"Une affaire de famille" : chronique d'une famille pas si ordinaire

Une Affaire de Famille
De Hirokazu Kore-eda (Jap, 2h01) avec Lily Franky, Sakura Andô...

de Hirokazu Kore-eda (Jap, 2h01) avec Lily Franky, Sakura Andô, Mayu Matsuoka…

Le fantasque Osamu est l’affectueux père d’une famille vivant de petites rapines et autres combines. Un jour, il ramène à la maison une gamine maltraitée par ses parents et convainc sa femme de la recueillir comme si elle était leur fille…

à lire aussi : Hirokazu Kore-eda : « "Une affaire de famille" est un film sur les gens invisibles »

Personne ne niera que le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda a de la suite dans les idées lorsqu’il s’agit de dresser des portraits de familles nippones singulières – c’est-à-dire appelées à se reconfigurer à la suite de la perte ou de l’ajout subit d’un membre. Pour Une affaire de famille, palme d'or du dernier Festival de Cannes, il empile les tranches de vies canailles, s’amusant dans un premier temps à faire défiler des instantanés du "gang" Osamu. Plus attendrissant que redoutable, ce père aimant tient davantage du bras cassé folklorique "toléré" par ses victimes que du féroce yakuza.

Si le point de vue rappelle celui de The General (1997) de John Boorman ou les Arsène Lupin dans la façon de construire une figure avenante à partir d’un malfrat, la modicité des larcins d’Osamu le dispense d’avoir à narguer les forces de l’ordre : l’estime dont il bénéficie demeure ici circonscrite à une sphère très privée, à laquelle se trouvent donc associés les spectateurs. Des spectateurs frappés dans un second temps par une série d’uppercuts, quand le drame fera sa brutale irruption, infléchissant l’histoire jusqu’à son imprévisible terme, aux confins du mélo. Un chaud et froid déchirant face auquel personne ne saurait rester de marbre.

Œuvre s’adressant à l’affect, Une affaire de famille marque enfin l’ultime apparition chez Kore-eda de Kirin Kiki : la grand-mère fétiche de ses derniers films s’est en effet éteinte en septembre, sans avoir le bonheur de savourer le succès public au Japon de cet opus, en parvenant toutefois à faire étrangement rejoindre fiction et réalité. Le propre des grandes artistes…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 4 décembre 2018 Alors qu'il est toujours assigné à résidence par le Kremlin, le cinéaste Kirill Serebrennikov sort cette semaine en France un film qui plonge au cœur de la scène rock russe des années 1980. Électrisant.
Mardi 9 octobre 2018 Le portrait plein de vie d’une adolescente née garçon luttant pour son identité sexuelle et pressée de devenir femme. Une impatience passionnée se fracassant contre la bêtise à visage de réalité, filmée avec tact et transcendée par l’interprétation...
Lundi 18 juin 2018 Revenu de loin, Antoine Desrosières signe une comédie à la langue bien pendue fouillant à bouche-que-veux-tu les désarrois amoureux de la jeunesse. Une histoire de fille, de mec, de sœurs, de potes, de banlieue hilarante et profonde (sans jeu de mot...
Mardi 5 juin 2018 Passé expert dans l’art de la prétérition et de la mise en abyme, le cinéaste iranien Jafar Panahi brave l’interdiction qui lui est faite de réaliser des films en signant une œuvre tout entière marquée par la question de l’empêchement. Éblouissant...
Mardi 26 janvier 2016 De Naomi Kawase (Jap., 1h53) avec Kirin Kiki, Masatoshi Nagase, Kyara Uchida…

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X