Au Palais de la Bourse, le retour de Sous les pavés, la vigne

Vin Nature | Joli plateau de vigneronnes et vignerons 100% naturel pour cette septième édition du salon des vins porté par Rue89Lyon, Sous les pavés la vigne.

Sébastien Broquet | Mercredi 3 novembre 2021

Photo : © Dalya Daoud


C'est aussi le retour pour Sous les pavés, la vigne. Le salon des vins naturels porté par Rue89Lyon et Nouriturfu débarque les samedi 6 et dimanche 7 novembre au Palais de la Bourse, pour une septième édition. Au programme : des dégustations, bien sûr, mais pas seulement. Près de 70 vigneronnes et vignerons sont attendus, où l'on notera quelques habitués comme le Domaine de Pélissols (Languedoc), le retour du Château Gombaude-Guillot (Bordelais) à qui l'on doit aussi un savoureux Pom'n'Roll ou encore le fabuleux Domaine Achillée, pour amateurs de vins d'Alsace, aux étiquettes aussi stylées que ses gewurztraminer. Côté beaujolais, la présence d'un Romain Zordan rassure : il y aura bien un morgon de compétition à déguster. Installé près de Belleville, celui qui a repris le domaine familial sort aussi un fleurie "cuvée spatiale" de très belle allure. Voilà pour nos valeurs sûres, mais le but, c'est aussi de découvrir ses nouveaux chouchous et/ou des destinations plus rares : ainsi, on proposera à nos gosiers un voyage en Arménie, représentée cette année par quatre domaines : WineArt, AreWine, Trinity Canyon Vineyards et GN Winery. Après une halte en Suisse pour tester le Domaine Piccard et ses cépages marsanne... L'Italie est bien entendue représentée (Massimo Coletti, Silvio Morando, Domaine San Donatino, Piana dei Castelli, Al di là del Fiume) et côté France, aucune région n'a été oubliée. Et comme pour chaque édition, quelques intrus se sont glissés dans la prog' : ici, les sakés de Pure Sake is Good, pour un voyage au Japon ; les spiritueux de L'Atelier du Bouilleur, Distillerie Baptiste et L'Eau des Vivants ; et le café de chez Mokxa, bien connu de nos contrées.

Côté rencontres, on notera la présence de Cédric Rabany, auteur de l'ouvrage Les Agronautes, ardente défense d'une agriculture sans pesticides, écrit avec style et un ton beaucoup plus libéré — drôle, parfois — que ce à quoi ce genre de livres nous avait habitué. Il faut préciser que l'homme, autodéfini comme agronome globe trotter, connaît très bien la question et qu'il a déjà été repéré par ici pour son autre activité au sein de Wine & Noise, blog & concerts où l'on mariait avec un bonheur certain des groupes (de noise, of course) essentiels et rares comme les Angevins de Hint avec des vignerons naturels.

Sous les pavés, la vigne
Au Palais de la Bourse les samedi 6 et dimanche 7 novembre de 10h à 19h


Sous les pavés la vigne

70 exposants, vente, dégustation et animations
Palais de la bourse Place de la Bourse Lyon 2e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Harcèlement : Rue89Lyon dévoile de tristes dessous à l'Université Lyon 2

Enquête | Alors que s’ouvre la rentrée universitaire, l’Université Lyon 2 se trouve éclaboussée par une affaire sordide dévoilée par une enquête très étayée (et en trois volets) (...)

Vincent Raymond | Mardi 7 septembre 2021

Harcèlement : Rue89Lyon dévoile de tristes dessous à l'Université Lyon 2

Alors que s’ouvre la rentrée universitaire, l’Université Lyon 2 se trouve éclaboussée par une affaire sordide dévoilée par une enquête très étayée (et en trois volets) signée Oriane Mollaret et publiée par Rue89Lyon. Le pure player révèle qu’une enquête — administrative, celle-là — a été ouverte le 19 avril par l’institution à propos de l’un de ses mandarins, Jacques Gerstenkorn, après que des étudiantes l’ont signalé à la cellule anti-discrimination, harcèlement, violences sexuelles et sexistes créée… un mois plus tôt. Ponte de la filière d’études cinématographiques, par ailleurs fondateur du festival Doc en Courts, l’enseignant se voit reprocher un « comportement abusif » allant « du harcèlement à l’agression sexuelle » par plusieurs victimes présumées témoignant longuement, pour la plupart à visage découvert — également sollicité par

Continuer à lire

À la recherche des cépages pirates

Vin Naturel | Cinquième édition pour le salon des vins naturels concoté par Nouriturfu et Rue89Lyon, qui propose un joli line-up de vignerons conscients et curieux durant deux journées au Palais de la Bourse.

Sébastien Broquet | Mardi 30 octobre 2018

À la recherche des cépages pirates

Ce salon des vins naturels imaginé par Antonin Iommi-Amunategui a bien grandi : d'une première édition bricolée à La Bellevilloise, à Paris, en compagnie du pure player Rue89 qui hébergeait alors son blog punk et engagé No Wine is Innocent, nous en sommes arrivés à un événément itinérant d'une ampleur grandissante faisant désormais halte par la capitale, mais aussi Bordeaux et donc, Lyon, où la cinquième borne sera posée ce week-end au très clinquant Palais de la Bourse. Le punk qui revendiquait la liberté totale dans le vin naturel est devenu pape du mouvement, publiant aux éditions de L'Épure un Manifeste pour le vin naturel et un Manuel pour s'initier au vin naturel, co-fondant avec Anne Zunino en parallèle Nouriturfu, maison d'édition dédiée à la culture food mais également organisateur d'événements. Dont ce salon, en compagn

Continuer à lire

Orgie de vins nus

Salon des Vins | Novembre, c'est le mois du vin naturel. Qui s’ouvre par le salon Sous les pavés, la vigne, organisé par Nouriturfu et Rue89Lyon les 4 et 5 novembre au Palais de la Bourse.

Adrien Simon | Mardi 24 octobre 2017

Orgie de vins nus

Pas question de mettre de l’eau dans son vin, les 4 et 5 novembre, au palais de la Bourse à Lyon. D'autant que le rouge comme le blanc, là-bas, seront naturels ! C’est-à-dire conçus à partir de raisin bio (logique ou dynamique) et sans que leur élaboration n'ait nécessité de quelconques produits artificiels. Un vin tout nu, tout propre. Comme l'écrit Antonin Iommi-Amunategui, auteur du Manuel pour s'initier au vin naturel et co-organisateur du salon, il s'agit d'un breuvage « vivant, libre, chien fou sans laisse ni muselière chimique », qui se « moque comme son dernier pépin d’être parfait, se contentant d’être bon, sincère, authentique. » À l'opposé des « vins-de-supermarché, parfois technologiques jusqu’à la nausée. » Le pinard naturel échappe à la norme (dont celle des appellations) et c’est justement pour cela qu’il est (de plus en plus) apprécié. Inter Au Palais de la Bourse, on retrouvera une soixantaine d’exposa

Continuer à lire

Collectif Anonyme : « nous voulons créer un réseau de vin antifasciste »

Salon Rue89Lyon des Vins Naturels | Présent ce week-end du côté du palais de la Bourse pour le salon Sous les pavés, la vigne, le Collectif Anonyme prône la permaculture, l'engagement politique et le refus de la hiérarchie au cœur des vignes, tout en soignant la qualité de ces vins réalisés sans dogme.

Adrien Simon | Dimanche 6 novembre 2016

Collectif Anonyme : « nous voulons créer un réseau de vin antifasciste »

Parlez nous de vos vignes… Collectif Anonyme : En ce moment, nous sommes trois à travailler 10, 5 hectares de vignes. Celles-ci sont principalement situées à Banyuls, mais nous avons aussi un hectare situé à côté de Laroque-des-Albères. Nos vignobles suivent les contours des montagnes, sur des parcelles assez raides, les parois rocheuses forment des terrasses qui surplombent la Méditerranée. Nous avons récupéré des vignobles abandonnés, ou mal gérés, et nous avons travaillé dur pendant quelques années pour les réhabiliter. Par la suite, nous avons acquis de très beaux vignobles, plus productifs. Certaines parcelles étaient exploitées en agriculture conventionnelle et le sol était dur comme du béton, mais au fil du temps, les graminées et les mauvaises herbes sont revenues, le sol a changé, a commencé à revivre ; sa couleur est passée du rouge au brun foncé ou noir. Nos vignes sont enherbées. Avec les végétaux, le sol semble vert en hiver, et vire au jaune quand l’été arrive. Au printemps, il est couvert de fleurs - c’est beaucoup mieux que le rouge-béton ! Vous pratiquez la permaculture… Et la bio

Continuer à lire

Enivrez-vous avec Rue89Lyon

CONNAITRE | Quand ils n'arpentent pas le pavé sur les traces d'édiles battant la campagne (au sens clinique de l'expression), nos camarades de Rue89Lyon le creusent à (...)

Benjamin Mialot | Mardi 27 octobre 2015

Enivrez-vous avec Rue89Lyon

Quand ils n'arpentent pas le pavé sur les traces d'édiles battant la campagne (au sens clinique de l'expression), nos camarades de Rue89Lyon le creusent à la recherche de pieds de vignes non traités au souffre – ou de pièces de barbaque découpées selon des procédés moins barbares que ceux ayant cours dans le Gard, ainsi qu'ils nous l'apprirent aux Subsistances cet été. En collaboration avec leurs collègues franciliens et Antonin Iommi-Amunategui, auteur du blog d'actualités œnologiques No Wine Is Innocent, ils exposeront leurs dernières trouvailles à l'Embarcadère le temps d'un week-end (dimanche 1er et lundi 2 novembre) où les dégustations – courtoisies d'une cinquantaine de vignerons responsables, ainsi que de quelques brasseurs et distillateurs d'alcools forts – seront le ferment de discussions (dans un premier temps) modérées – avec des cavistes lyonnais et des auteurs maîtrisant les arcanes du jargon vinicole. À noter que vous pourrez aussi entretenir votre système cardiovasculaire (et votre couperose) la veille, au Sonic, dans le cadre d'un before organisé par Wine & Noise – sur fond d'une country non moins terr

Continuer à lire