Retour à Sarajevo avec le NSK Rendez-vous

Festival / Troisième édition déjà pour ce festival dédié au passionnant collectif d’art politique slovène Neue Slowenische Kunst. L’occasion d’explorer cette fois son intervention en 1995 à Sarajevo, en plein cœur d’une ville exsangue car assiégée depuis trois ans.

Un peu de contexte pour commencer. En 1984, quatre ans après la mort de Tito, dans la partie slovène de ce qui est encore la Yougoslavie, naît le NSK, collectif pluridisciplinaire d’avant-garde dédié à l’exploration des liens explosifs entre art, politique et propagande. En son sein, on retrouve le fameux groupe de musique industrielle Laibach et les artistes plasticiens d’IRWIN, auxquels se joindront par la suite différents "départements" explorant des domaines contingents théâtre, graphisme, art vidéo, philosophie, architecture…

à lire aussi : Aurélie Dos Santos : « Le NSK détourne pour mieux questionner »

Sept années plus tard, en 1991, la Slovénie devient indépendante, au seuil d’une guerre de dix jours qui va amorcer le démantèlement progressif de l’État yougoslave. Le NSK se métamorphose alors en NSK State In Time, micronation utopique et transnationale définie par des frontières non pas géographiques mais temporelles. C’est à cette période clé que s’attache en grande partie cette troisième édition grenobloise du NSK Rendez-vous.

Culture et obus

Outre une exposition de l’artiste Bojan Stojčić à la galerie Showcase et la projection d’un documentaire de Mila Turajlić (L’Envers d’une Histoire, mercredi 15 mai à 20h au cinéma Juliet-Berto), le centre névralgique de cette nouvelle édition est en effet dédié à l’intervention du NSK State In Time en 1995 à Sarajevo. Assiégés depuis 1992 par les forces nationalistes serbes, sous le feu constant des explosions et des tirs de snipers, les habitants de Sarajevo n’en maintiennent pas moins une vie culturelle soutenue, serait-ce au péril de leur vie.

Une force de résilience qui pousse les membres du NSK à rejoindre la ville martyre pour y créer un consulat temporaire de leur état utopique, délivrer plusieurs centaines de passeports estampillés NSK State In Time et organiser deux concerts de Laibach ainsi qu’une exposition. Une épopée artistique retranscrite avec force dans le passionnant documentaire inédit de Benjamin Jung et Théo Meurisse (Sarajevo State In Time, samedi 18 mai à 20h au cinéma Juliet-Berto) et les photographies de l’exposition NSK Država Sarajevo à la Maison de l’International.

NSK Rendez-vous
Dans divers lieux jusqu’au samedi 18 mai
Programme complet sur www.nsk.ccc-grenoble.fr

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 24 avril 2023 On dit de l’humour qu’il est « la politesse du désespoir » ; il est aussi un formidable remontant autant qu’une incomparable récompense lorsque le moral a subi des effets yoyo. Parfait, donc, pour conclure cette saison du Ciné-Club. 
Jeudi 26 mai 2022 Presque quarante ans après le film qui l’avait créé superstar, Tom Cruise montre qu’il en encore sous le cabot en se glissant *inchangé* dans le cockpit du plus rebelle des pilotes de chasse à l’occasion d’une Mission : Impossible… Une bonne dose...
Mardi 21 septembre 2021 Retour aux activités pour le Ciné-Club de Grenoble, qui ouvre sa saison avec un cycle dédié au road movie, inauguré par deux projections au cinéma Juliet Berto. (...)
Mardi 12 mars 2019 De ses débuts fulgurants dans le deejaying à son statut actuel de producteur pour la nouvelle génération de rappeurs d’Atlanta, Brodinski n’a cessé d’accumuler les casquettes et les expériences à une vitesse démesurée. Récapitulatif à l’occasion de...
Mardi 13 novembre 2018 Avec une multitude de propositions, le Mois de le Photo, organisé par la Maison de l'Image de Grenoble, est l'occasion rêvée de se faire une cure photographique. Après débroussaillage et repérage dans le vaste programme, nous avons sélectionné...
Mardi 28 novembre 2017 Posté, a priori, chacun à une extrémité du spectre des musiques actuelles, il se pourrait bien que les deux locataires d'un soir de la Belle électrique – l'electronicien classique Chapelier Fou et son ouvreur rock DIY Petit Fantôme – aient...
Mardi 20 décembre 2016 Si la vie culturelle de l’agglo est loin d’être intense pendant les vacances de Noël, pas mal de lieux d’exposition, eux, restent ouverts pour assurer au public un service d’intérêt général. Nous vous avons du coup sélectionné les huit propositions...
Mardi 13 décembre 2016 Sa semaine rituelle de deuil accomplie, un couple de quinquagénaires ayant perdu son fils prend des détours baroques pour achever sa consolation. Tout sauf funèbre, cette tranche de vie après la mort est l’œuvre d’un prometteur jeune cinéaste...
Mercredi 7 décembre 2016 Un reportage sur l'exposition "Kandinsky - Les années parisiennes (1933-1944)" proposée jusqu'au dimanche 29 janvier au Musée de Grenoble
Lundi 31 octobre 2016 Pionnier de l’abstraction, animé par une « nécessité intérieure », Vassily Kandinsky (1866-1944) a fait œuvre de spiritualité dans sa peinture. Une peinture qui versa dans le biomorphisme durant ses dernières années à Paris, centre de la nouvelle...
Mardi 20 septembre 2016 En plein centre-ville de Grenoble, place Saint-André, se cache le cinéma Juliet Berto. Une très belle salle occupée par la Cinémathèque, mais aussi par le Ciné-Club de Grenoble, association qui fêtera ses cinquante ans en 2017. On est allés...
Lundi 13 juin 2016 Mon Ciné, à Saint-Martin-d'Hères, organise ce mercredi un ciné-débat autour du film de Giulio Ricciarelli sorti en avril 2015. Soit, en 1958, l'histoire d'un jeune procureur qui met la main sur des pièces essentielles permettant l’ouverture d’un...
Mardi 17 mai 2016 Du jeudi 19 au samedi 21 mai, le Mark XIII et le cinéma Juliet Berto se proposent de décrypter le NSK (l’acronyme du "Neue Slowenische Kunst – Nouvel Art Slovène"),  mouvement artistique méconnu...
Mardi 3 mai 2016 Dans une ère accélérée, la maxime « résister au temps » tend à accentuer la nécessité de se raconter. Un socle réflexif pertinent proposé par le Centre d'art Bastille dans le cadre de ses dix ans, avec l'exposition collective "N(v)otre...
Mardi 9 février 2016 Touchant à tous les registres sans faire de tapage, Corneliu Porumboiu compose, film après film, une peinture méticuleuse de la société roumaine contemporaine. Et s’impose comme le plus important cinéaste actuel de son pays. Nouvelle perle à sa...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X