Clé de Sol et de désaccords entre la Belle électrique et certains musiciens grenoblois

Alors qu’au 1er juillet la Belle électrique va officiellement récupérer la gestion du bâtiment grenoblois la Clé de Sol, situé boulevard Gambetta, afin de développer son projet d’accompagnement de la scène musicale locale, les groupes grenoblois qui y répétaient ont été sommés de quitter les lieux. Et s’en sont émus dans une tribune qui a beaucoup tourné. On fait le point.

C’est une information arrivée mi-juin dans la boîte mail de huit groupes grenoblois (The Chainsaw Blues Cowboys, General Cluster, Vercors, Bleu Tonnerre, Rising Steel, Schräpnel, Eight Sins et Inner Sanctuum) qui répètent depuis un certain temps dans le sous-sol de la Clé de Sol, bâtiment municipal situé aux abords du parc Hoche, en face de la Caserne de Bonne : il va falloir quitter les lieux au 1er juillet, l’association MixLab qui gère la Belle électrique les récupérant à la suite d'un appel à projets de Ville – ils étaient gérés jusque-là par Hadra, association centrée sur « la promotion et la reconnaissance des musiques électroniques » qui s’intègre d’ailleurs dans le nouveau dispositif.

Une annonce qui a fortement inquiété les musiciens, d’où la publication d’un texte en ligne titré « sauvons la scène rock / métal grenobloise ». Extrait : « L’appel d’offres lancé par la mairie de Grenoble n’a jamais pris en compte les acteurs et utilisateurs déjà présents dans les locaux. Et nous n’avons bien évidemment jamais été mis au courant de ce qu’il se préparait depuis plusieurs mois, à dessein diront certains. »

Une demande de départ qui a été mal gérée reconnaît Frédéric Lapierre, directeur de la Belle électrique. « Tout s’est enchaîné très vite à partir de fin avril [date de l’annonce du projet retenu – NDLR]. J’avais demandé à la Ville et Hadra qu’on aille ensemble voir les groupes pour leur expliquer le nouveau projet, qu’ils devaient libérer les locaux pour qu’on fasse des travaux… La Ville a dit qu’elle ne connaissait pas ces groupes, qu’ils étaient en convention avec Hadra et que c’était donc à Hadra de le faire. Hadra a dit que ce n’était pas eux qui récupéraient le bâtiment donc que c’était à nous de le dire… Ce jeu de billard a duré quelques semaines. Puis, avec Hadra, on a décidé d’écrire un mail aux groupes. »

Un « projet structurant »

Mais au fait, quel est le projet de la Belle électrique pour ce bâtiment de 228m2 comprenant trois studios de répétition au sous-sol ainsi que des bureaux et un open space au rez-de-chaussée (des ateliers pour plasticiens sont également dans les murs, mais leur entrée est séparée) ? Il s’agit, comme nous l’a expliqué l’équipe à notre demande, de véritablement développer leur volet accompagnement de la salle de concert grenobloise, comme la délégation de service public signée avec la Ville de Grenoble les a engagés, et comme le label "scène de musiques actuelles" (smac) qu’ils visent le commande. L’appel à projets est donc tombé à pic, surtout depuis l’imbroglio autour de la liquidation en 2016 par la Ville de Grenoble de la salle de concert le Ciel – qui aurait dû servir aux missions d’accompagnement de la Belle électrique.

Frédéric Lapierre : « La partie basse de la Clé de Sol, en sous-sol, sera pour de la pratique, et la partie haute sera plus pour de l’accompagnement professionnel. Car notre projet est véritablement structurant, notamment au niveau administratif : on montrera par exemple aux groupes comment déclarer à la Sacem, comment faire valoir leurs droits, on leur proposera de la formation… » MixLab recrutera cet automne une personne pour piloter le projet sur place.

Septembre et non plus juillet

« C’est un schéma qui correspond à ce qui se faisait au Ciel avant, mais qui n’est pas compatible avec la situation actuelle à la Clé de Sol avec des groupes qui sont parfois depuis 4 ou 5 ans dans les locaux, sans accompagnement particulier. Ça n’aurait pas de sens de ne pas réinterroger qui on allait accompagner. Ce qui n’interdit pas que les groupes qui sont là en ce moment rentrent plus tard dans notre cadre d’accompagnement. »

Après une période de vives tensions liées à la brutalité de l’annonce, la Belle électrique a commencé à rencontrer les groupes en question. « On leur a proposé qu’ils restent sur place jusqu’à fin septembre pour qu’ils aient le temps de se retourner. » Une démarche que la Ville de Grenoble soutient, comme nous l’a confirmé l’adjointe aux cultures Corinne Bernard. « L’appel à candidatures pour la Clé de Sol a été publié et très largement diffusé et relayé. Les groupes initialement accueillis par PMI [le Pôle musical d’innovation qui occupait la Clé de Sol jusqu’à sa liquidation en 2016 – NDLR] ne se sont pas manifestés auprès de la Ville à cette occasion. Je suis prête à recevoir toutes celles et ceux qui en éprouvent le besoin. Il est nécessaire que le dialogue se poursuive avec les acteurs des musiques actuelles. Continuer à consolider les outils d’accompagnement des groupes, c'est une de nos démarches de soutien à la création et de diversité artistique. »

