Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

Cinq minutes en attendant

Danse / Le Pacifique, le Centre de développement chorégraphique de Grenoble, propose à toute personne intéressée de retrouver son équipe en extérieur, chaque jour ouvrable à 12h30, pour un court instant de danse collective. C’est parti pour durer tant que les salles de spectacle n’auront pas rouvert !

Les femmes n’avaient pas toutes la souplesse de Karen Lynn Gorney, ni les hommes le déhanché de John Travolta. Pas sûr d’ailleurs que tout ce petit monde ait vu La fièvre du samedi soir. C’est pourtant sur Stayin’ alive, le classique des Bee Gees au titre explicite, qu’une vingtaine de personnes (masquées) est venue danser lundi 15 février, en face des locaux du Pacifique, chemin des Alpins, à Grenoble. Derrière cette initiative, l’envie est d’apporter de la joie en cette période privée de spectacles culturels (chorégraphiques et musicaux, notamment) en intérieur. De quoi oublier les quelques imperfections techniques – celles des autres et les siennes, tant qu’à faire – pour se dégourdir les jambes et, du même coup, les neurones.

Sous le soleil, exactement ?

Lors de ce premier mini-rassemblement inattendu, le Pacifique a pu compter sur une météo impeccable. L’opération est partie pour avoir lieu par tous les temps, chaque jour du lundi au vendredi, toujours à 12h30, tant que les salles de spectacle resteront portes closes. Le Centre de développement chorégraphique espère convaincre d’autres lieux de la Métropole de le rejoindre dans le mouvement pour créer un nouveau buzz positif autour de la culture. En tout cas, pour rester vivants, endurants et motivés, les premiers participants ont pu prendre exemple sur Nadia Vadori-Gauthier. La veille dans une zone industrielle entre la Seine et la Marne, attendue le lendemain dans un théâtre de Vincennes, cette chorégraphe a créé Une minute par jour, œuvre spontanée et acte de résistance poétique.

Depuis les attentats survenus à Paris en janvier 2015, elle danse quotidiennement, 365 jours par an, convaincue que son art est porteur de vie. L’équipe du Pacifique l’a contactée pour lui demander l’autorisation de s’inspirer de cette belle utopie : c’est elle qui a, dès lors, décidé de venir à Grenoble et de participer aux premiers pas, qui correspondaient pour elle à… un 2225e épisode ! Une pratique qu’elle appuie sur un proverbe chinois (« Goutte à goutte, l’eau finit par traverser la pierre ») et, plus proche de nous, la pensée de Nietzsche. La moustache en moins, le sourire en plus, elle livre cette citation du philosophe allemand : « Et que l’on estime perdue toute journée où l’on n’aura pas dansé au moins une fois. »

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 16 novembre 2021 Douze compagnies de danse, réparties sur deux soirées, présenteront à La Rampe des extraits d’une vingtaine de minutes de leurs créations. Avec un enjeu tout (...)
Mardi 19 octobre 2021 Ce samedi 23 octobre, le Pacifique propose une soirée dédiée au voguing et au waacking, deux formes de danse underground nées aux Etats-Unis au sein des communautés LGBT noires et latinos. L’occasion pour nous de revenir sur la culture qui les...
Lundi 29 mars 2021 Danseuses et chorégraphes, Myriam Lefkowitz et Catalina Insignares viennent de passer trois semaines en résidence à Grenoble à l’invitation du Pacifique, centre de développement chorégraphique national. Elles ont travaillé avec des migrants autour...
Mardi 23 juin 2020 Et revoilà le Pacifique ! Après avoir dû interrompre ses activités, le centre chorégraphique propose un rendez-vous le 27 juin, à 17h, sur le parvis de la MC2.
Mardi 10 mars 2020 Déjà hôte des artistes Aline Fayard et Rémy Héritier, le Pacifique accueille Mathilde Monfreux dès le 11 mars. La danseuse, chorégraphe et performeuse va proposer des ateliers autour de la question du soin. Nous l’avons rencontrée.
Mardi 5 novembre 2019 Une, deux représentations, trois grand maximum et puis s'en va. Comment se fait-il que les spectacles de danse restent aussi peu longtemps à l'affiche contrairement au théâtre ? Le phénomène est national, comme l’a démontré une grande enquête...
Mardi 15 janvier 2019 Depuis septembre 2016, le Pacifique, lieu grenoblois dédié à la danse, est dirigé par Marie Roche. On l’a rencontrée pour faire un rapide bilan après deux ans et quelques mois d’exercice.
Vendredi 15 novembre 2013 Cinquième édition pour le concours [re]connaissance, que l’on a vu naître et grandir avec bonheur. Il faut dire que le gamin était d’emblée prédestiné à une belle (...)
Vendredi 16 novembre 2012 Le concours : vendredi 23 novembre à 18h30, et samedi 24 à 17h30, à la Rampe d’Échirolles. Le public vote chaque soir. Délibération du jury le samedi vers 22h, (...)
Vendredi 16 novembre 2012 Montrer ce qu’il se fait aujourd’hui en France au niveau chorégraphique : tel est le pari du concours [re]connaissance, qui en est à sa quatrième édition. Ce week-end, sur deux soirs, le public pourra ainsi découvrir douze compagnies différentes et,...
Lundi 10 janvier 2011 La danse est un champ artistique riche, varié, protéiforme, enthousiasmant, innovant… Les salles grenobloises arrivent-elles à transmettre au public ces différents élans créatifs ? Tentative de réponse en compagnie de quelques pontes locaux.
Vendredi 20 novembre 2009 Offrir une plus grande visibilité aux nouvelles propositions chorégraphiques : voilà la mission à laquelle s’attelle ce week-end le concours Reconnaissance impulsé par le Pacifique (Grenoble) et la Maison de la danse (Lyon). Sur deux soirées, on...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter