Blahblahrella

La crème au sucre

Le Sucre

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Pour assumer le buzz bourdonné par Erotic Market ces derniers mois, il fallait au minimum un album bien branlé. C'est encore mieux puisque "Blahblahrians" donne carrément envie de se foutre à poil et de faire le sexe avec ses amis, Dame Nature ou même un parcmètre pour une grande partouze post-apocalyptique. Stéphane Duchêne

A l'heure où le "bla bla" (ou "blah blah" en anglais, magie de la traduction) est devenu un sport de combat, Erotic Market a été bien inspiré d'intituler son très attendu Blahblahrians (en rayon le 28 avril), contraction, on l'aura compris sans être sémiologue, de «blah blah» et de «barbarians». Bref un bien beau barbarisme au service d'une musique du passage à l'acte un rien vandale. Le duo constitué de Lucas Garnier et Marine Pellegrini avait déjà passablement retourné la moquette et repeint les murs du paysage musical façon bordel aux reliefs ondulants avec la rampe de lancement Rumblin'. De live habités en tremplins souvent gravis haut la main en passant par des articles suscitant une curiosité toujours plus large – dans le Guardian récemment – la carrière du groupe n'aura été jusqu'ici qu'un buzz de plus en plus assourdissant dont le climax aura sans doute été la censure de son dernier clip – on y voyait des gens faire le sexe. Blahblahrians arrive donc à point nommé pour asseoir, ou disons coucher, un peu les choses.

Injonction contradictoire


Il y
a cette phrase d'une grande philosophe libano-colombienne qui dit : «hips don't lie», «les hanches ne mentent pas». Eh bien Blahblahrians est le plus parfait témoignage musical de la vérité suivante : ses hanches, la Barbarella maison Marine Pellegrini les porte dans la voix – n'essayez pas de vous représenter ou de reproduire la scène, c'est une image, vous allez vous faire mal – dans le groove que sa langue fait claquer comme un fouet, dans cette voix/flow qui semble capable de toutes les modulations, de tous les habillages et déshabillages – on a pu le constater par ailleurs – tandis que Lucas pose à coups de basse tellurique les bases d'une post-apocalypse pop qui rend l'ensemble non seulement inhabitable mais aussi proprement inqualifiable.


Réchauffement de cold wave ? Trip(es) hop ? UK Garage ? R'n'b au radium ? Oui, un peu de chaque, d'un morceau à l'autre, si on a le nez collé au tableau. Mais si on recule de quelques pas pour avoir une vue d'ensemble on ne sait plus vraiment où l'on est, qui est qui, où est quoi. Il paraît que ça fait le même effet dans une partouze géante quand chaque individu se dilue dans une sorte de monstre multifacettes et multifessiers. Erotic Market est un plaisir coupable, très coupable, qui semble mettre en son le principe même d'injonction contradictoire. Et Blahblahrians un aspirateur à mauvaises pensées qui après chaque écoute donne envie d'aller se "con-fesser". Ou quelque chose dans ce goût-là.

Erotic Market
Au Sucre, jeudi 17 avril
Blahblahrians (Jarring Effects), sortie le 28 avril.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 22 septembre 2021 Au Périscope pour présenter la version live de Boredoms & Heartstrings, revisite avec quatuor à cordes de Boredoms, Marine Pellegrini revient sur l'évolution d'Erotic Market, la genèse de ce projet mais aussi les difficultés créatives...
Mardi 6 mars 2018 Erotic Market est de retour avec Queendoms, album voguant vers le r&b, diablement sexy et drivé par Rosemary Martins, désormais seule. À savourer au Marché Gare vendredi.
Mardi 31 mars 2015 D'abord regroupement informel de jeunes jazzmen en mal de sensations scéniques, le Grolektif est aujourd'hui un modèle de foisonnement et de résilience DIY. A la veille de son 11e anniversaire et de la 4e édition de son festival étendard, récit...
Vendredi 15 novembre 2013 Si l'on excepte Woodkid et Fauve qui ont fait sauter la banque en quelques heures et ne sont plus à présenter – pour cela il faudrait que leurs fans (...)
Jeudi 19 septembre 2013 Ah, cette scène locale et sa fâcheuse tendance à rester figée dans ce circuit court que chérissent tant les épiciers bio, sans parvenir à mener une carrière durable au-delà du périph’. On s’en est presque fait une raison tout en ayant choisi d’en...
Vendredi 14 juin 2013 Ça alors ! Comme le temps passe vite. L'hiver a peine terminé voici venir le 21 juin, l'été et la Fête de la Musique. Ah ! Comme l'envie de tout voir est grande ! Mais comme c'est impossible, voici notre sélection rock-pop-jazz-variété, totalement...
Vendredi 2 novembre 2012 La World Wrestling Entertainment Inc., la plus grande promotion de catch du monde, organise tous les ans depuis 1988 le Royal Rumble, un événement dont (...)
Lundi 29 octobre 2012 On connaît désormais les huit projets musicaux sélectionnés pour les sélections régionales du Printemps de Bourges. Ils s'affronteront amicalement les 14 et 15 (...)
Vendredi 19 octobre 2012 On ne vous fera pas l'affront de vous traduire le nom d'Erotic Market, même notre bilingue d'ancien Président de la République aura compris. De toute manière, (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X