Rapublicain

Injustement désigné comme l’un des deux piliers du mouvement slam, avec le premier prix de récitation Grand Corps Malade, Abd Al Malik s’est pourtant toujours défini comme un rappeur. Un rappeur «positif» qui ne nique pas la police et embrasse la République. Ce qui n’a pas manqué de bouleverser l’ex-ministre de la Culture Christine Albanel qui l’a adoubé Chevalier des Arts et des Lettres. Avec Abd Al Malik, le 11 février à la Salle 3000, la France, tu l’aimes ou tu la kiffes.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 27 mars 2017 Jazz à Vienne qui regarde souvent et encore vers l'avenir, en faisant mûrir en son sein les jeunes talents, jette un joli coup d'œil cette année au passé et à ses disparus sous la forme d'une demie-douzaine d'hommages, parmi lesquels Fela, Prince ou...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X