Des affaires sans folie aux Célestins

Les affaires sont les affaires

Célestins, théâtre de Lyon

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Du texte noir d'Octave Mirbeau sur un homme puissant, vaniteux et autoritaire, Claudia Stavisky tire un spectacle académique et sans fioriture porté par un François Marthouret en grande forme. Nadja Pobel

Quand le rideau se lève sur Les Affaires sont les affaires (1903), le décor beau, imposant et presque sobre (dépourvu de toutes les babioles afférentes à un intérieur bourgeois) donne cette fâcheuse impression d’être revenu des décennies en arrière et d’assister à une séquence d’Au théâtre ce soir. La scène inaugurale entre une épouse sage et trop brushée et sa fille ado révoltée, les cheveux en bataille, n’arrange pas le tableau d’une opposition trop caricaturale.

Quand l’intrigue progresse, Claudia Stavisky tente d’introduire un peu de contemporanéité avec une télé écran plat. Raté ! L’émission diffusée est commentée par un homme se revendiquant d’antan, Stéphane Bern. L’animateur nous parle d’un château occupé par monsieur Lechat, parvenu qui s’est construit une fortune en escroquant à tout-va, s’est acheté un journal et s'essaye désormais à la politique, en mentant sur ses convictions. Toute ressemblance avec Bernard Tapie et Silvio Berlusconi est bienvenue. Mais la metteur en scène a la délicatesse de ne pas les singer.

À chacun sa cassette

Et voilà que son travail trouve alors sa vitesse de croisière. Grâce notamment à son comédien principal, François Marthouret. Ce dernier évite de tomber dans le cabotinage pour donner de la profondeur à son personnage d’une antipathie allant crescendo. Rien, pas même les drames familiaux qui l’accablent, ne parvient à excuser sa misanthropie.

C’est en creusant cette veine-là, en éclipsant astucieusement les autres rôles masculins réduits à leur portion congrue, que cette pièce progresse sans heurts jusqu’à la solitude supposée de l’oligarque. Il y a du Harpagon chez ce jusqu’au-boutiste. Et Stavisky ne le fait pas dévier de ce parti-pris.

Mais il manque in fine à l’ensemble de cette adaptation scénique un peu de folie et d’inventivité, de celles par exemple qui ont présidé à L’Avare version Ludovic Lagarde le mois dernier à Villeurbanne, dont on entend forcément ici l’écho.

Les Affaires sont les affaires
Aux Célestins jusqu’au 26 mars, puis du 3 au 7 mai

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 19 novembre 2019 En choisissant de monter un texte passionnant et d'une actualité tragiquement permanente, Claudia Stavisky signe, avec La Vie de Galilée (aux Célestins (...)
Mardi 8 octobre 2019 Parler avec Patrick Penot, c'est évoquer le théâtre mais plus encore l'ailleurs, la résistance et une forme de joie, soit ce qui constitue la matrice du festival Sens Interdits qui fête ses dix ans et qu'il a fondé avec force et évidence.
Mercredi 21 novembre 2018 Le co-directeur du Théâtre des Célestins quittera ses fonctions le 31 décembre prochain pour prendre la direction du Théâtre de l'Atelier à Paris, au 1er (...)
Mardi 19 septembre 2017 D'un texte sur un drame familial, prix Pulitzer,  Claudia Stavisky fait un spectacle très honnête traversé par une Julie Gayet qui s'avère s'adapter avec opiniâtreté à des plateaux de théâtre qu'elle avait jusque-là très peu arpentés.
Mardi 24 janvier 2017 Elle vient d'être nommée à la tête des Clochards Célestes. Sa mise en scène ultra rythmée du Tailleur pour dames de Feydeau fait salle comble dans la Célestine. Louise Vignaud aime rien tant que raconter des histoires : voici la sienne.
Mardi 5 janvier 2016 Lancée par la venue de Joël Pommerat et Romeo Castellucci, la seconde partie de saison s’annonce dense et exigeante. Tour d’horizon de ce qui vous attend au théâtre sur les six prochains mois.
Mardi 8 septembre 2015 Souvent taxé d’art vieillissant, le théâtre ne cesse pourtant, à l’instar des sociologues ou historiens, d’ausculter le monde contemporain. Cette saison, plusieurs auteurs décryptant la trivialité des rapports sociaux seront portés au plateau. Nadja...
Mardi 2 juin 2015 Toujours plus internationale et comptant 8 créations et 9 co-productions, la nouvelle saison des Célestins, au cours de laquelle sa co-directrice Claudia Stavisky se mesurera au très caustique "Les Affaires sont les affaires" de Mirbeau, s'annonce...
Mardi 20 janvier 2015 Pour sa dernière création, "En roue libre", Claudia Stavisky a réuni un casting assez exceptionnel dont émerge Julie-Anne Roth, qui tient de bout en bout son rôle de femme insoumise, assumant ses désirs même en pleine maternité. Rencontre avec une...
Mardi 6 janvier 2015 Après un premier tiers de saison assez calme, l’activité théâtrale s’intensifie nettement cette rentrée. Entre stars de la scène locale et internationale, créations maison et découvertes à foison, revue de détails. Nadja Pobel
Mardi 9 septembre 2014 Qu’ont cuisiné les directeurs des grandes salles pour cette saison ? En marge des spectacles qu’ils accueillent, ils mitonnent d'ordinaire leurs plats en arrière-salle mais cette saison, hormis à la Croix-Rousse, c’est régime. Nadja Pobel
Vendredi 27 septembre 2013 4, 3, 2, 1, top ! Maggie entre en scène et se lance dans un monologue assourdissant. Elle dit tout : sa douleur de ne plus être aimée par son mari adoré, son (...)
Mardi 18 juin 2013 Dans le cadre du somptueux château de Madame de Sévigné, à Grignan, les personnages de Chatte sur un toit brûlant, de Tennessee Williams, prendront la parole durant tout l’été. Un véritable marathon théâtral, mené par la metteur en scène Claudia...
Mercredi 5 juin 2013 Alors que s’achève tout juste, sur le plateau des Célestins, une version tonitruante de "Cyrano" (avec un Torreton sidérant), le théâtre de la Ville de Lyon annonce une future saison résolument européenne et contemporaine. Laquelle sera lancée par...
Mardi 9 octobre 2012 Rencontre avec Claudia Stavisky pour sa quinzième création sur le plateau des Célestins depuis qu’elle en a pris la co-direction en 2000. Au lendemain de la première, elle revient sur son prégnant désir de monter ce chef d’œuvre de Miller. Propos...
Dimanche 7 octobre 2012 Avec "Mort d’un commis voyageur", Claudia Stavisky semble avoir trouvé la matière pour synthétiser tout ce qu’elle a expérimenté jusqu’ici au théâtre. De facture classique et sans fioriture, sa mise en scène va à l’essentiel : un texte déchirant et...
Jeudi 15 mars 2012 Claudia Stavisky met en scène «Lorenzaccio» de Musset avec la troupe permanente du Maly Drama Théâtre. Le résultat d'une longue aventure russe, à découvrir aux Célestins jusqu'au samedi 17 mars. Propos recueillis par Dorotée Aznar
Vendredi 23 septembre 2011 Il y a manifestement dans les écrits de Roland Schimmelpfennig une complexité dont Claudia Stavisky se délecte. Et il faut reconnaitre à la directrice des (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter