"Papa est en voyage d'affaires" : petits mensonges cannois en famille mercredi soir grâce au Ciné-Club de Grenoble

Élise Lemelle | Mardi 21 mai 2019

Souvenez-vous : l'année dernière, Une affaire de famille de Hirokazu Kore-eda avait remporté la récompense cannoise suprême, s'inscrivant dans la longue liste des films familiaux primés sur la croisette. Ce mercredi 22 mai, le Ciné-Club de Grenoble nous rafraîchit la mémoire en extrayant un spécimen de l'album du festival.

En 1985, Papa est en voyage d'affaires d'Emir Kusturica dépeignait la rupture entre Staline et Tito à travers le regard d'un jeune Yougoslave. Le registre tragi-comique permit au réalisateur d'insuffler une folie, burlesque et réjouissante, au sein d'une histoire pourtant dramatique. Ses personnages truculents et l'omniprésence de son folklore rendirent ainsi hommage à l'âge d'or du cinéma Yougoslave.

Vainqueur de sa première Palme à la surprise générale, le quasi inconnu Emir Kusturica imposa, grâce à ce film, son nom dans le cénacle des cinéastes mondiaux. À (re)voir.


Papa est en voyage d'affaires

d'Emir Kusturica (Youg, 2h16) avec Miki Manojlovic, Mira Furlan, Mustafa Nadarevic

d'Emir Kusturica (Youg, 2h16) avec Miki Manojlovic, Mira Furlan, Mustafa Nadarevic

voir la fiche du film


Reprise du célèbre film du réalisateur, daté de 1984.


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter