Insomniaque

Clubbing | Trois plans pour vos nuits blanches.

Sébastien Broquet | Mercredi 17 janvier 2018

Photo : © DR


19.01.18 > LE PETIT SALON
JUAN ATKINS

Ce début d'année est décidemment marqué du sceau de Détroit en ce qui concerne le clubbing lyonnais... Après Derrick May et Octave One, voici venir un autre pionnier du genre, Juan Atkins, auteur du tout premier track électro sous patronyme Cybotron. Sa techno aquatique et langoureuse nourrit des sets irrésistibles : il faudra arriver tôt. Roy Shifter et Bothmark (Tapage Nocturne) complètent le line-up. Clear.


20.01.18 > DOUBLE MIXTE
BORN TO RAVE


L'annuelle session hardcore est de retour : pour amateurs de free party préférant prendre le bus plutôt qu'aller se perdre dans les bois ou les zones industrielles, voici une soirée au line-up aussi excessif qu'alléchant. On notera comme d'hab' une forte prédominance néerlandaise (DJ Promo, Day-Mar et Neophyte), des figures françaises comme Radium et Torgull, mais aussi notre favorite, la géniale Ixindamix issue de Spiral Tribe. Heavy.


20.01.18 > TRANSBORDEUR
CARL CRAIG


Détroit, encore. Avec une spéciale de We Are Reality, conviant outre le probable plus grand remixeur de l'histoire de la techno qu'est Carl Craig, deux autres échappés de Motor City : Stacey Pullen et DJ Stingray. Si ce dernier n'est pas le plus connu, sachez qu'il a œuvré avec Drexciya... Largement de quoi onduler toute la nuit au son de cette musique robotique pétrie de soul, soit la combinaison parfaite pour parler autant au corps qu'au cœur. Culte.


Juan Atkins

Nacht #21 par Tapage Nocture
Le Petit Salon 3 rue de Cronstadt Lyon 7e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Born to rave

Neophyte + Day-Mar + Dj Promo + Radium + Guigoo + Ixindamix + Suburbass...
Double Mixte 19 rue Gaston Berger Villeurbanne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Carl Craig + Dj Stingray + Stacey Pullen

We are reality
Transbordeur 3 boulevard Stalingrad Villeurbanne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Franchir le cap avec Juan Atkins

Clubbing | Pour les amateurs de musique électronique, le réveillon se passera du côté de Gerland, dans l'antre du Ninkasi où est convié le géant Juan Atkins, l'un des (...)

Sébastien Broquet | Mardi 13 décembre 2016

Franchir le cap avec Juan Atkins

Pour les amateurs de musique électronique, le réveillon se passera du côté de Gerland, dans l'antre du Ninkasi où est convié le géant Juan Atkins, l'un des fondateurs de ce mouvement que l'on nomme tout simplement techno. C'est à Détroit, avec ses compères du lycée de Belleville que sont Derrick May et Kevin Saunderson qu'il a posé les bases de ce son qui a renversé les clubs du monde de longues années plus tard. Petit retour sur son parcours : dès 1981, Atkins fonde avec Rick Davis un duo nommé Cybotron qui reste séminal dans l'histoire des musiques électroniques, et sort l'année suivant un premier album sur lequel on retrouve l'anthem électro qu'est Clear, qui marquera des générations de DJs. L'année suivante, la paire fait entrer le mot techno dans le champ lexical des musicologues avec le track Techno City. S'ensuivra l'aventure Model 500, en solo mais tout aussi culte et prolifique, avant un premier album sous son nom, Deep Space en 1995. Son projet Infiniti, où il déroule une techno des profondeurs, mélodique et hypnotique (écoutez l'immense Postcard from the Future), fascine tout autant par sa spiritualité éloignée d

Continuer à lire

Insomniaque : trois plans pour vos nuits blanches ce week-end

Clubbing | Trois plans pour vos nuits blanches.

