Une balade égyptienne avec les Champollion

Ouverture. Cette fois, ça y est : depuis quelques jours à peine, le Musée Champollion, à Vif, est ouvert au public (sur réservation). L’établissement nous invite à suivre le parcours du déchiffreur des hiéroglyphes de l’Égypte antique, mais aussi celui de son frère aîné, au rôle souvent ignoré.

« Je suis tout à l’Égypte. Elle est tout pour moi » : quelques mots suffisent-ils à résumer une vie ? Celle de Jean-François Champollion fut courte : le père de l’égyptologie est mort en 1832, à 41 ans seulement. L’histoire a retenu qu’il souffrait alors de plusieurs maladies, mais personne n’a identifié celle qui l’a emporté. Bientôt deux siècles plus tard, ce détail macabre s’est donc effacé, mais le nom de Champollion, lui, résonne encore comme celui d’un illustre scientifique des premières décennies du XIXe siècle. L’ouverture récente d’un Musée Champollion à Vif laisse imaginer que c’est légitime. Ce projet, porté par le Département de l’Isère, était dans les tuyaux depuis longtemps.

La responsable du Musée, Caroline Dugand, dit avoir travaillé dessus pendant près de quatre ans avant qu’il aboutisse enfin. La pandémie n’est pas pour rien dans cette durée, bien sûr, mais elle n’explique pas à elle seule que les travaux préparatoires aient été aussi longs. On le comprend mieux quand on découvre le site d’implantation du Musée : le bâtiment qui sert d’écrin aux collections n’est rien d’autre qu’une maison des champs, ayant appartenu à la famille de Jacques-Joseph, frère aîné de Jean-François Champollion. Ce dernier y fut accueilli en villégiature. Ce petit domaine a été restauré et adapté aux normes muséales de notre temps : il a donc été transformé, sans pour autant être dénaturé. Son emplacement privilégié, en pleine nature et au pied du Vercors, nous pousse à dire qu’à lui seul, il vaut déjà la visite du Musée Champollion. Et à rappeler que celle-ci est gratuite !

Des trésors… isérois !

Caroline Dugand entre dans le détail : « Les bâtiments comprennent une maison de maîtres, où ont séjourné les frères Champollion : elle accueillera notre parcours permanent. Dans des dépendances réaménagées, nous avons installé l’accueil pour les visiteurs et bénéficions d’un espace d’exposition temporaire. Pendant six mois, la première d’entre elles, inaugurée dans le même temps que l’exposition permanente, mettra à l’honneur le paysage égyptien, au travers d’aquarelles, en grande partie inédites, présentées par Jean-Claude Golvin, considéré comme le meilleur spécialiste mondial de la restitution des grands sites de l’Antiquité. » Nous vous en reparlerons certainement.

Avant cela, quelques mots sur les œuvres et objets les plus emblématiques que le musée présente : « Nous possédons le bureau sur lequel Jean-François Champollion a trouvé la clé du système hiéroglyphique, un estampage original de la Pierre de Rosette sur lequel il a travaillé ou encore une tenue égyptienne qu’il a portée sur place. Nos visiteurs pourront également apercevoir, dans la petite chambre qu’il occupait lors de ses séjours à Vif, le cartouche égyptien dessiné de sa main, sur une poutre. » Au total, ce sont quelque 300 pièces qui sont aujourd’hui présentées au public, la plupart appartenant au fonds Champollion, rassemblé par les descendants de Jacques-Joseph et désormais propriété du Département de l’Isère. Les autres étant quant à elles prêtées par d’autres établissements, parmi lesquels on peut citer le Museum grenoblois, le Musée savoisien de Chambéry, le Musée Déchelette de Roanne… ou encore le Musée du Louvre !

Un lieu ouvert à tous

Objectif affiché par la direction : accueillir au moins 50 000 visiteurs la première année, ce chiffre correspondant à celui de la fréquentation de la maison elle-même, lors de sa toute dernière ouverture au public, en 2004. Caroline Dugand espère attirer des historiens et des égyptologues, mais rappelle que le musée s’adresse au plus large public possible et donc aussi à ceux qui ignorent tout ou presque de la vie des Champollion. Le pluriel est volontaire : il est là pour rappeler combien Jacques-Joseph, resté dans l’ombre de son cadet, a malgré tout largement contribué à la notoriété de ses découvertes et travaux. « Il était lui-même un grand savant et oui, il a en effet prolongé son œuvre en publiant certaines de ses recherches et fait œuvre de mémoire. Voilà pourquoi nous avons souhaité le mettre également à l’honneur dans notre parcours. »

Et voilà de quoi un peu mieux appuyer l’idée que Vif accueille aujourd’hui l’unique musée de France consacrée à l’égyptologie ! Modeste, Caroline Dugand sourit à cette affirmation et la corrige légèrement : « Nous avons certes retenu cette formulation originale. Pour être plus précis, disons que notre musée se consacrera aux origines et à l’historiographie de l’égyptologie. Nous voulons aussi expliquer ce qui s’est fait avant le déchiffrement des hiéroglyphes et présenter les successeurs de Champollion pour montrer comment la discipline a évolué ensuite. » Une démarche qui devrait logiquement conduire le Musée à parler aussi des travaux des chercheurs d’aujourd’hui. Pas de doute : s’il suffit désormais de quelques clics pour contempler les trésors sacrés des anciens pharaons, l’Égypte et ses mystères peuvent encore exercer un fort pouvoir de fascination. On vérifiera ainsi à Vif que, ces dernières années, des égyptologues ont été consultés pour renforcer la crédibilité… d’un jeu vidéo ! Ce qui laisse espérer que le Musée Champollion se montrera capable de séduire toutes les générations.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 4 janvier 2022 À l’occasion du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes, l’égyptologue Karine Madrigal donne une conférence le 17 janvier à l’auditorium du musée de Grenoble. Le public grenoblois sera mis au parfum des récentes découvertes issues du fonds...
Vendredi 26 février 2021 Si le public devra encore attendre quelques mois pour y être convié, le Musée Champollion rythme la vie de nombreuses personnes depuis déjà un bon moment ! Nous avons rencontré deux des parties prenantes d'un chantier plein de surprises,...
Vendredi 26 février 2021 Du neuf au sujet du Musée Champollion de Vif : toujours en chantier, l’établissement a reçu la visite d’élus conduits par Jean-Pierre Barbier, président du Conseil départemental de l’Isère, venu annoncer une ouverture possible le 29 mai...
Lundi 11 mai 2020 Début de déconfinement oblige, les équipes des musées de Grenoble et de la grande agglo sont à pied d’œuvre pour préparer la réouverture de leurs établissements. D'où cette première liste des lieux où il sera bientôt possible de retourner.
Mardi 31 janvier 2017 Il y a quelques semaines, le département de l’'Isère annonçait une hausse de 9% du budget de la culture, devant notamment servir à financer un musée (...)
Mardi 13 janvier 2015 Après la lumière des cadrans solaires, le Musée dauphinois nous plonge dans le noir, métaphoriquement, avec sa nouvelle exposition intitulée "Confidences d'outre-tombe", mettant en scène des crânes et des squelettes de toutes époques. Une visite...
Vendredi 6 septembre 2013 Jeune homme frêle à la trajectoire torturée (maladie, dépression, choc post-traumatique, pas forcément dans cet ordre), mais artistiquement fulgurante, Asaf (...)
Lundi 29 avril 2013 Fébrilement adulés par certains et ardemment haïs par d’autres, les membres de Cobra bénéficient en tout cas d’une qualité rare en ces temps de consensus tiède : (...)
Mardi 25 septembre 2012 Chaque année, un petit tour parmi les programmations des musées départementaux nous semble indispensable. Garants de la préservation et de la mise en valeur (...)
Lundi 9 janvier 2012 Il aura survécu à l’époque Taxi Girl, tout en en gardant des traces. Depuis vingt ans, Daniel Darc vogue en solo, délaissant progressivement ses apparats les (...)
Mercredi 8 mars 2006 Depuis leur (apparemment) mémorable prestation lors des dernières Transmusicales de Rennes, les new-yorkais de Nervous Cabaret et leur curieux cocktail (...)
Mercredi 10 janvier 2007 Portrait / Regard intelligent, Marjolaine parle, et fort bien de la Villeneuve. Pour autant, elle n’est pas sûre qu’elle n’en partirait pas si elle en (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter