Madame, pop-up rétro-surréalistes chez Spacejunk

Street art / Ses collages étaient l'un de nos coups de cœur du dernier Street Art Fest ; Madame propose une exposition solo à la galerie Spacejunk, jusqu'au 18 mars.

Scénographe de formation, Madame aime les boîtes – en particulier celles où les enfants accumulent tout un tas d’objets dérisoires, trésors du quotidien auxquels leur imagination suffit à conférer une valeur hors du commun. Les boîtes qu’elle confectionne en tant qu’artiste prennent la forme de tableaux en relief, contiennent toujours des trésors et contribuent à leur manière à l’essor de l’imagination. Sortes de pop-up surréalistes faits de papiers découpés, ces assemblages réunissent tout un tas d’éléments issus d’une imagerie d’un autre temps : gravures, photographies en noir et blanc, imprimés divers et variés... À ces collages d’images s'adjoignent ceux de lettres découpées dans de vieux journaux, dont les phrases forment d’improbables proverbes où affleurent des jeux de mots amusants : « Le temps leste les choix sans pouvoir léviter » s’affiche autour d’un Christ en pleine ascension ; « Il faut suivre les veines pour comprendre l’essence » accompagne un triptyque constitué de dessins d’écorchés issus d’un vieux manuel d’anatomie. Au fil des réalisations on trouvera de façon récurrente des détournements de titres de films (Easy Rider, Fight Club) ainsi que de nombreuses références à l’imagerie religieuse catholique, un univers qui infuse l’ensemble de son travail puisque chaque réalisation se présente finalement comme une sorte d'autel dédié à la prière.

Madame. Expo Solo jusqu'au 18 mars à la galerie Spacejunk, entrée libre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 22 avril 2022 Sur les planches, au cinéma ("Au poste", "Problemos"...), Marc Fraize est un artisan auteur, acteur, humoriste, clown tendre et jubilatoire et, sans nihilisme, il porte le rire loin des standards de l’enchaînement de blagues surfant sur l’actualité....
Mardi 29 mars 2022 Il s’agit désormais d’une tradition bien établie : chaque année, le festival Ojo Loco rend hommage au cinéma de genre le temps d’une nuit (agitée !) à (...)
Lundi 31 janvier 2022 Intitulée Stencil, une scène engagée, la nouvelle exposition de l’espace Spacejunk réunit des artistes qui ont pour point commun de balancer quelques (...)
Mardi 4 janvier 2022 Habitué à coller ses œuvres dans les rues, l’artiste Cobie Cobz expose ses affiches aux messages surprenants à la galerie SpaceJunk. Il se questionne (...)
Mardi 7 septembre 2021 Les mauvais élèves qui ont loupé l’exposition Shepard Fairey (alias Obey) à l’Ancien musée de peinture lors de l’édition 2019 du SAFGA (le festoch’ de Street (...)
Vendredi 11 juin 2021 Pour les Grenoblois, l’arrivée des beaux jours s’accompagne du traditionnel Street Art Fest Grenoble-Alpes dont l’équipe organisatrice semble avoir préféré (...)
Mardi 8 septembre 2020 Festival / Sorti des radars au printemps, Vues d'en face est de retour dans quelques jours. Heureuse nouvelle !
Mardi 28 janvier 2020 Armé de son stylo bille et de quelques pinceaux d’aquarelle, l’artiste Tai Taeoalii s’attelle à la défense de la cause animale. Détournant le slogan « I (...)
Jeudi 2 juin 2016 Complexe dans sa définition comme dans sa forme, le street art tend aujourd’hui à se démocratiser tout en étant sujet aux polémiques. À l’occasion du Grenoble Street Art Fest organisé dès le 8 juin par le centre d'art Spacejunk, nous avons...
Mardi 10 mai 2016 Fresque offerte aux yeux des passants, l’œuvre d'Ernest Pignon-Ernest réalisée sur un des murs de la Bourse du travail à la Villeneuve (Grenoble) se délite année après année. Afin de sauvegarder cette pièce d'importance, le centre d'art lance une...
Mardi 29 mars 2016 Après une première édition d’une dizaine de jours en 2015, le Grenoble street art festival va revenir en juin 2016 pour trois semaines. Et avec un soutien encore plus appuyé de la Ville de Grenoble (+64% de subventions). On fait le point. Aurélien...
Mardi 3 novembre 2015 De Sophie Barthes (Fr, 1h58) avec Mia Wasikowksa, Henry Lloyd-Hugues, Ezra Miller…
Mardi 9 juin 2015 Première édition pour le Grenoble street art festival, piloté par Jérôme Catz, boss du centre d’art Spacejunk. On l’a rencontré pour en savoir plus, avant d’aller voir sur place ce que ça donne. Propos recueillis par Aurélien Martinez
Mardi 3 mars 2015 Voilà bien un spectacle atypique que ce Madame K du metteur en scène et comédien Vincent Clergironnet. L’histoire d’une femme viscéralement effrayée par tout ce (...)
Mardi 30 septembre 2014 Dans le cercle restreint des "street artists" connus et reconnus internationalement pour leur production de qualité, il y a Goin, graffeur français aux (...)
Lundi 10 février 2014 « Pourquoi que chacun il ne viderait pas sa poubelle ? Pourquoi faut-il qu’il y en ait qu’une seule qui vide les chiures de cinquante autres ?  » Bah (...)
Lundi 30 septembre 2013 En octobre 2003 ouvrait à Grenoble Spacejunk, centre d’expression pour « les plasticiens des cultures émergentes (lowbrow, board culture, pop surréalisme, street art...) ». Dix ans plus tard, le fondateur Jérôme Catz l’assure : l’avenir du lieu est...
Mardi 28 août 2012 De la part du créateur de Kaamelott, rien ne pouvait laisser présager une entrée au cinéma aussi singulière que ce David et Madame Hansen. Loin d’exploiter un (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X