Sébastien Broquet | Mardi 20 septembre 2016

Insomniaque : trois plans pour vos nuits blanches ce week-end

23>09>16 TRANSBORDEUR WE ARE REALITY Ok, l'on parle déjà par ailleurs de Kosme, interviewé en page 3. Mais difficile de ne pas revenir sur cette WAR de rentrée au plateau implacable : outre l'espoir Lyonnais, la légende Carl Craig étant également au programme. Instigateur d'un groove absolument unique, esthète de la techno made in Detroit, inventeur d'un futur pour le jazz (ce qui n'est pas si simple...), immense remixeur et l'on en passe... Difficile de passer outre cet homme sans qui la techno ne serait pas la même. Ah, il y a aussi Marcel Dettman pour conclure la nuit. Béton. 24>09>16 LE SUCRE GARÇON SAUVAGE CLUB Le retour de la soirée queer & sauvage au Sucre, avec l'un des DJs qui colle le mieux à cet esprit : Joe Goddard, membre des indie stars Hot Chip, moitié de The Two Bears et par ailleurs

Continuer à lire

Le Fest'Bouc cherche sa voie

Festival | En difficulté, le FestBouc se cherche une nouvelle voie pour exister au milieu des massifs festivals estivaux. Déjà, en changeant de date pour s'installer (...)

Sébastien Broquet | Mardi 6 septembre 2016

Le Fest'Bouc cherche sa voie

En difficulté, le FestBouc se cherche une nouvelle voie pour exister au milieu des massifs festivals estivaux. Déjà, en changeant de date pour s'installer au début de l'été indien. Ensuite, en cherchant une nouvelle formule pour exister en tant que festival rural : moins de têtes d'affiches, plus de rencontres et de conférences en journée. Ainsi, samedi, trois débats seront animés par le cinéaste Vincent Verzat autour du thème "Forum de la transition écologique intégrale : Pourquoi et comment agir maintenant ?", en compagnie de différents intervenants des mondes politiques et associatifs. Le tout étant précédé de projections dès le matin (Jungwa, l’équilibre rompu de Christiane Mordelet et Stanzin Dorjai Gya). Côté musique, on retiendra surtout la présence de quelques valeurs sûres aux platines : l'égérie de la drum'n'bass Elisa do Brasil (photo), l'échappée des Spiral Tribe, Ixindamix, et le maître techno qu'est The Driver (aka Manu le Malin). Le sound-system dub de Genève O.B.F. est aussi au programme. Ces quatre noms suffiront amplement à justifier l

Continuer à lire

Les soirées du 17 au 23 juin

MUSIQUES | Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : Juan Atkins au Kao, Discodromo au Transbordeur et Sadar Bahar au Sucre. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Mardi 16 juin 2015

Les soirées du 17 au 23 juin

19.06 Encore Deux semaines après le coup de force d'Underground Resistance, le collectif Encore remonte pour de bon aux origines de la techno, cette fois au Kao, en recevant Juan Atkins. Soit rien moins que l'un des trois fondateurs du genre, ex aequo avec Kevin Saunderson et Derrick May (lui-même à l'affiche de la 20e soirée MTR le lendemain à la Plateforme), ainsi que nous vous l'avions raconté lors de sa venue au DV1 début 2013. De là, tout est dit, si ce n'est qu'il invoquera sa Sainte-Trinité musicale (funk, krautrock, italo-disco) pendant 3 heures – une de moins que son pote Derrick, ouh la honte.

Continuer à lire

Nuits Sonores 2015 – La programmation de nuit

MUSIQUES | Ouvert sur le monde et recentré sur la musique électronique. Tel s'annonçait Nuits Sonores 2015 à la découverte de sa programmation de jour. Tel s'affirme le festival à l'heure de dévoiler son pendant nocturne. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Mercredi 11 février 2015

Nuits Sonores 2015 – La programmation de nuit

C'est quoi, être rock en 2015 ? Les lecteurs de Rock & Folk ont sans doute leur (fausse) idée sur la question. Les autres, nous sommes au regret de vous le confirmer, ne trouveront pas la réponse à Nuits Sonores cette année – à moins que le "concert spécial", pour l'instant tenu secret, ne vienne nous contredire. Grande absente de la programmation de jour, la musique électrique ne constitue en effet que la portion congrue de son homologue nocturne, bien que l'on se réjouisse des venues du polarisant Jessica93 (de ce côté-ci de l'écran, on adore sa noise pour périphérique), des intransigeants et déjantés Future of the Left, des industrieux industriels de The Soft Moon ou des Saints, a.k.a. les Ramones du pays des kangourous, à l'affiche du Circuit. Circuit d'ailleurs encore en cours de montage mais qui, outre son habituel cortège d'activistes locaux (Flore, Manoo, Kosme...), promet d'ores et déjà pas mal de dilem

Continuer à lire

5 soirées à suivre

MUSIQUES | Chaque semaine à Lyon, on dénombre plus de soirées électro que d'occurrences du mot fuck dans une minute du Loup de Wall Street (soit pas moins de neuf). Histoire d'y voir plus clair, voici les habitués de notre rubrique Insomniaque qui affichent les line-ups de rentrée les plus excitants. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Mardi 23 septembre 2014

5 soirées à suivre

We Are Reality A l'heure où des scientifiques étudient sérieusement la possibilité que notre réalité ne soit qu'une simulation informatique, le Sucre s'impose avec ce rendez-vous bi-mensuel comme l'endroit où garder les pieds sur terre. Difficile en effet de faire plus concret que la techno promue par We Are Reality, dont le casting a cet automne, entre les retours du maestro Carl Craig (19 octobre, avec le cogneur britannique Boddika) et des figures de proue du Berghain (Ben Klock le 5 octobre, Marcel Dettman le 2 novembre), des airs de who's who. A ne pas manquer également, un détour house par la case Innervisions avec ses fondateurs, Dixon

Continuer à lire

Le maître des lieux

MUSIQUES | Carl Craig est-il le plus grand producteur techno de tous les temps ? Peut-être bien. Ce qui est sûr c'est qu'il sera bientôt le plus visionnaire, le plus curieux et le plus à l'écoute de ses contemporains que le Sucre ait reçu. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Mardi 29 avril 2014

Le maître des lieux

Il était une fois un sultan qui, pour se venger de l’infidélité de son épouse et plus généralement parce que «toutes des salopes, sauf maman», décida de faire exécuter chaque matin une femme qu'il aurait épousée la veille. Shéhérazade, jeune femme dont la beauté n'avait d'égale que les talents de conteuse, ne l'entendit pas de cette oreille : elle se maria de son gré au souverain sanguinaire et, chaque soir, entrepris de lui raconter un conte fantastique se terminant par un cliffhanger. Sérievore avant l'heure, celui-ci n'eut d'autre choix que de repousser sine die la sentence, jusqu'à ce qu'il retrouve foi en l'amour et mette fin à son terrible dessein. A quelques siècles près, elle aurait tout aussi bien pu, comme nous l'avons fait à plusieurs reprises dans ces colonnes, lui narrer la grande histoire de la techno : la rencontre à Detroit de Juan Atkins, Derrick May et Kevin Saunderson (a.k.a. les seules et uniques Triplettes de Belleville), l'épiphanie que constitua pour eux l'écoute de cette ode au respect des limitations de vitesse qu'est l'Autobahn de Kraftwerk, leurs premières tentatives de robotisation de leur héritage

Continuer à lire

Du côté de chez Juan

MUSIQUES | L'Américain Juan Atkins connaît la techno mieux que personne. Et pour cause, c'est lui qui l'a inventée. Rappel des faits à l'occasion du passage (un rien incongru) de ce très grand monsieur de la musique d'aujourd'hui au DV1. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Dimanche 20 janvier 2013

Du côté de chez Juan

Le DV1 aurait voulu envoyer un signal fort au reste du milieu lyonnais des musiques électroniques qu'il ne s'y serait pas pris autrement : à l'heure où Doop Event implante durablement son activité en presqu'île – avec l'ouverture début février d'un bar de nuit à l'angle de la rue Mulet et de la rue de la République et celle début mars d'une boîte sur la place Sathonay – et où circulent sous la doudoune les premières informations relatives à ce que trame l'équipe de Nuits Sonores sur le toit de La Sucrière, la boîte des pentes s'apprête à procéder à une forte augmentation de son capital symbolique avec le lancement d'un nouveau rendez-vous nocturne baptisé «I'm» qui verra se produire exclusivement des «légendes de la techno et de la house». On pourrait ne voir dans la formule qu'un artifice de communicant. Seulement voilà, le premier headliner de ces soirées n'est autre que Juan Atkins. De l’électricité dans l'air Pour ceux qui n'ont jamais sorti les oreilles de leur collection de 45 tours de Mouloudji, signalons à toutes fins utiles que le Juan Atkins en question est, selon l'expression consacrée, l'un des trois pères

Continuer à lire