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 12 avril 2022 Les personnes sont les mêmes, mais les statuts changent. Au lieu d’être exploitée en délégation de service public par l’association MixLab, la Belle Électrique sera gérée par une SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif), Musiques Actuelles...
Lundi 14 mars 2022 [MàJ 18/03 : l'événement est reporté à une date non encore précisée] Plateau inhabituel à l’Ampérage, dimanche 20 mars. Jocelyne, Maryse, Odile, Anne, Zohra, Pascale et Michèle forment les "mamies guitares", le temps d’un unique concert.
Mercredi 9 mars 2022 Événement à la Belle avec la venue du commandant en chef de feu Sonic Youth, qui depuis la séparation du groupe phare de l'indie rock américain multiplie les saillies solo comme pour mieux combler et dérouter ses fans éplorés.
Mardi 1 mars 2022 Après quelques années de sommeil, le festival Les Femmes s’en mêlent revient à Grenoble dans une version augmentée, du 9 au 18 mars. Aux manettes, Le Ciel, La Source, La Belle Electrique, La Bobine et Retour de Scène. Rien que ça ! Quant à la...
Lundi 7 février 2022 La mairie de Grenoble rebat les cartes de la Belle Electrique et la Clé de Sol, deux équipements qu’elle compte mettre à disposition d’un gestionnaire non plus via une délégation de service public, mais via une convention d’occupation du domaine...
Mardi 4 janvier 2022 Les salles de concert commencent 2022 avec un nouveau coup d’assommoir, douloureux même si elles l’avaient vu venir. Spectateurs assis, interdits de consommation au bar et jauge limitée : les structures sont en première ligne des mesures de...
Lundi 29 novembre 2021 Après le signalement à la justice effectué par Grenoble Ecole de Management sur la circulation de GHB dans les soirées étudiantes, fin octobre, le mouvement Balance ton Bar est une déferlante. Secoués, les acteurs grenoblois du secteur tentent de...
Lundi 29 novembre 2021 A peine 30 ans et déjà empreints de nostalgie du passé ; on ne peut malheureusement pas nier qu’on les comprend... (...)
Mardi 16 novembre 2021 [REPORT : le concert prévu le 19/11 est décalé au 16/12] Grand artiste originaire d'un petit pays, Gaël Faye sera à La Belle Electrique le 19 novembre pour jouer en live Lundi méchant, son dernier album studio. Lui sera « digne et debout »...
Mardi 19 octobre 2021 Les affaires reprenant, Benjamin Biolay peut enfin venir défendre sur scène son "Grand Prix" publié l'an dernier, album victorieux en forme d'hommage aux fous du volant. En même temps que disque bilan aux contours rock.
Mardi 29 juin 2021 Après deux premières éditions en forme de parenthèses enchantées en juillet et septembre dernier, la Guinguette de la Belle Électrique fait son grand retour du (...)
Vendredi 16 avril 2021 Déjà programmée deux fois à la Belle Électrique, la DJ y revient pour une "capsule" : une page lui est désormais dédiée sur le site Internet de la salle de concerts, qui permet de la (re)découvrir et de l’entendre dès ce vendredi 16 avril, à partir...
Mercredi 27 janvier 2021 Les deux entités le confirment : en fin d’année dernière et ce mois-ci, de nouvelles réunions de travail ont eu lieu entre la Ville de Grenoble et l’association MixLab pour dessiner l’avenir de la Belle Électrique.
Mardi 15 décembre 2020 Pas de surprise au conseil municipal de Grenoble : malgré une opposition unanime pour la dénoncer, la délibération qui déclare infructueuse la procédure de renouvellement de la concession de service public de la Belle Électrique a été votée mardi 14...
Vendredi 11 décembre 2020 Vendredi 11 décembre, l’association gestionnaire de la salle a pu obtenir des éclaircissements de la Ville de Grenoble quant à l’avenir de son activité à court terme. C’est un peu apaisée qu’elle va suivre la réunion du conseil municipal lundi 14,...
Jeudi 10 décembre 2020 Un rendez-vous crucial doit avoir lieu vendredi pour l’association MixLab : l’actuel gestionnaire de la Belle Électrique attend des explications sur l’intention de la Ville de confier les commandes de l’établissement à une Société...
Mardi 8 septembre 2020 Enquête / C’est la question qui taraude presque tout le monde : les concerts debout en intérieur, toujours interdits à l’heure de notre bouclage, vont-ils bientôt pouvoir reprendre ? Et quelles stratégies les salles les accueillant...
Mardi 8 septembre 2020 Concerts / Après une première édition en juillet dernier qui avait rencontré un joli succès, la Guinguette de la Belle Électrique fait son retour du 10 au 20 septembre sur l’esplanade Andry Farcy sous une forme un peu plus ambitieuse. Revue de...
Vendredi 11 octobre 2019 Alors qu’ils sortent d’une grosse tournée anniversaire pour les 20 ans de leur cultissime L’École du micro d’argent, les Marseillais du groupe IAM sont (...)
Mardi 3 septembre 2019 On fait un point sur la huitième édition du festival organisé par la Belle électrique du jeudi 5 au samedi 7 septembre.
Mardi 4 juin 2019 Organisée samedi 8 juin à la Belle électrique pour la clôture du Grenoble Pride Festival, la soirée "Voguing Club !" sera l’occasion de découvrir l’univers unique du voguing (avec les artistes de la Kiki house of Campbell et leur DJ attitré Lazy...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter