Le Conservatoire, tanière de la Meute

Belgrade

Célestins, théâtre de Lyon

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Si La Meute existe, c'est grâce au Conservatoire régional de Lyon, où les membres du collectif se sont trouvés. Le responsable et initiateur de cette formation, Philippe Sire, revient pour nous sur ce projet pédagogique peu commun.

Auréolée de son prix du public au festival du théâtre émergent Impatience en 2014, voici donc La Meute lâchée sous les lambris dorés des Célestins (qui, nous murmure-t-on, n’en sont qu’au début de leur histoire avec elle). Avant cela elle a, à l'instar du collectif Bis – aujourd’hui intégré au théâtre permanent de Gwenael Morin – ou des comédiens Thomas Rortais, Antoine Besson et Charly Marty, fait ses armes au Conservatoire "à rayonnement régional" de Lyon selon un parcours bien particulier : le cycle d’orientation professionnelle.

 lire aussi : Thierry Jolivet a faim de théâtre

Situé à mi-chemin entre la pratique amateur et l’enseignement supérieur, ce COP a été initié il y a neuf ans par Philippe Sire après qu'il ait fait le constat que l’agglomération lyonnaise, et à plus forte raison la région Rhône-Alpes, recelait un fort potentiel de jeunes désireux de se former afin d’intégrer des écoles telles que l’ENSATT ou la Comédie de Saint-Étienne. Surtout, Philippe Sire a imaginé un projet pédagogique suffisamment complet pour que les élèves échouant à ces concours puissent devenir professionnels malgré tout, accordant une place importante à la dramaturgie et au fait de savoir «pourquoi on fait du théâtre, à quels artistes se référer», bref de penser son art.

Certains membres de La Meute ont ainsi poursuivi leur formation au-delà du Conservatoire (par exemple Clément Bondu avec l’ENS, le CNSAD à Paris et l’ENSATT pour la mise en scène), tandis que d’autres en sont restés là (Florian Bardet, Thierry Jolivet, Nicolas Mollard…). Déjà avec leur spectacle de fin d’année 2010, Les Foudroyés, Philippe Sire (qui comme Laurent Brethome, lui aussi professeur, joue parfois dans leurs pièces, notamment Italienne créée à l’été 2013), se souvient d’avoir été convaincu qu’il y avait «là quelque chose qui les mènerait loin ; ils se sont trouvés.»

 lire aussi : Belgrade, entre chiens et loups

Reste maintenant à voir si l’alchimie du Conservatoire opèrera sur les petits nouveaux qui présenteront leurs travaux aux Célestins (dans la petite salle cette fois) en même temps que Belgrade.

Nadja Pobel

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mardi 10 décembre 2019 À 32 ans, Thierry Jolivet s'apprête à monter sur scène Vie de Joseph Roulin, ce facteur et ami de Van Gogh dont l'écrivain Pierre Michon a fait œuvre. Autour de lui, des musiciens et des membres de leur Meute avec laquelle il avait éclaboussé le...
Mardi 11 juin 2019 Un festival est affaire de qualité de programmation. C'est essentiel mais cela ne suffit pas à en faire un passage incontournable. À Alba-la-Romaine, s'invente depuis onze ans un lieu délicieux où la qualité de l’accueil est égale à l'exigence des...
Mardi 12 décembre 2017 Dans une version digeste habilement menée, Alex Crestey garde la profondeur du mythe d'Orphée et Eurydice tout en lui offrant quelques respirations bienvenues car l'effroi n'est jamais loin.
Mardi 3 octobre 2017 Le souffle du Printemps arabe n’a pas débarrassé les Tunisiens des oppressions, ni purgé certaines mentalités de ses réflexes archaïques. Réalisatrice du (...)
Mardi 25 avril 2017 La promo du Conservatoire de Lyon s'empare cette semaine de quatre Molière en tirant leurs rôles au sort. Qu'est-ce que ce théâtre fleuve ?
Mardi 24 janvier 2017 Boris Charmatz est de retour aux Subsistances, pour un grand entretien et la reprise d'un solo de Tino Sehgal. Le chorégraphe revient sur son parcours, sa perception de la danse et son univers, trop rapidement qualifié de danse conceptuelle.
Mardi 10 janvier 2017 Il y a parfois des événements qui tiennent leurs promesses. La création de La Famille royale par La Meute est de ceux-ci. Un auteur vivant (!) et américain, les bas-fonds d'une société moisie — la nôtre —, du rock en live... sous les décombres, le...
Mardi 3 janvier 2017 Quelques grands noms du panthéon théâtral et de nombreux trentenaires au talent cru : voilà de quoi remplir la deuxième moitié de saison qui, espérons-le, sera plus nourrissante que la première.
Mardi 13 septembre 2016 Parmi la pléthorique offre de visites plus ou moins inédites proposées durant ces Journées du Patrimoine, en voici quatre qui nous ont émoustillé. Et en prime, tout le programme en bas de l'article.
Mercredi 10 février 2016 Bien qu’il ne soit que régional, le Conservatoire de Lyon a tout d’un grand. On ne compte plus les brillants comédiens qui ont appris ici le métier (Antoine (...)
Mardi 2 juin 2015 Avant d'être le metteur en scène de "Belgrade" et quelques autres pièces du collectif de La Meute, Thierry Jolivet, pas acquis au départ à la cause théâtrale, s'est formé à l'acteur. Portrait.
Mardi 2 juin 2015 Depuis la présentation, voilà deux ans, d'une maquette de "Belgrade" d’après Angelica Liddell, nous n’avons plus que le nom de La Meute en bouche. Son théâtre viscéral et férocement contemporain arrive enfin dans une grande salle, celle des...
Mardi 6 janvier 2015 Après un premier tiers de saison assez calme, l’activité théâtrale s’intensifie nettement cette rentrée. Entre stars de la scène locale et internationale, créations maison et découvertes à foison, revue de détails. Nadja Pobel
Mardi 7 octobre 2014 On l’avait laissé ce printemps avec un épatant travail avec les élèves du Conservatoire de Lyon ("Massacre à Paris"), revoici Laurent Brethome qui rend aux "Fourberies de Scapin" leur noirceur, nous entraînant dans les bas-fonds portuaires armé...
Mardi 9 septembre 2014 Ils sont jeunes, misent sur l’acteur et adaptent des textes peu théâtraux. Ils font pourtant bel et bien du théâtre, avec un engagement total, signant des spectacles remuants et intelligents. Balade dans une saison marquée du sceau de cette...
Mardi 18 février 2014 La Meute, à peine quatre ans, produit ce qui se fait de plus remuant, de plus séduisant et de plus pertinent en matière de théâtre sur nos scènes locales. Après avoir malaxé Dostoïevski, voilà que ses membres triturent "Belgrade" d’Angelica Liddell...
Vendredi 3 janvier 2014 Et si on misait sur la relève en ce début d’année ? Les grands noms du théâtre auront beau être à Lyon tout au long des six mois à venir, c’est en effet du côté des jeunes que nos yeux se tourneront prioritairement. Nadja Pobel
Vendredi 23 novembre 2012 Ils sont à peine trentenaires et font du théâtre sans retenue. Certes, Johanny Bert et Thierry Jolivet n’en sont pas à leur coup d’essai. Mais ils livrent avec "Le Goret" et "Les Carnets du sous-sol" des spectacles aussi radicalement différents...
Jeudi 2 décembre 2010 Entretien / Laurent Brethome et Philippe Sire de la Compagnie Le menteur volontaire se présentent en duo pour succéder à Philippe Faure. Propos recueillis par DA
Mardi 21 septembre 2010 De Franck Richard (Fr-Belg, 1h25) avec Émilie Dequenne, Benjamin Biolay, Yolande Moreau…
Mercredi 3 mars 2010 Théâtre / Nous sommes chez Job, un riche homme d’affaires. Le festin s’achève à peine que les messagers se succèdent pour annoncer à Job une succession de (...)
Lundi 24 ao?t 2009 Cinéma français / On n’avait pas vu ça depuis un bail : le cinéma français propose un programme exceptionnel pour cette rentrée 2009. Un prophète domine les débats — (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !