La fièvre du dessin

Expo / Christian Lhopital expose ses dessins au Musée d’art contemporain et à la galerie Domi Nostrae (derniers jours). Un univers tout en tremblements, diablement émouvant. Jean-Emmanuel Denave

Avec ses coulures, ses taches et ses traits chancelants, avec ses petits monstres acéphales, ses figures de rêves ou de cauchemars, Christian Lhopital refait surface. Il refait s’émouvoir, vaciller et se perdre le regard. La surface de ses dessins s’avère, elle, toujours double : entremêlant l’apparition évanescente de tout un «bestiaire» hétérogène (humain, animal, monstrueux…), et des préoccupations d’ordre purement plastiques, avec des histoires de matières, d’espaces, de mouvements, de rythmes, de lignes… «Essayer encore. Rater encore. Rater mieux encore. Ou mieux plus mal. Rater plus mal encore. Encore plus mal encore», écrit Beckett. Mots qui résonnent particulièrement bien avec l’œuvre de Lhopital balbutiant ses efforts à la limite de l’épuisement, ses ratages réussis, ses réussites ratées, ses dérapages au bord du vide et de l’angoisse. «Il y a parfois dans mes dessins une répétition des motifs jusqu’à l’épuisement, la maladresse, le déséquilibre. Je m’intéresse aussi à ce fil qui se déroule en dessinant les figures, ce trait sinueux qui se dévide, éventuellement jusqu’à l’effondrement de la ligne sur elle-même. Je m’intéresse aux failles, aux fissures, aux passages, aux formes inachevées, aux lambeaux de couleurs...», dit l’artiste.

A cœur ouvert
Devant nos yeux, déferle donc tout un tremblement de matières et de figures. Ces dernières proviennent de sources éparses, du cinéma par exemple : Lhopital cite Bergman et rend directement hommage à Cassavetes et à l’univers de David Lynch et ses doubles, ses fantômes, ses courts-circuits entre éros et thanatos. Les figures de Lhopital dérivent aussi de l’imagerie collective ou des monstres de Goya et des failles ou «zips» de Barnett Newman… Elles proviennent de toutes parts, débordent la ligne, s’invitent impromptues dans la sarabande du tracé, accompagnées de «rires et bruits bizarres». Il y a des fantasmes qui sortent en buées d’encre de crânes, des singes tête en bas, des jolies filles sur des coussins, des pin-up qui étendent leur linge, des ectoplasmes partout… Moins convaincus par ses dessins muraux et ses grands formats où les forces plastiques de l’artiste semblent se diluer dans l’étendue, nous ne nous lassons pas de ses petits dessins jubilatoires et horriblement drôles. Et tout particulièrement de ceux qui ressemblent à des frises aux motifs répétés inlassablement, comme la juxtaposition de photogrammes de cinéma, ou une série prise en son milieu, sans début ni fin. Au cœur palpitant des images et du flux inextinguible du crayonnage.

Christian Lhopital
À la galerie Domi Nostrae, jusqu’au 15 novembre
Au MAC, jusqu’au 4 janvier

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 3 mars 2022 Mars arrive et la création contemporaine repart dans les musées et les galeries avec quelques belles affiches : William Klein, Christian Lhopital, Tania Mouraud, Thameur Mejri…
Vendredi 7 juin 2019 Notre sélection de cinq expositions à découvrir en galeries ou en musées ce mois-ci. D'un improbable portrait de Bashung au photo-reportage de guerre, en passant par l'univers fantasmatique de Christian Lhopital.
Mercredi 19 septembre 2018 On l'oublie trop souvent, mais les petits lieux artistiques (galeries, centres d'art...) présentent souvent des exposition de grande qualité, et, qui plus est, gratuites ! Voici notre sélection thématique de la rentrée en cinq entrées.
Mardi 22 novembre 2016 Christian Lhopital expose ses nouvelles œuvres : des dessins essentiellement, qui nous entraînent dans un monde halluciné de personnages et d'objets traversés de bizarrerie et de sentiments ambigus. L'artiste nous confie ici sa manière de...
Mercredi 2 mars 2016 L'artiste lyonnais Christian Lhopital expose (jusqu'au 17 avril) un ensemble de dessins et de sculptures au Centre d'Art Contemporain de (...)
Mardi 30 septembre 2014 L'artiste lyonnais Christian Lhopital (né en 1953) a connu dernièrement une actualité intense : Biennale d'art contemporain de Lyon en 2012, exposition au (...)
Jeudi 18 avril 2013 A l’occasion de deux expositions (Laurence Cathala à la Fondation Bullukian et "Le Dessin en couleurs" à la galerie Descours), nous avons voulu nous pencher sur le dessin. Le sujet est très à la mode, voire tarte à la crème. Aussi, pour lui redonner...
Jeudi 31 janvier 2013 La Galerie Domi Nostrae fête ses 25 ans d’acquisitions et d’expositions, commencées dans le lieu de vie de Christine et Fabrice Treppoz, poursuivies dans un appartement adjacent. À cette occasion, les galeristes reviennent sur leur parcours, placé...
Mercredi 21 décembre 2011 Panorama / Après une Biennale d'art contemporain assez exceptionnelle, la saison expos se poursuit avec une grande rétrospective attendue consacrée à Robert Combas et une multitude d'expositions plus discrètes et curieuses dans les galeries....

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !