The Requiem of Hell

Metal / Voir les choses en grand est une caractéristique des filles de SLH Productions qui proposent, en guise d’ouverture du mois de Noël, une longue soirée dans le maelström des sons et des images démoniaques couronnée par la performance des vétérans Belphegor.

Avis aux estomacs sensibles : si sang, provocation et terrorisme sonore ne sont pas ce que vous pouvez supporter dans une expérience esthétique, la soirée à la Rayonne n’est pas pour vous. Si, en revanche, la représentation rituelle de messes noires, aux (notables) déclinaisons théâtrales et kitch, est dans vos cordes, notez la date du 5 décembre dans vos agendas.

Épique infernale

Présents sur la scène depuis trente ans, les Autrichiens Belphegor offrent une synthèse particulièrement efficace entre death et black metal. De The Last Supper au récent The Devils, la formation salzbourgeoise est restée cohérente dans sa proposition esthétique, ne cessant de hurler son credo démoniaque et de l’incarner dans des compositions grandiloquentes. L’opus de l’année précédente, le douzième de leur carrière, ravive leur son après quelques albums en demi-teinte, et présente un véritable retour aux sources (le morceau de clôture de l’album est d’ailleurs un medley de Blackest Ecstasy et Blutsabbath de 1997).

Avant les Autrichiens, c’est Arkona, projet construit autour de la chanteuse et compositrice Maria ‘Masha Scream’ Arkhipova, qui montera sur scène, proposant un pagan black metal folklorique et épique aux ambiances apocalyptiques particulièrement soignées. La soirée sera complétée par Atrocity, pionniers du death metal allemand, et Monastery, groupe hongrois originaire de Zalaegerszeg dont le retour sur scène après un long hiatus a été marqué par les très convaincants Divine Damnation (Hammer Records, 2022) et From Blood (Art Gates Records, 2023).

Belphegor + Arkona + Atrocity + Monastery
À La Rayonne le mardi 5 décembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 29 juin 2015 Avec "Psy", "Traces" et "Séquence 8", le collectif canadien des 7 Doigts de la Main nous avait habitué au meilleur. Avec "Cuisine et confessions", présenté à la Maison de la Danse pour les Nuits de Fourvière, il signe un spectacle tout en...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X