Vu dans le Vercors (Music Festival)

Festival / Entre grande scène payante (le Foyer) et une à entrée libre (le Club), têtes de gondole et têtes chercheuses, le Vercors Music Festival poursuit son intéressante ascension dans le grand cirque des festivals d'été. Sélection de saison à découvrir du vendredi 6 au mardi 10 juillet à Autrans, Isère.

Bigflo & Oli

Au Foyer, vendredi 6 juillet à 20h

à lire aussi : Grand bain musical à Musilac

Des rappeurs formés au conservatoire, en France, ça fait mauvais genre, on se méfie. On cherche l'"authentique" d'un Eddy de Pretto greffé à son I-pod, on guette le Booba en eux, Orelsan les évite. Oui, les frérots du flow toulousain Bigflo & Oli souffrent de n'avoir pas l'image de mauvais garçons élevés à Scarface ou aux mixes crasseux. C'est sans doute ce qui les a conduits au sommet des charts français, partisans d'un rap à l'ancienne où la richesse de la rime le dispute à celle des instrus (leur totem : IAM).

À force de clichés, le rap hexagonal a fini par faire de la place à ceux qui n'en étaient pas, quitte à leur coller, peut-être injustement, l'étiquette commerciale. En ouverture de leur deuxième album l'an dernier, le duo toulousain règle ses comptes et clame : « Le rap français choqué, il pensait pas nous trouver là / On m'écoute en Suisse, en Belgique, à la Réunion, à Nouméa (…) quand les chiffres sont sortis j'ai cru que ces fils de pute allaient s'étouffer. » Cette année, Bigflo & Oli, d'autres chiffres le disent, sont les rois incontestés des festivals. Comme quoi.

à lire aussi : Cabaret (frappé) d'ici et d'ailleurs


Keziah Jones

Au Foyer, samedi 7 juillet à 19h15

Voilà plus d'un quart de siècle qu'Olufemi Sanyaolu, alias Keziah Jones, trimballe sur les scènes du monde entier son "blufunk", mélange de blues et de funk donc, quelque part entre Fela et Prince. Au commencement, comme dans les plus beaux contes musicaux, le Nigérian se faisait remarquer dans le métro parisien (comme d'autres après lui) et imprima dans le cortex collectif un rythme fou qui n'était qu'amour : un tube baptisé Rhythm is love qui lui fit un succès en forme de météore.

à lire aussi : Villejuif Underground : Velvet sur Marne

N'oubliant pas d'où il vient, le chanteur à toque et à torse (nu) retourna dans le métro parigot en 2008 pour une poignée de concerts événements. Élargissant son spectre musical tout au long de sa carrière, le regard néanmoins toujours tourné vers l'Afrique, cet interprète vibrant a entrepris en 2018 de livrer un album de reprises dont on aura sans doute une partie de la primeur en live.


Bagarre

Au Club, dimanche 8 juillet à 15h

En cette ère de "bienveillance" généralisée, cache-misère d'une violence sociale plus que rampante, rien de tel, avouons-le, qu'une bonne baston – fut-elle symbolique. En découdre, y compris physiquement, c'est ce que promet justement les bien nommés Bagarre.

Un collectif en Béton Armé, si l'on en croit le titre de leur désormais fameux single, et même armé tout court d'une volonté farouche : celle de composer ensemble, de se défaire de toute notion de genre (on est quelque part entre la pop de combat et le clubbing déclencheur d'alarme), de transformer chacun de leur concert en inoubliable foutoir et, parfois, de porter beau le jogging vintage comme signe d'un mauvais goût revendiqué absolument. Indispensable.


Le Villejuif Underground

Au Club, lundi 9 juillet à 21h

Australien égaré à Villejuif, Val-de-Marne (c'est un peu comme si un prothésiste dentaire d'Alfortville se trouvait lâché en plein cœur d'Alice Springs, mais à l'envers), Nathan Roche n'aime guère qu'on le compare à Lou Reed – d'un autre côté, Lou Reed aimait-il qu'on le compare à Lou Reed, la question mérite d'être posée ? Mais a-t-il simplement baptisé son génial groupe Le Villejuif Underground parce qu'il pratiquait une forme plutôt underground de rock depuis Villejuif et que le jeu de mots était tentant ? Pas sûr.

Car la parenté est évidente avec le Velvet et son acariâtre leader, qui déborde volontiers sur le psychédélisme garage de Seeds ou une certaine forme de je-m’en-foutisme lo-fi (de je-m'en-foutisme tout court d'ailleurs, ou long comme le bras, tellement il y en a). Une chose est certaine en revanche : Villejuif abrite l'un des meilleurs groupes du paysage rock français. Underground ou non.


