UGC Part-Dieu : 18 salles depuis le 18 septembre

Après 46 d’existence à la Part-Dieu, UGC monte en gamme en investissant (dans) la nouvelle extension du centre commercial. Signé par l’architecte Alberto Cattani, ce paquebot flambant neuf de 15 000 m2 appartient à la catégorie “Ciné-Cité” du groupe, à l’instar de la Confluence ou de la Cité Internationale.

à lire aussi : Lyon : le Festival Lumière dévoile sa programmation

Doté de 18 salles et de 3101 places sur un site d’un seul tenant (contre deux auparavant), il s’agit clairement d’une “version augmentée“ du premier multiplexe — historiquement parlant — de Lyon. Si le personnel est le même, la programmation va aller vers plus de V.O. et donc faire évoluer la clientèle de ce qui est désormais le plus grand complexe cinéma de la Métropole.

Coup double pour UGC qui consolide son avantage numérique avec 51 écrans (contre 39 pour Pathé-Gaumont et 15 pour CGR) dans la grande agglomération lyonnaise. Si UGC ne mise pas sur les attractions techniques (type 4DX, Dolby, ICE, etc.) il innove en dévoilant sur 813 fauteuils des réhausseurs intégrés — malin pour le jeune public. D’une capacité allant de 102 à 352 places, les salles jouent la carte du confort (105cm entre chaque rangée, merci pour les jambes), de l’accessibilité (90 places PMR, merci pour les fauteuils), disposent de trois écrans 3D et sont déjà incluses dans le Festival Lumière. Moteur, action !

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 29 ao?t 2017 Le mieux est l’ennemi du bien : quand trop ouvrir de salles peut mener à en fermer d’autres… Tour d’horizon des projets dans l’agglomération.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !