Paola Pigani : retour au pays natal

Stéphane Duchêne | Mardi 2 avril 2019

Photo : © Philippe Matsas


C'est une sorte de Far-West, d'Eldorado de verdure où la vie se mérite à la force du poignet mais où l'enfance s'ébat dans la joie et la nature, un mélange d'insouciance et de nostalgie précoce, aussi. C'est la Charente, profonde dirait-on, des années 60-70, où grandit Pia au sein d'une famille d'immigrés italiens, entre jeux, école, et travaux à la ferme. C'est une enfance, une région, une famille, que raconte Paola Pigani dans Des orties et des hommes, où l'autobiographie s'efface derrière un véritable geste littéraire.

Une France aussi qui mute, se transforme, à mesure que la petite fille devenue adolescente change, fait l'expérience du monde en découvrant l'internat, les livres, les voyages un peu. S'arrache à sa condition. Ce beau roman d'apprentissage, de la vie et de ses chagrins, est le troisième de l'autrice installée à Lyon, découverte avec N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures et entrée en littérature par la poésie. Elle sera à la librairie Vivement Dimanche, jeudi 4 avril à 19h.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Nouvel an, nouveaux romans

Littérature | Sur le modèle de son rendez-vous de septembre, Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture duplique pour la première fois sa traditionnelle rentrée des auteurs (...)

Stéphane Duchêne | Mardi 22 janvier 2019

Nouvel an, nouveaux romans

Sur le modèle de son rendez-vous de septembre, Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture duplique pour la première fois sa traditionnelle rentrée des auteurs auralpins au mois de janvier pour une deuxième salve de rencontres consacrées à une sélection des romans à paraître en ce début d'année. Le 28 janvier à 17h dans les locaux d'Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture du 25 rue Chazière, huit auteurs viendront ainsi présenter leur nouvelle publication : Yamina Benahmed Daho pour De mémoire (L'Arbalète / Gallimard), Sophie Chabanel pour Le Blues du chat (Cadre Noir / Seuil), Antoine Choplin pour Partiellement nuageux (La Fosse aux Ours), Daniel Parokia pour Chasseurs dans la neige (Buchet Chastel), Irma Pelatan pour L'Odeur de chlore (La Contre-allée), Paola Pigani pour Des orties et des hommes (Liana Lévi), Benoît Reiss pour Le Petit Veilleur (Buchet-Chastel) et Lionel Salaün pour Whitesand (Actes Sud). Une rencontre ouverte –

Continuer à lire