi compter sur celle de l’Espace 600, discret (...)
Mardi 8 décembre 2015 Émilie Le Roux, metteuse en scène grenobloise à la tête de la compagnie Les Veilleurs, proposera cette semaine un drôle de spectacle avec 106 interprètes (106, oui) pour marquer la fin de sa résidence à l’Espace 600, la scène jeune public de...
Vendredi 19 octobre 2012 Si on ne peut pas rire de tout avec tout le monde, on peut rire de tout partout. Ainsi, dans le cadre du quarantième anniversaire du quartier de la Villeneuve, le festival du Rire ensemble et sa horde de comédiens (Wahid, Jérôme Daran, Les Lascars...
Jeudi 11 octobre 2012 La compagnie grenobloise Les Veilleurs, menée par Émilie Le Roux, vient de signer pour une résidence de trois ans à l’Espace 600, la scène jeune public de l’agglo nichée au cœur de la Villeneuve. Une résidence qui débutera avec la reprise du très...
Lundi 10 janvier 2011 JEUNE PUBLIC / Scène de référence dans l’agglo concernant le jeune public nichée au cœur de la Villeneuve, l’Espace 600 a depuis maintenant un an et demi une nouvelle directrice. Rencontre avec Laure-Anne Legrand, pour évoquer notamment la place du...
Vendredi 23 octobre 2009 JEUNE PUBLIC. Cette année, Sylvain Levey est l’auteur associé à l’Espace 600, où trois de ses textes seront mis en scène. A l’occasion du début de l’aventure la semaine prochaine avec Ouasmok ?, présenté par la compagnie grenobloise Les Gentils, on...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter