Mi-pute, mi-soumis

Brice et sa pute, duo punk-funk aussi provocant qu'efficace.

L'expérience Brice et sa Pute se vit pleinement. Ce groupe d'obédience punk, lauréat 2008 du tremplin "Et en plus elles chantent", est une des choses les plus hystériques qui soient arrivées à la scène musicale lyonnaise. Sur scène, difficile de savoir qui est Brice et qui est sa Pute... Un ombrageux personnage aux contours mal dégrossis de clown serial killer, basse en pogne, tapant frénétiquement du pied sur une planche en bois, est enfermé dans une cage rouillée et s'effeuille progressivement au cours du concert, laissant entrevoir un porte-jarretelle. Une étrange baby doll rouge et noire à la voix fluctuante et puissante, les poings liés et assise sur une chaise ("parce que c'est chiant de chanter debout"), lui fait écho en débitant de la disco vicelarde, du punk funk et de la balade déviante. Sur le papier, on n'y amènerait pas ses grands-parents. Et pourtant. Pierre, appelons le Brice, est un musicien autodidacte de 24 ans adepte du son qui frappe fort. Marie, qui devient par élimination sa Pute, est une chanteuse didacte de 22 ans avec dix ans de chorale dans les pattes, férue d'écriture automatique, d'improvisation salace et de Nina Hagen. Alors qu'ils liquident leur B.T.S. communication audiovisuelle à Villefontaine il y a maintenant deux ans, Pierre rencontre Marie… ou l'inverse. "Notre musique s'est faite de façon très progressive. On a composé ensemble notre premier morceau Funky Politician. D'une base guitare-voix, on a dérivé vers une association basse-chant" déclare Pierre. "Pour ce qui est du nom, ça s'est passé au cours d'une soûlerie, un pote l'a trouvé à notre place" confie Marie. La scénographie dominant-dominé s'est imposée d'elle-même. La sauce prend automatiquement : "De toute façon, si tu acceptes le nom du groupe, tu as déjà accepté les trois quarts du concept" assure Pierre. Pas faux. On tombe vite sous le charme vénéneux et terriblement sexuel des compositions de Brice et sa Pute, leur atmosphère brutale sans jamais être vulgaire, ceci malgré le langage parfois fleuri de chansons de la trempe de Brioche Dorée. "Même si on est un groupe concept, on n'est pas du genre à s'enfermer" ; étonnante constatation pour un garçon coincé dans une cage rouillée.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 5 janvier 2016 Les cavaliers ont coutume de dire que lorsqu'on tombe de cheval, il faut remonter immédiatement sur sa monture, sans quoi on se laisse attraper par la (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X