Nomades land

nomades / S'inspirant du rite de la transhumance, les deux musiciens François Rossé et Michel Etxekopar conçoivent une pièce du même nom, Transhumances, à la fois drôle et poétique. Séverine Delrieu

Les deux musiciens François Rossé (piano) et Mixel Etxekopar (flûtes, tambourins et divers accessoires), se rejoignent dans le nomadisme dont ils se réclament, même si leurs univers musicaux divergent. François Rossé est un pianiste autodidacte qui à étudié la composition avec Olivier Messiaen et Betsy Jolas. Il aime pratiquer toutes sortes d'expériences dans la création (écriture automatique, improvisation) et livre des ensembles musicaux hétéroclites (on pense à sa pièce pour Orchestre de camions de pompiers et saxophones), mais aussi des pièces majeures pour la musique contemporaine telle que Le Frêne égaré. Son compagnon de voyage, Mixel Etxekopar qui pratique encore littéralement la transhumance, réside en Soule, sa région d’origine d’où il puise son inspiration. Et plus particulièrement de la nature dont il s’évertue à reproduire les sons lorsqu’il joue et “déjoue” les flûtes et autres instruments du Pays Basque. TintinnabulerDans un style assez figuratif, - on entend les sifflets, les cloches des vaches et les chiens aboyant autour du troupeau,- leur composition débute dans une atmosphère de grande liberté de style avec des emprunts au jazz, à la musique traditionnelle asiatique, et aux folklores européens (basque en particulier). François Rossé, connu par ailleurs pour son sens de l'humour, égrène quelques sketches cocasses non dépourvus d'auto-dérision dans cette pièce. Alors que la voix de Mixel Etxekopar au timbre particulier des chanteurs traditionnels, nasal mais très lumineux, se déploie, émouvante. Voix magnifiquement accompagnée par les mille et une nuances du piano de Rossé. Les qualités instrumentales du flûtiste font parfois penser, en particulier dans les ultimes mouvements, aux improvisations époustouflantes du clarinettiste basse Louis Sclavis. Au final, loin de se cantonner au seul registre de musique savante ou à celui de musique du monde, le duo évolue dans des vallées inconnues à la fois intimes et poétiques dont la transhumance n'est que l'amorce.Transhumances le 15 novembre à 19h30, à la Salle des fêtes de Voiron

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 17 octobre 2023 L'édito du Petit Bulletin n°1221 du 18 octobre 2023.
Vendredi 13 octobre 2023 Une nouvelle boulangerie a ouvert au 7 rue Millet, dans l’hyper-centre. Enfin, pas tout à fait. Le Habert du pain, c’est « d’abord et avant tout » une (...)
Vendredi 13 octobre 2023 De même que Clouzot avait cherché à percer le Mystère Picasso, Wim Wenders tente d’élucider le secret Kiefer. Coïncidant avec la remise de son Prix Lumière (et précédant la sortie de Perfect Days), ce documentaire rappelle que le cinéaste a toujours...
Vendredi 13 octobre 2023 Pour célébrer sa 11e édition et donc sa première décennie complète, le festival jeune public Voir Ensemble s’offre rien moins que le double parrainage des auteurs de "Linda veut du poulet !", primé à Annecy. Entre autres invités de prestige attendus...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X