Insomniaque - Semaine du 12 au 18 mars

MUSIQUES | Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : Fort Romeau au DV1 et Smallpeople et Claude VonStroke au Sucre.

Benjamin Mialot | Mardi 11 mars 2014

15.03 The Cosmic Adventure
Pour les fans de moule-bite, Smallville est le nom d'une bourgade fictive du Kansas dans laquelle Superman a grandi. Pour les amateurs de beats à la coule, c'est celui d'un label hambourgeois qui, depuis une huitaine d'années, publie une deep house suggestive et sophistiquée comme pas deux. Les seconds peuvent jubiler : le Sucre reçoit ce week-end la locomotive dudit label, le duo Smallpeople, auteur avec Salty Days d'un premier album dont la tardiveté (2012 !) n'a d'égale que la délicatesse et la malice (voir le clin d'œil aviaire de The Loon's Groove au Pacific State de State 808).

15.03 Frivole
Comme Jamie Smith, Mike Norris est le préposé aux claviers de l'une des pires escroqueries de la musique anglaise des années 2000 – The XX pour le premier, La Roux pour le second. Comme Jamie Smith, il mène en parallèle une très respectable carrière solo, sous le pseudonyme de Fort Romeau. Mais à la différence de Jamie Smith, ce n'est pas la bass music qu'il prospectera cette semaine au DV1, mais la house à la mode de Chicago, dont il connaît les canons (samples vocaux retaillés en plaintes extatiques, four-on-the-floor métronomique, textures gemmes...) sur le bout des doigts.

16.03 Claude VonStroke
Attention, au Sucre ce dimanche, le petit oiseau va sortir. Ou plutôt le gros oiseau, rapport non pas à la corpulence de Claude VonStroke, mais à la house que ce faux dignitaire autrichien – né Barclay Crenshaw à Detroit, il est basé à San Fransisco – et vrai «animal urbain», du titre de son nouvel album, façonne à la tête du label Dirtybird depuis 2005 : ouvertement joviale, limite concon (voir les littéraux The Whistler et Chimps, sur son premier long) et, jeunesse hip hop oblige, pourvue de basses assez grosses pour ruiner les sonos favorites des mécanos de Pimp my Ride. Sous vos applaudissements, bien sûr.


The Cosmic Adventure

Fred P + Gifted & blessed + Ko Sme
Le Sucre 49-50 quai Rambaud Lyon 2e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Fort Romeau + Saint Jean + Kris


DV1 6 rue Violi Lyon 1er
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Claude VonStroke

+ J. Philip
Le Sucre 49-50 quai Rambaud Lyon 2e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Nuits sonores : Seth Troxler invite Fort Romeau et Seven Davis Jr

MUSIQUES | Au tour du fantasque Seth Troxler de dévoiler le programme de son NS Days. Lui-même choisissant de clôturer le dancefloor de la salle 1830 d'un set (...)

Sébastien Broquet | Vendredi 29 janvier 2016

Nuits sonores : Seth Troxler invite Fort Romeau et Seven Davis Jr

Au tour du fantasque Seth Troxler de dévoiler le programme de son NS Days. Lui-même choisissant de clôturer le dancefloor de la salle 1830 d'un set de trois heures, précédé d'un warm-up pas encore confirmé et bientôt annoncé. Au Sucre, salle dédiée aux concerts, c’est Seven Davis Jr, le très prometteur producteur basé en Californie et signé sur Ninjatune qui ouvrira les festivités : adepte de soul music vintage, il en donne lors de ses shows une vision futuriste qui en fait l’artiste le plus intéressant de cette journée. PolyRythmic, le duo composé des deux producteurs de Chicago Kate Simko et Tevo Howard, prendra le relais pour un live réputé enjoué et en partie improvisé, avant que le solide canadien Mathew Jonson ne conclue cette scène. L’esplanade des diggers est confiée au londonien Fort Romeau, fondu de house et pétri d’influences disco, et Honey Soundsystem, crew de quatre DJs issus de la scène house de San Francisco qu'il faudra surveiller de près. Moins emballant à priori que les Days signés Garnier et MCDE dévoilés les vendredis précéde

Continuer à lire

Start Festival : la rentrée du Sucre

MUSIQUES | C'est désormais une tradition bien établie : avec la rentrée vient le Start Festival, qui donne le coup d'envoi de la saison régulière du Sucre sur une note à la fois docte et tapageuse. A vos marques...

Benjamin Mialot | Mardi 1 septembre 2015

Start Festival : la rentrée du Sucre

Le Sucre n'est pas la coiffe d'un camp d'extermination de betteraves reconverti en centre d'art contemporain. C'est un cabanon construit sur un ancien cimetière indien, un lieu sombre, humide et coupé du reste du monde – et, le temps du festival, orné d'affiches réalisées par la crème des graphistes et illustrateurs sonores du coin – où, dans le secret de courants d'air a priori inoffensifs, des esprits inapaisés ourdissent leur vengeance, depuis que sa terrasse donne sur un pont dédié à Raymond Barre, maire de Lyon de 1995 à 2001 et grand pourfendeur de la révolution techno. A l'époque, il était loin de se douter que cette musique pousse-au-crime ferait l'objet de véritables messes dominicales, les We Are Reality qui pour leur reprise quittent les sentiers bétonnés et rebétonnés du pilonnage à l'allemande, direction une Angleterre non moins écartelée entre monolithisme et introspection, états respectivement personnifiés par Shifted et James Ruskin, et dont Ø [Phase] opère de son côté la parfaite synthèse. Encore moins qu'il serait au cœur d'une conférence donnant la parole à ceux qui ont vécu de près cette pé

Continuer à lire

Les soirées du 22 au 28 avril

MUSIQUES | Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : la clique Circus Records au Transbordeur, les dix ans du label Smallville au Sucre et Feadz au Petit Salon. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Mardi 21 avril 2015

Les soirées du 22 au 28 avril

24.04 EZ! #27 Le cirque arrive en ville, mais mieux vaut planquer les p'tits n'enfants. Car chez Circus Records, si les nez sont rouges, c'est d'avoir trop saigné, les vaisseaux éclatés par les gargantuesques wobbles qu'y façonnent Funtcase, Cookimonsta ou Doctor P et Pavilion Flux, deux des co-fondateurs de ce label sans lequel le dubstep n'aurait sans doute pas vu la lumière du jour aussi rapidement. Bien connus des habitués des soirées estampillées Totaal Rez, les quatre Anglais se trouvent ici (c'est-à-dire au Transbo) réunis pour la première fois. N'oubliez pas vos mèches de coton hémostatique.

Continuer à lire