Un coeur d'acier peu trempé

Cœur d'acier

TNP - Théâtre National Populaire

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Soucieux de lier l’intime et le politique, le jeune metteur en scène Baptiste Guiton, déjà à l’origine d’un travail tendre et noir sur Lune jaune de David Greig, a passé commande à la prolifique Magali Mougel (sortie de l’ENSATT en 2011) qui s’est penchée là sur le sort d’une famille victime de la fermeture des hauts-fourneaux de Florange. Quand l’ancien leader syndicaliste revient auréolé de son nouveau costume d’eurodéputé, elle interroge la trahison vis-à-vis d’un combat mené de haute lutte (toute ressemblance avec le CFDTiste Édouard Martin passé au PS est bien sûr possible).

Elle fait éclater la cellule intime entre un père refusant d’accepter n’importe quel boulot, une mère en proie à ses désirs et une fille désirant quitter cette vallée dont s’est emparée une « brume de coton ». Le fils, joué à merveille par Antoine Besson comme échappé de Moonrise Kingdom, est le seul à faire preuve de fantaisie, rêvant de quitter cette médiocrité ambiante pour devenir copain avec Lakshmi Mittal !

Ce pas de côté dans la fiction est le bienvenu dans une mise en scène bien sage et trop séquencée, pour des situations ne s’installant pas vraiment avec, en corollaire, une direction d’acteurs très feutrée et un décor certes ambitieux et astucieux (une maison à chausse-trappe, une carcasse de voiture) mais trop propre pour vraiment faire ressentir les douloureuses cicatrices de ce conflit social. NP

Cœur d’acier
Au TNP du 8 au 11 mars

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 5 février 2019 Au premier abord déroutant et presque trop tape-à-l’œil, le décor imposant de Après la fin (au TNP jusqu'au 21 février) se révèle au fur et à mesure (...)
Mercredi 30 janvier 2019 Alors qu'il crée Après la fin de Dennis Kelly au TNP cette semaine, le metteur en scène Baptiste Guiton s’attelle depuis dix ans à ne monter que des auteurs vivants pour raconter au mieux son époque. Rencontre au soir d'une journée où le théâtre du...
Mardi 3 avril 2018 En revenant à un texte de Pauline Sales déjà monté il y a dix ans, Baptiste Guiton retrouve la voix de l’épure qui avait manquée à ses précédentes créations. Le Groenland est un monologue prenant.
Mardi 23 janvier 2018 Sensible à l’enfance, Dennis Kelly, dramaturge britannique de 47 ans, n’a de cesse d’observer la place que les adultes réservent à leur descendance. Dans (...)
Mardi 9 décembre 2014 L’an dernier, Valérie Marinese avait ficelé avec Bouh un très émouvant spectacle. Drôle mais sous-tendu par une trame politique très dure, à la manière d'un film de (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X