Carte postale

Edito / L'édito du PB 1190 du 27 avril 2022. 

Cher lecteur/lectrice,
Je t'écris depuis la bien nommée Île de beauté où le soleil est arrivé. C'est fou comme en quelques heures, on adopte un paysage, des repas, un accent, des noms de villages et de sommets. On noue tout aussi vite des complicités avec des inconnus. On s'éloigne de sa vie en un éclair, et nous voilà dans un quotidien délicieusement neuf, étonnamment naturel. Mon compagnon de voyage est un petit Corse couleur caramel, aux sabots de danseuse et au torse puissant, plein de facéties. Mon cheval joue, mord, sautille, s'agite comme un enfant hyperactif. J'oublie tout. Mais quand même, en regardant la robe d'Eden caressée par la lumière, au milieu de ces montagnes qui n'ont pas les mêmes couleurs que chez nous, une pensée : dans une demi-heure, la France aura peut-être la première présidente de son histoire. « En vrai, ça sert vraiment à quelque chose qu'on vote ? » C'est à peu près le seul commentaire que j'aurais entendu de la part des Corses. Un œil sur internet, quand même, à 20h : pas de dénouement surprise. J'ai coupé, je lis Bartabas : « Je vois parfois dans le regard d'un cheval la beauté inhumaine d'un monde d'avant le passage des hommes. » Les discours, les analyses, les réactions, le nouveau gouvernement, le nom du ministre de la Culture ? Non, désolée, mon seul centre d'intérêt à l'heure qu'il est, ce sont les doux yeux bleutés d'Eden.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 18 mars 2022 « S’il vous plaît, parlez de nous. » C’est par ces mots que le Ballet de Saint-Pétersbourg, conclut son mail. En tournée en France jusqu’en avril, (...)
Mardi 1 mars 2022 L'édito du n°1186 du 2 mars 2022.
Mardi 15 février 2022 L'édito du n°1185 du 16 février 2022.
Lundi 31 janvier 2022 Pour être francs, on n’est pas spécialement fans de l’œuvre. Le dessin de Goin graffé (il y a des mois) sur un (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter