Frigo : complètement givrés !

Frigo Generation 78/90

Musée d'Art Contemporain

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Avant-Garde / Le Musée d'art contemporain ouvre ses cimaises au collectif d'artistes Frigo, qui officia à Lyon de 1978 jusqu'au début des années 1990. Une exposition réussie où l'on retrouve, presque palpable, l'électricité de ce groupe avant-gardiste.

1978 : Valéry Giscard d'Estaing appuie sur les touches de son accordéon dans les palais de l'Élysée. Le baron Empain est enlevé, Claude François s'éteint dans sa baignoire et la légion saute sur Kolweizi... À Lyon, Collomb (Francisque de son prénom) entame son premier mandat à l'Hôtel de Ville. Bref, rien de bien folichon quand on a une vingtaine d'années et qu'on sort de l’École des Beaux-Arts.

 lire aussi : Alain Garlan, l'initiateur

Mais si le contexte ne porte ni n'enthousiasme, alors autant essayer de le changer, histoire au moins d'affirmer son arrogance et d'attirer le regard des filles... « Quelques-uns de ces jeunes gens modernes refont le monde en ouvrant une galerie expérimentale. Les cours d'histoire de l'art leur ont appris que chaque génération depuis la Renaissance, existe en tournant le dos à celle qui lui a précédé. » écrit Alain Garlan dans Rois de la forêt (paru cette année aux éditions Hippocampe).

Avec Gérad Bourgey et Gérard Couty, bientôt rejoints par le vidéaste Charles Picq (1952-2012) et beaucoup d'autres, Alain Garlan fonde le collectif artistique Frigo qui s'installe dans une ancienne fromagerie de la rue Saint-Michel. « Nos exemples se trouvaient surtout du côté de Dada, confient Alain Garlan et Gérard Bourgey. Mais on restait indépendants de tout mouvement politique et on avait avant tout envie de se marrer. »

 lire aussi : Radio Bellevue Web, start-up de vieux (punks)

Mix

Les compétences du groupe sont hétéroclites : peinture, vidéo, graphisme, scénographie théâtrale... Et très vite, l'idée, avant-gardiste à l'époque, de "mix" émerge quasi naturellement : mix des individus, des pays (en se mettant en lien avec d'autres collectifs à l'étranger), des langues, des disciplines artistiques...

Dans l'ancienne fromagerie, ça fleure bon la liberté et l'anarchie, mais Frigo sait aussi très rationnellement trouver ses sources de financement en réalisant des affiches pour les théâtres lyonnais et en vendant des vidéos documentaires dans le secteur culturel. Charles Picq collabore avec des chorégraphes (Dominique Bagouet, Régine Chopinot...), le groupe capte aussi l'effervescence de la scène "performative" des années 1980 et accueille entre ses murs des performances de Dieter Appelt par exemple. En 1980, Frigo présente son premier spectacle provoc' Avis de décès au TNP, à partir d'un texte d'Heiner Müller.

Il y a encore la radio (Radio Bellevue en 1981), les revues (papier ou vidéo), les projections de cinéma expérimental, et même une installation-vidéo autour de l'eau commandée en 1983 par... le Centre Pompidou à Paris.

 lire aussi : Le rock au Frigo : dans le sillage d'Electric Callas

Énergie

À travers une scénographie dynamique (notamment une évocation concrète des lieux : la fromagerie, le studio de Radio Bellevue...), l'exposition au Musée d'art contemporain rend compte de cette aventure artistique et underground migrante, rhizomatique, pluridisciplinaire. Photographies d'archives, vidéos de reportage ou de création, musiques et sons fourmillent et restituent la fièvre créative de Frigo...

« Cette idée peut-être un peu naïve de pouvoir changer le monde avec l'art » se souviennent Alain Garlan et Gérard Bourgey. Du côté artistique justement, on peut retenir de Frigo deux choses surtout... D'une part, la diffusion à Lyon (et donc en France) d'une scène artistique voguant entre danse et performance et dont les noms, aujourd'hui, sont inscrits dans les livres d'histoire de l'art contemporain : Orlan, Dieter Appelt, Hermann Nitsch, Régine Chopinot, Benni Efrat...

Et d'autre part, une créativité propre au groupe autour de la vidéo, naissante à l'époque. Frigo tente de trouver un langage artistique inhérent à ce médium, notamment en montant des images vidéos un peu "hystériques" à partir du son et de la musique, et non l'inverse. Cette technique, aujourd'hui très usitée notamment dans les clips vidéo, visait à « produire de l'énergie se transmettant directement aux spectateurs ».

En revoyant ces vidéos et en parcourant l'exposition, cette énergie s'avère être toujours vivace et contagieuse.

Frigo Génération 78/90
Au Musée d'art contemporain jusqu'au 9 juillet

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Lundi 8 octobre 2018 Réunissant plusieurs structures artistiques et des plasticiens de tous horizons, Les Nouveaux Sauvages investissent les Halles du Faubourg, une ancienne usine lyonnaise. Retour sur la soirée d'inauguration et notre regard sur l'expo.
Mardi 25 septembre 2018 L’Amour de Nuit a ouvert ses portes fin mai rue de Marseille. On se calme tout de suite, il s’agit d’une fromagerie - bar à fromages. Mais il s'agit d’amour quand même.
Mercredi 19 septembre 2018 Moment délicat de transition pour les arts plastiques à Lyon, où l'on attend notamment un "nom" pour diriger le Musée et la Biennale d'Art Contemporain. Pendant ce temps, d'autres acteurs, ailleurs, prennent des initiatives et secouent les...
Mardi 9 mai 2017 Le festival "Livraisons" poursuit son cheminement parmi le monde prolifique et hétéroclite des revues. Sa troisième édition nous emmène en Suisse, sur les rives du Danube ou encore au plus proche d'expérimentations artistiques singulières.
Mardi 14 mars 2017 Cet homme a participé au culte collectif Frigo, à l'honneur en ce moment au Musée d'Art Contemporain. Mais aussi aux lancements, dans le désordre, de : TLM, Radio Bellevue, Symposium d'Art Performance, Zap FM, Couleur 3, le Truck et bien plus...
Mardi 13 décembre 2016 C'est un vent de fraîcheur soufflé par une poignée d'agité-e-s retrouvant l'esprit des radios libres du début des années 80 : éclectiques et militantes, artisanales et indépendantes, les webradios fédèrent les énergies tout en éclatant les formats.
Mardi 13 septembre 2016 Jan Fabre, Henri Matisse, Vassily Kandinsky : tels seront les ténors de la saison artistique qui s'ouvre cet automne... Avec, en contrepoint, et pour faire crisser un peu les yeux et leur offrir des cheminements plastiques plus aventureux, quelques...
Jeudi 11 juin 2009 Théâtre / Le spectacle n'est même pas commencé qu'il a déjà absorbé le spectateur avec cette diva blonde platine parée de rouge et de lunettes façon Lolita de (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !