Peaux neuves

Il se passe quelque chose à l’Auditorium de Lyon. Un sentiment de plaisir retrouvé. Un nouveau directeur artistique doublé enfin d’un nouveau Directeur Général et la machine s’est mise en route. Pascale Clavel

Le nouveau Directeur Général de l’Orchestre national de Lyon vient d’être nommé. Jean-Marc Bador, 43 ans, actuel Directeur Général de l’Orchestre de Chambre de Paris, prendra ses fonctions le 1er octobre. Il aura la lourde responsabilité, après le passage très controversé de Laurent Langlois, de fédérer, de donner une vision limpide des aspirations artistiques de cette belle maison. On l’attendait un peu comme le Messie, il était là au concert d’ouverture, apparemment serein et déterminé. Jean-Marc Bador aux côtés du nouveau Directeur Artistique, Leonard Slatkin, c’est une double direction cohérente. Côté programmation, Slatkin a eu l’intelligence d’éradiquer ces festivals qui n’en étaient pas. Du culot pour nous monter sa patte, il en a eu dès l’Ouverture avec ce gigantesque Requiem de Berlioz qui a su attirer un public immense. Une salle bondée, un silence religieux, des applaudissements à tout rompre : l’émotion a su sortir de sa baguette pour atterrir directement dans nos trippes. Cette saison est lisible, du symphonique bien sûr mais un retour aussi des grands Oratorios, du Requiem de Dvorak au Via Crucis de Liszt, un cycle complet des concertos pour piano de Rachmaninov interprété par l’hypnotique Olga Kern, et puis une musique française du XXe siècle très à l’honneur avec un Boléro de Ravel, un Sacre du Printemps de Stravinsky, des Nocturnes de Debussy. Des têtes d’affiche, comme on dit, beaucoup, et c’est tant mieux d’imaginer Sol Gabetta aux cotés d’Hélène Grimaud, d’attendre impatiemment le duo Neville Marriner / Renaud Capuçon. 

Un Trouvère à l'Opéra

Serge Dorny est un "trouvère" au sens premier : un trouveur. Il creuse depuis qu’il est à la tête de l’Opéra de Lyon, un chemin bordé de belles idées artistiques. Cette saison prouve encore son audace, ses prises de positions pour faire entendre à un public toujours plus fidèle des œuvres contemporaines exigentes, d’autres plus connues et plus facile d’accès. Cet équilibre est devenu la force de la maison. En ouverture, un Macbeth de Verdi revisité par l’immense metteur en scène Ivo van Hove, puis un retour décalé à l’Oratorio par le biais d’un Messie de Haendel mis en espace par la visionnaire Déborah Warner, un Festival Justice/Injustice à ne manquer sous aucun prétexte parce qu’il y a là un objet musical à couper le souffle : Claude, d’après Victor Hugo, musique de Thierry Escaich, livret de Robert Badinter, mise en scène d’Olivier Py, et à la direction musicale, Jérémie Rhorer… c’est un exploit. Enfin, pour clôre la saison, une Flûte enchantée revue par le fantasque Pierrick Sorin. Réjouissances pour une saison entière.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Jeudi 24 septembre 2020 La saison de l'Auditorium, un lieu où l'on peut s'assoir et garder ses distances, vient tout juste de reprendre. Au menu, un nouveau chef, des cheffes, des classiques, une taupe, Tintin, Et de la musique en veux tu, en voilà. Panorama.
Mardi 6 juin 2017 L'Auditorium rejoint l'initiative menée par la Philharmonie de Paris depuis 2015 visant à encourager la pratique musicale classique auprès d'enfants défavorisés socialement.
Mardi 8 novembre 2016 C'est un duo qu'il ne faudra absolument pas rater à l'Auditorium de Lyon ce dimanche 13 novembre, à 16h. Un couple piano-saxophone est assez rare dans le (...)
Mercredi 29 avril 2015 L’Orchestre National de Lyon et l’Auditorium viennent de dévoiler une saison 2015/2016 monumentale et foisonnante dont les promesses vont ravir les mélomanes avertis comme ceux qui voudraient faire leurs premiers pas dans le répertoire symphonique....
Mardi 23 septembre 2014 A l'Auditorium cette saison, c’est champagne. Quarante bougies pour le lieu, soixante-dix pour son chef Leonard Slatkin, de nouveaux événements étonnants... De la musique comme s’il en pleuvait, de l’Amérique en découverte, de la danse, et même une...
Jeudi 5 avril 2012 Lorsqu’on est petit et que l’on a peur, on y va quand même, on y retourne, on transpire, on claque des dents, mais on en redemande. Le loup, celui qui (...)
Jeudi 15 septembre 2011 De l’audace dans les deux grandes maisons lyonnaises, du culot et de l’inattendu : l’Opéra et l’Auditorium se transcendent. Il faut le redire, Lyon a su se doter de deux orchestres à rayonnement international ; c’est rare et c'est bon. Pascale...
Mercredi 22 décembre 2010 De l’Opéra à l’Auditorium en passant par Grame, le choix musical à Lyon est immense. Dans chaque lieu, la saison se poursuit avec une envie d’imposer des musiques riches en diversité : Incursion dans le temps, passage du sacré au profane, de...
Jeudi 17 septembre 2009 Orchestre / Pour l’un, Laurent Langlois, nouveau directeur général de l’Auditorium/ONL, c’est une première saison, celle de tous les dangers. Pour (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !