Fête de la musique 2018 à Grenoble : notre sélection

Événement | Chaque 21 juin, c’est la même question : où aller pour cette nouvelle Fête de la musique ? À vous de voir, sachant que comme chaque année, on a concocté une petite sélection bien sûr subjective. La voici.

La rédaction | Dimanche 17 juin 2018

Photo : Ville de Grenoble


À la Belle électrique

Pour cette nouvelle édition de la Fête de la musique, la fameuse salle de concert grenobloise joue la carte du grand bal tropical dansant avec, sur son immense parvis, 4 DJs oscillant entre salsa, bachata, bossanova, samba, cumbia, combo antillais, soca, dancehall et autres variations afro-caribéennes. Chaleur.

À la Bifurk

Du côté de chez Retour de Scène – Dynamusic, c'est à la Bifurk que ça se passera avec la pop-soul tropicale des Italiens d'Aquarama, dont on a déjà vanté les mérites dans nos colonnes, la pop-électro d'Anto, le rap d'Iro et la pop-folk de Naju.

À la Bobine

Dans le cadre des festivités des 20 ans de l'association (Projet Bob) qui la porte, la Bobine sort son sound-system dans le parc Paul-Mistral et, pour l'occasion, invite quatre groupes qui répètent dans ses studios. Il y aura donc, à partir de 19h, du rock, du funk, de l'afro-beat, du groove et du hip-hop, avec Laxat, Tracks, Astro Ficus et G-Lab. La fanfare La Mort Subite se chargera quant à elle des interplateaux.

Au parc Bachelard

Celles et ceux qui aiment la techno qui tape dur ont rendez-vous au parc Bachelard avec deux scènes qui accueilleront respectivement Welcome Production et We Are Rave sur la première, et Zouawotek Sound System sur la deuxième. Avec, sur place, de quoi manger et boire.

Sur la place Championnet

Pour les amateurs de hip-hop, rendez-vous sur cette place avec un plateau concocté par Opus Crew qui accueillera un live instrumental du beatmaker L'indécis, des concerts des groupes Monkey Theorem et Purple Note, et bien sûr des DJ sets et un grand open-mic.

Sur la place Notre-Dame

La scène « rap & future » fait son retour pour une deuxième édition. Et même si une nouvelle asso est en charge de l'événement (Couzin), l'idée reste de promouvoir une vaste gamme de styles post-internet vaporeux entre trap, R'n'B, pop, bass et house music, par le biais de lives et DJ sets.

Au parc Hoche

Les assos la Métamorphose, ADN, LGNE et Hadra proposeront un gros line-up techno et psytrance au parc Hoche, devant le bâtiment de la Clé de Sol, qui réunira cinq lives et trois DJ sets.

Sur la place Claveyson

L'équipe de The Dare Night investit cette année la sympathique place Claveyson, en plein centre-ville, pour son coutumier open air. Avec, au programme, disco, house, puis techno en fin de soirée.


Mais aussi

Tatouages et bières pendant la journée et concerts punk/métal/hardcore le soir venu (avec Hot Chibers et It Came From Beneath), c'est l'alléchant programme proposé à la boutique Dead Is Hype Bicycle Workshop (6 rue Paul Bert, Grenoble) par l'équipe de Velvet Studio (un lieu « entièrement dédié à la pratique du tatouage, du piercing et à la promotion des artistes locaux ») pour ses huit ans.

Rue Chenoise, devant le bar Tout va bien, les Roots Collective, spécialistes du UK dub, accueilleront à leurs côtés les irréprochables Soul Crucial Sound et Mister Antocha.

Stoner, sludge, glam-rock, métal, trash, hardcore… Le bar le Mark XIII va en mettre plein les oreilles grâce aux contributions des groupes Witchgroce, Hellorglam, General Cluster, Charlie's Frontier Fun Town, Eight Sins et Holophonics

Au bar à vin et friperie Le Fil Rouge, rue Gabriel Péri, l'ambiance sera résolument orientée house, funk et disco grâce aux DJs de Rapta Records et leurs invités.

Les DJs de la Cave du Forté accueilleront à leurs côtés Rizeum et DJ So du collectif Sound Disciples pour un grand B2B endiablé orienté afro, funk et house.

Au Midi / Minuit, rue Saint-Laurent, il y aura des groupes de jazz, de rap et de funk. On n'en sait pas tellement plus, mais comme le lieu est sympa, ça peut valoir le coup.

Place du docteur Léon-Martin, on retrouvera du hip-hop de la Martinique et du Burkina Faso, avec Fighter 226 et Mélopé.

Le bar La Nat', boulevard Gambetta, accueillera des concerts de Triodd, Sky Parlor et du Shake ! Shake ! Shake ! Orkestrah, qui réunit huit musiciens partageant la même passion dévorante pour la soul et le rhythm'n'blues de la grande époque.

Rue Saint-Laurent, la musique acoustique sera un peu partout à l'honneur.

Au (magnifique) Musée archéologique, ce sera gospel avec le fameux Gospel Institut.


En bonus

La Remise organise une grande vente de vinyles d'occasion dans sa cour de 9h30 à 12h15 et de 14h à 17h, et passera des disques pendant tout l'événement. L'occasion rêvée de chiner la perle rare… sur fond musical !

Une fois minuit passé viendra l'heure de faire des choix : au programme, funk et disco au Black Lilith avec DJ Sinnermen, acid, techno et hardtek au Drak-Art avec Welcome Production, et house et techno à l'Ampérage avec Moogs, Maelita b2b Libera, Pause et Optamystik.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter