Insomniaque - Semaine du 17 au 23 avril

Benjamin Mialot | Jeudi 11 avril 2013

18.04 LYC 1804
On a beau dire, on a beau faire, ça fait du bien de tomber sur des soirées aussi pointues que celles organisées par Enover. La prochaine, abritée comme de bien entendu par La Marquise, sera l'occasion de faire la connaissance de James Welsh.

Jamais entendu parler ? Rien d'anormal, ce petit gars de Leeds ayant publié son premier EP l'an passé. Un EP qui, avec ses références classieuses (ah ! Ce sample des Temptations sur le morceau éponyme) et ses percussions organiques, ne devrait laisser de marbre aucun amateur de deep house suave et léchée.

 

19.04 '99'
On ne sait pas pourquoi Ed'n Legs a baptisé cette soirée programmée au Terminal de la sorte – et on préfère rester dans l'ignorance, par crainte qu'il s'agisse d'une somme en francs plutôt que d'un pourcentage. On ne sait pas comment sonnera le prochain album de Krikor, sa tête l'affiche, ni quand il sortira. Ce dont on est certains en revanche, c'est que le précédent, le premier de ce (trop) méconnu DJ parisien, était, avec son électro-rockabilly pour cowboys défoncés à l'herbe du diable, assez dément.

 

19.04 & 21.04 Haste – Weekend Edition
«Des soirées underground de qualité, avec de la bonne musique, des gens bien et beaucoup de fun». C'est ainsi que Totaal Rez, Airflex Labs et le Club Transbo décrivent leurs soirées "Haste". Jusqu'à présent, nulle tromperie sur la marchandise. Et on doute fortement que la prochaine, dédoublée par quelque mitose providentielle et "headlinée" par Midland (l'un des artisans du retour en grâce de la house britannique), South London Ordnance, Sinkane (prodige soudanais du funk, aperçu notamment derrière les batteries de Of Montreal et des Born Ruffians) et Kab Driver, inverse la tendance.

 

 

19.04 J'irai rapper chez vous #1
Connaissez-vous J'irai rapper chez vous ? Non, ce n'est pas le titre d'une émission parodiant dans la langue du Ministère AMER les pérégrinations planétaires d'Antoine de Maximy, mais celui d'une websérie dans laquelle le rappeur lyonnais Andy Kayes part à la rencontre de confrères européens. Une certaine idée du défrichage qui se décline aujourd'hui en concerts. Le premier, organisé au Ninkasi Kafé, verra se produire Entek, MC supersonique remarqué aux côtés de Grems (et accompagné par le beatmaker futuriste MiM), et le polyvalent et très en vue 3010.

 

19.04 Swing at the Top
La bière Grolsch, brassée depuis le début du XVIIe siècle dans l'est de «l'autre pays du fromage», ne jouit pas d'une folle notoriété dans nos contrées. Les soirées "Swing at the Top" ont vocation a y remédier à coups de performances graphiques, de DJ sets et de gourmandises étoilées. Le Marché Gare s'apprête à en accueillir la deuxième mouture lyonnaise. Au programme : le vétéran néérlandais Dexter, Soulphiction et surtout Superpoze, jeune beatmaker caennais dont les premières productions, joliment Warpiennes, devraient justement l'amener rapidement au sommet.

 

20.04 Pachanga Boys – All night long
La pachanga est un genre musical né à Cuba dans les années 60, auquel l'inénarrable Dario Moreno a consacré une chanson et dont La Mano Negra fit l'un de ses cris de ralliement. Bonjour la réputation. Elle reste toutefois bien flatteuse par rapport à celle que lui font Rebolledo, producteur mexicain repéré par Matias Aguayo, et Superpitcher, pilier du label techno Kompakt, sous le nom de Pachanga Boys, leur électro-pop s'avérant être l'une des plus licencieuses et l'une des plus perchées du moment.

Voilà au moins une soirée (à La Plateforme) qui n'aura pas volée son interdiction aux moins de 20 ans.


Haste week-end part I

Midland + South London Ordnance + Jay Weed + Eidn

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


J'irais rapper chez vous : Mim & Entek + 3010

Hip hop
Ninkasi Kafé 267 rue Marcel Mérieux Lyon 7e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Swing at the top

Soulphiction + Dexter + Superpoze + Delamontagne + Raja
Marché Gare 34 rue Casimir Périer Lyon 2e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Insomniaque - Soirées du 26 novembre au 2 décembre

MUSIQUES | Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : Bodhi au Petit Salon, les Pachanga Boys au Bellona et Egyptrixx au Club Transbo. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Mardi 25 novembre 2014

Insomniaque - Soirées du 26 novembre au 2 décembre

28.11 Happiness Therapy Vous avez beau essayer, essayer, essayer et essayer, vous ne pouvez obtenir satisfaction ? L'écoute du morceau homonyme, courtoisie du jeune duo gallois Bodhi, devrait y remédier : spongieuse et soulful comme pas deux, cette house-là flanquerait un syndrome de Stendhal à John Cage, l'avocat qui bloquait sur Barry White dans la sérieAlly McBeal. Le reste de la discographie de ces confrères de Disclosure, Blonde et Bondax, entre autres tandems britanniques versées dans l'art de la musique à danser en bonne compagnie, aussi. Pas sûr pour autant que ledit Cage honore Le Petit Salon de sa présence.   28.11 L'Amour-Nuit Sébastien Tellier souhaite savoir ce que l'on pense de sa vie, de son adolescence. Les Pachanga Boys, duo composé du BFF de Mathias Aguayo (Rebolledo) et de celui de Michael Mayer (Superpitcher), pourraient formule

Continuer à lire

Insomniaque - Soirées du 5 au 11 novembre

MUSIQUES | Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : le lancement du label Polaar chez Groovedge, Paul Woolford et Midland au Sucre, et MM/KM et Container au Club Transbo. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Mardi 4 novembre 2014

Insomniaque - Soirées du 5 au 11 novembre

07.11 Polaar dans le shop Revenue sur le devant de la scène avec Ritual, projet qui la voit mettre au jour les liens telluriques qui unissent musiques industrielles et folklores africains, Flore en présentera cette semaine une transcription discographique – à savoir un EP 3 titres aussi envoûtant qu'un rite chamanique à base de décoctions de lubrifiants industriels – chez les diggers de Groovedge. Un rendez-vous d'autant plus notable, même s'il n'est pas tout à fait nocturne (encore que, depuis l'équinoxe...), que le disque en question marque l'éclosion du label Polaar, du nom des soirées que la dame organise par ailleurs. 07.11 Fight Club #2 Ce doit être une première dans cette rubrique : cette

Continuer à lire