Juliette Armanet

Au Foyer, mardi 10 juillet à 20h

Le moins que l'on puisse dire c'est que Juliette Armanet s'ancre profondément dans une tradition bien française : celle de l'artiste qui ne laisse pas indifférent, pour lequel on est obligé de trancher, amour ou détestation, slip ou caleçon, il faut choisir son camp. Pour certains, Juliette Armanet est cette fille un peu énervante qui ne chante que des voyelles et ferait passer Véronique Sanson pour une orthophoniste. Pour d'autres, visiblement beaucoup plus nombreux, elle est la révélation francophone de l'année (allez, à égalité avec Eddy de Pretto).

Album révélation de l'année aux dernières Victoires de la musique, la Nordiste réconcilie, sur les ailes de son immarcescible piano, branchés et grand public, ballades évanescentes et disco tranquillisante, Barbara et William Sheller. Et à l'occasion, au détour d'un titre ou deux, détracteurs et admirateurs. C'est pas rien.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 15 avril 2022 Les gentils rappeurs toulousains sont les têtes d’affiche du prochain Vercors Music Festival, qui se tiendra du 1er au 3 juillet. Pas seulement, parce qu’ils ont carrément composé eux-mêmes une partie de la programmation (encore inconnue). Sinon, on...
Mardi 19 octobre 2021 Les congés de la Toussaint sonnent le retour de l’opération Vive les Vacances, alliance de treize structures du bassin grenoblois pour proposer une offre culturelle riche aux enfants durant les petites vacances scolaires. A la Toussaint, dix...
Vendredi 2 juillet 2021 L'équipe du Petit Bulletin a repéré pour vous des événements musicaux qui valent le coup d'être entendus. Comme autant d'idées de sorties pour les jours à venir...
Mercredi 3 mars 2021 Roselyne Bachelot a tranché : pour la ministre de la Culture, les festivals estivaux ne pourront accueillir que 5 000 personnes assises et distanciées, dans le respect des gestes barrières. Les organisateurs sauront-ils s’adapter ?...
Mercredi 19 juin 2019 En dépit de sa jeunesse (c'est sa 5e édition), le Vercors Music Festival sait déjà attirer les grands noms autour d'une ligne qui mêle le populaire et la découverte, l'exploration de la chanson française et l'expression multiculturelle et...
Mardi 4 septembre 2018 Pour sa quatrième édition, le festival berjallien Les Belles journées a misé sur de jeunes étoiles montantes sous l'égide de son nouveau programmateur, le madré Victor Bosch. De quoi prolonger l'été un peu plus longtemps en attendant la rentrée...
Mardi 3 juillet 2018 Que celles et ceux qui n’ont pas prévu de déserter la chaleur iséroise tout l’été se rassurent : il y aura de quoi s’occuper en ville en juillet et en août, notamment avec des concerts haut de gamme et, ce qui ne fait pas de mal, gratuits....
Mardi 17 octobre 2017 Vendredi 20 octobre sur la scène de la Bobine, il n'y aura pas que le groupe Cannibale (dont on vante les mérites dans un autre article). Il y aura aussi le Villejuif Underground et son garage lo-fi qui voudrait sonner comme le Velvet,...
Mardi 4 juillet 2017 L’été, les musiciens sortent des salles de concert obscures pour aller jouer à l’air libre, sous le soleil exactement. Zoom sur quatre possibilités pour en voir de près, à Grenoble ou juste à côté, et tout ça sans se ruiner.
Mardi 20 juin 2017 En 2015 a vu le jour à Autrans, dans le massif du Vercors, un nouveau festival tout simplement baptisé Vercors Music Festival – parce qu’en anglais c’est plus classe ? Avec tout de suite l’envie de jouer dans la cour des grands en proposant de...
Mardi 20 juin 2017 Phoenix, Ibrahim Maalouf, Jamiroquai, Julien Doré, Two Door Cinema Club, Sting, Texas, Justice, Calypso Rose, Archive, Vianney, Juliette Armanet… Comme chaque année, Musilac aligne les grands noms quatre jours durant. Ce qui ne doit pas faire...
Mardi 7 juillet 2015 Certes, on a sorti fin juin notre supplément consacré au festivals en Rhône-Alpes, mais ce n’est pas une raison pour ne pas reparler de ceux prévus autour de Grenoble en juillet et août ; qu’ils soient branchés musique, spectacle vivant ou les deux...
Mardi 22 janvier 2013 Avec "Bagarres Lovesongs", le leader des Frères Nubuck moleste la chanson française avec talent. On en redemande ! Aurélien Martinez
Vendredi 18 janvier 2013 Connu pour être le frontman du groupe Nubuck, le Rhônalpin Chris Gontard débarque seul avec un album décalé et ludique. Du coup, il faut désormais l’appeler Gontard!... Petit point sur la question, avant son concert. Laetitia Giry

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter