Sandrine Bonnaire s'enivre de "L'Odeur des planches"

L'Odeur des planches

Théâtre de Villefranche

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

En à peine plus d’une heure, sous la direction de Richard Brunel, Sandrine Bonnaire offre une poignante seconde naissance à l'auteur Samira Sedira. Avec "L'Odeur des planches", la précarité du métier de comédien devient une réalité concrète.

D'abord, il y a ce plaisir de voir une comédienne parmi les plus familières et attachantes de son époque fouler un grand plateau de théâtre, seule, pour nous raconter une histoire qui la met dans le même état de rage que le personnage qu'elle incarnait à 15 ans, tenant tête à son Pialat de mentor. Sandrine Bonnaire résiste. Elle donne du cœur à un cri, celui de Samira Sedira, auteur de ce texte, L'Odeur des planches, «le plus autobiographique» dit-elle, publié en 2012 aux éditions du Rouergue.

à lire aussi : Sandrine Bonnaire : «Ce métier est une offrande»

Alternant souvenirs historiques – ceux de ses parents débarqués d'Algérie dans les années 60 – et un vécu contemporain qui débute par la fin de ses droits Assedic et l'obligation pour elle de trouver un travail alimentaire, elle donne du rythme et de la force à son récit. Devenue femme de ménage, elle voit dans ce déclassement social une occasion de se rapprocher de sa mère qui, elle aussi, à dû combattre la solitude et se résoudre à ce métier. Finie la litanie des théâtres visités qu'elle récite comme un pensum, la voilà seulement définie par son corps, éreintée par cette tâche aride et dépourvue de toute pensée.

Une «dépossession» de soi décrite avec des mots crus, une langue concrète, qui permet à Sandrine Bonnaire de prendre toute sa place sur le plateau et de s'exprimer en plein, simplement arrimée à une table ou dans des fauteuils de salle de spectacle, renvoyant ainsi le spectateur à son propre rôle : créer un dialogue, fut-il passif, avec les acteurs pour ne pas qu'ils s'assèchent. Le dédain, le mépris, la condescendance dont est victime la narratrice sont dévastateurs sur cette femme qui pourtant avait connu les hautes sphères du théâtre public, jouant sous la direction de Jacques Nichet ou Christophe Perton, au TNP ou à Avignon.

à lire aussi : La Comédie de Valence, un CDN incontournable

Richard Brunel, qui a eu l'heur de monter ce texte poignant, offre à l'auteur une renaissance et au spectateur une puissante chronique de la précarité du métier de comédien autant qu'une émouvante histoire de filiation et d'immigration.

Nadja Pobel

L'Odeur des planches
Au Théâtre de Villefranche mardi 5 et mercredi 6 mai
Á l'Atrium de Tassin samedi 9 mai

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 novembre 2019 Tout repose sur l'actrice. Anne Benoît est magistrale dans le rôle d'une femme en souffrance au travail imaginée par la romancière Nina Bouraoui dans un livre à paraître en janvier, "Otages". Richard Brunel accompagne à la mise en scène ce cri,...
Vendredi 7 juin 2019 Jean Bellorini est l'heureux élu nouveau directeur du TNP à compter du 1er janvier 2020. Il a été choisi par les tutelles contre les quatre autres (...)
Mercredi 4 mai 2016 Seule réalisatrice (ou presque) à avoir accompagné la Nouvelle Vague — qu’elle a même précédée d’une courte pointe avec La Pointe Courte (1955) — Agnès Varda n’est (...)
Mardi 8 septembre 2015 La crème des artistes internationaux (Lepage, Stein, Jarzyna pour une variation sur "Opening Night"...) a beau fouler nos planches cette saison, on aurait tort d'en oublier les pointures rhônalpines. Zoom sur les prochains spectacles de Richard...
Mercredi 20 mai 2015 22 spectacles dont 9 émanant de sa direction ou de ses acteurs permanents : la saison prochaine, le Théâtre National Populaire fera la part belle aux talents maison, à commencer par la création très attendue de "Bettencourt Boulevard" par Christian...
Mardi 28 avril 2015 Renouant avec le théâtre, Sandrine Bonnaire dit avec simplicité l'histoire d'une comédienne déchue et réduite à faire des ménages via le texte autobiographique de Samira Sedira, "L'Odeur des planches". Dialogue avec la plus radieuse des actrices...
Mardi 6 janvier 2015 Après un premier tiers de saison assez calme, l’activité théâtrale s’intensifie nettement cette rentrée. Entre stars de la scène locale et internationale, créations maison et découvertes à foison, revue de détails. Nadja Pobel
Mardi 9 septembre 2014 Outre les spectacles cités dans notre gros plan et les panoramas lisibles par ailleurs, voici une dizaine de spectacles qui attisent notre curiosité ou réveillent de bons souvenirs. Bien plus, en tout cas, que les deux mastodontes avignonnais un peu...
Mardi 1 avril 2014 De Claude Lelouch (Fr, 2h04) avec Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Sandrine Bonnaire…
Jeudi 25 octobre 2012 De Sandrine Bonnaire (France, 1h38) avec William Hurt, Alexandra Lamy, Jalil Mehenni...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter