The Lemon Twigs à l'Épicerie Moderne en mars

Stéphane Duchêne | Lundi 10 septembre 2018

Photo : © DR


Si le second album de The Lemon Twigs s'intitule Go to School c'est sans doute parce que les deux frangins D'Addario sont encore en âge d'y aller, à l'école. Et si le second titre de cet album a pour titre The Student becomes the Teacher ce pourrait être parce qu'en très peu de temps ces bizuths du rock ont dépassé pas mal de maîtres, provoquant ébaubissements en cascade dans les rangs de la critique mondiale.

En réalité, tout cela n'est que coïncidence, le colossal Go to School est en fait un concept album et même un opéra rock digne des plus folles épopées du genre (c'est l'histoire d'un chimpanzé qui va au lycée, rien de moins). Un truc qui tutoie les Who, Marc Bolan ou encore le magicien Todd Rundgren – quelque chose de très orienté 70's évidemment, d'infiniment anachronique, où l'on retrouve les parents du duo et même le batteur de Big Star. L'étrangeté est à voir sur la scène l'Épicerie Moderne le 2 mars et à réserver avant qu'il ne soit trop tard.


The Lemon Twigs


Épicerie Moderne Place René Lescot Feyzin
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

High school musical : The Lemon Twigs

Rock | En concert à l'Épicerie Moderne, la géniale fratrie d'Addario a livré l'an dernier Go to school, un deuxième album en forme d'opéra rock vintage et aux airs de confession intime sur une jeunesse vécue à contre-temps et à contre-courant. Un impressionnant tour de force.

Stéphane Duchêne | Mardi 26 février 2019

High school musical : The Lemon Twigs

Il y a les gens dont on dit qu'ils ne sont pas nés au bon endroit et ceux qui ne sont pas nés à la bonne époque. Ce qui conduit parfois les intéressés, pour le meilleur et pour le pire, à vivre dans un anachronisme perpétuel. Une uchronie intime. C'est un peu le cas de Brian et Michael D'Addario, duo rock particulièrement juvénile venu de Long Island, déjà remarqué sous le nom de The Lemon Twigs avec Go Hollywood à un âge où l'on finit à peine de cirer les bancs du lycée. Deux frères dont on jurerait que l'âme est restée coincée quelque part entre la british invasion des années 60 et le glam-rock flamboyant des 70's. Faut-il en effet être d'une autre époque pour produire en guise de second album, aux âges de 20 et 22 ans, un mélange d'opéra rock et de comédie musicale tel qu'on en a vu fleurir beaucoup à une époque où les Who eux-mêmes flirtaient avec la vingtaine, où Elton John avait encore quelques cheveux, où David Bowie jouait les ambigus, où Freddy Mercury portait la frange et où Todd Rundgren était considéré comme un authentique magicien. Assumant leur jet-lag e

Continuer à lire

10 concerts au top pour lesquels vous devriez réserver

Rentrée Musique | Les traditionnels tops musicaux de fin d'année n'ayant pas survécu à la Saint-Sylvestre, voici venu le temps des tops de début d'année. À commencer par celui des concerts indispensables du premier semestre.

Stéphane Duchêne | Mardi 8 janvier 2019

10 concerts au top pour lesquels vous devriez réserver

Brendan Perry Avec Dead Can Dance, Brendan Perry a incarné à la fois un label (le mythique 4AD et son âge d'or), une époque et une démarche musicale unique oscillant entre cold wave onirique et liturgie incantatoire. Depuis la séparation du groupe (qui s'est reformé depuis) en 1998, Perry mène une carrière solo à l'avenant, proche des productions tardives d'un Scott Walker, mais à la discographie toutefois clairsemée. Son troisième véritable album ne sortira qu'en novembre 2019 mais Perry vient le présenter en très grande avant-première. Au Kao le mercredi 13 février Cyril Cyril Décidément les zinzins helvètes Mama Rosin de Robin Girod et Cyril Yeterian ont fait bien des petits, que l'on songe par exemple aux Frères Souchet ou à Duck Duck Grey Duck. En voici une nouvelle émanation avec Cyril Cyril (composé de Yeterian et de son jumeau de prénom Cyril Bondi) qui propose sur fonds d'instruments tordus (banjo amplifié, melodeon, ba

Continuer à lire