Il voyage en solitaire

Christophe

Radiant-Bellevue

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

De retour sur scène à l'occasion d'un "Intime tour" pour lequel il se prépare d'arrache-pied, en attendant un album pour l'automne, Christophe, 50 ans de carrière, est toujours tel qu'en lui-même : insaisissable et perché. Avec cet éternel temps de retard sur les choses que peuvent se permettre les types en avance dans leur tête. Stéphane Duchêne

Programmer une interview avec l’interprète d'Aline, c'est tout un poème : Les Mots bleus et Les Paradis Perdus réunis, l'impression d'être effectivement à la poursuite du Dernier des Bevilacqua. Le rituel veut qu'on lui envoie un SMS le jour dit, une demi-heure avant l'heure H. Pour le réveiller, car Christophe est un oiseau de nuit, lui rafraîchir la mémoire ou lui permettre de se préparer, on ne sait guère.

 

Le soir convenu pour l'entretien, déjà compliqué à caler, il nous éconduit, bredouille – Christophe bredouille toujours un peu, cherche ses mots (bleus) – qu'il répète avec des potes, qu'ils sont en train de tout chambouler, que s'il ne finit pas ça va être le bordel.

 

On l'entend à peine, il parle bas et comme du fond d'une grotte, demande de rappeler le lendemain à dix-neuf heures. Un rendez-vous qu'il honore d'un texto qui vaudrait presque paroles d'une de ses chansons : «un petit contre-temps dû au temps – au shooting perdu sur des Red Shoes – je serai chez moi à 21hrs, ça va ?». Une fois les mots replacés dans l'ordre, oui, ça ira – en partie parce qu'on aimerait être capable d'envoyer des textos contenant des phrases telles qu'«au shooting perdu sur des Red Shoes». Un autre message suivra : « 21h30 - désolé ».

 

Et quand enfin on l'a au bout du fil, après un «qui est à l'appareil ?» désespérant, il rebredouille : «Enfin, j'arrive à vous attraper». Ah, en fait c'était nous. On croyait lui courir après, il était juste derrière nous. Désinvolture showbiz de sa part ? Non car Christophe se souvient dans les moindres détails de notre dernière entrevue réalisée dans les mêmes conditions trois ans auparavant et de chacun des sujets évoqués. Tout en s'excusant de n'avoir aucune mémoire et de répéter «toujours les mêmes trucs».

 

Intime tour

Présentement, il le dit et on le sent, Christophe est un peu schlass : « en ce moment, je me lève à 7h30 pour faire des radios, je bosse dix-huit heures par jour et je me dis qu'à mon âge je ferais mieux de me reposer », lâche-t-il usé par la préparation de cette tournée qui nous amène à nous ré-intéresser à son cas : cet Intime Tour qui le conduira dans une dizaine de salles et théâtres en France. L'idée : Christophe en solo au piano reprenant ses classiques - «parce que les derniers morceaux sont injouables». «Idée de la prod'», qui le rend aussi enthousiaste que dubitatif.

 

Car il y a un hic de taille : Christophe est «un mec de synthé», il ne différencie pas un si bémol d'un fa dièse. Pour l'occasion, le piano, il l'apprend – sa prof attend à côté, qu'il ait finit de nous parler, il interrompra l'interview d'un coup pour ne pas la faire patienter : «Comme je ne suis pas pianiste, cette tournée m'oblige à apprendre beaucoup de choses. C'est très intéressant, c'est très bénéfique, mais c'est très dur. Je suis en train de gamberger, de chercher des idées, c'est ça qui m'épuise, parce que maintenant eh ben, il faut le faire. Je ne sais pas si c'est intéressant pour les gens qui savent qu'en principe chez moi tout est assez précis (et précieux) mais pour des touristes qui ne me connaîtraient pas, voyez-vous, le déplacement vaudra peut-être le coup. Je ne sais pas si je serai prêt pour les concerts... mais en tout cas j'y serai quand même».

 

Designer de sons

A 67 ans, celui qui déformait des bolides par la seule force de la vitesse avant de se voir retirer le permis est toujours prêt à se jeter dans le vide. Musicalement, il l'a toujours fait. De la période yé-yé, il ne fréquente plus qu'Adamo, «parce que c'est un grand» – ensemble, ils ont enregistré en 2010 le très beau Jours de Lumière –, préfère la compagnie d'une nouvelle génération à large spectre, de BB Brunes à Cascadeur, avec lesquels il prépare des «trucs», ravi, sans doute un peu flatté aussi, d'être «aimé par des mecs qu['il] aime bien». Christophe qui vient de «ne pas fêter» ses 50 ans de carrière, ne regarde pas en arrière, s'idéalisant locataire d'un présent perpétuel enveloppé par cette nuit chérie où le temps s'arrête.

 

Devant, ça oui, il voit loin, déjà tout à son prochain album, maquetté et qu'il espère pour septembre. Un album qui ferait la part belle aux mélodies : «c'est un miracle, je ne sais pas comment j'ai fait. J'ai dû être inspiré. Des mélodies toutes simples, ça va être vachement bien». La minute d'avant, il confiait pourtant, péremptoire : «aujourd'hui ce n'est plus la mélodie qui l'emporte, parce que les mélodies franchement, on les a toutes entendues. Ce qu'il faut être, c'est un très grand designer de sons». Il y a des types comme ça, tellement en avance sur eux-mêmes, qu'on les croit à la ramasse. Tellement en avance sur leur temps, que quand on croît les suivre, en fait, ils sont à nos trousses, insaisissables et saisissants.

 

Christophe
Au Radiant-Bellevue (Caluire)
Les samedi 12 janvier

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 20 juin 2024 Plus ouverte que sa précédente, la dernière réalisation de Jean-Christophe Meurisse revisite l’affaire Dupont de Ligonnès entre absurde et décalage, hilarité et malaise. Une comédie drôle et inspirée qui n’oublie jamais de questionner la France...
Mardi 9 janvier 2024 Jean-Christophe Hembert poursuit, après son adaptation du Capitaine Fracasse, sa quête de grand spectacle théâtral avec un Wendy et Peter Pan déniaisé, outrancier, ludique et provocateur, où James M. Barrie croise aussi bien Brecht que Peaky...
Mercredi 19 juillet 2023 L’ascension et la disgrâce du maître d’œuvre de la bombe atomique comme vues de l’intérieur, structurellement atomisées dans l’espace et le temps. Film de guerre, d’aventure scientifique, de procès dur/procédure, cette lecture de la vie...
Mardi 11 juillet 2023 Après avoir sauvé la vie de l’exploitation cinématographique l’été dernier grâce à "Top Gun : Maverick", Tom Cruise remet le couvert avec ce premier volet du 7e opus de "Mission : Impossible". Où il est question de hacking et d’IA, de vengeance, de...
Mardi 28 mars 2023 Le Lyon Bière Festival (LBF pour les intimes) revient les samedi 22 et dimanche 23 avril. Ça se passe à Lyon, c'est autour de la bière artisanale et le thème de cette année est "back to the roots". 
Vendredi 2 décembre 2022 Grand coup de cœur pour un spectacle que nous n'avions pas vu venir : "Le feu, la fumée, le soufre" sur fond de guerre de pouvoir et d'amour fou dans le Moyen Âge anglais. Bruno Geslin adapte Marlowe : splendide.
Mardi 1 mars 2022 Tant qu’il y aura des livres, il y aura des films — le cinéma aimant autant la littérature qu'Alexandre Dumas l’Histoire. Pour preuve, voyez le soir (...)
Mardi 25 août 2020 Attendu comme le Messie, le nouveau Nolan peut exploser le box-office si les spectateurs consentent à voir plusieurs fois ce "Mission : Impossible" surnaturel pour être sûr de bien le comprendre. Il y aura donc un avant et après "Tenet". Encore...
Mercredi 27 mai 2020 Alors que la destinée des livres du printemps a été avalée par un pangolin mondialisé – quel pitch de roman cela ferait –, et que l'injonction présidentielle à lire s'est heurtée à la fermeture des librairies, les affaires reprennent pour les...
Dimanche 19 avril 2020 Hommage au déjà regretté Christophe que nous aimions beaucoup par ici, avec quelques dizaines de tubes évidents, de pépites plus obscures mais incontournables, de revisites de ses classiques, et de featuring classieux comme le bonhomme. Le tout...
Mardi 18 février 2020 Singapour. Ling enseigne le chinois à des élèves de terminale à qui cette matière importe peu et peine à avoir un enfant. Épouse dévouée, elle s’occupe du père paralytique de son mari fuyant. L’un de ses élèves se rapproche alors d’elle, alors...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X