Moonwalkers

Moonwalkers
D'Antoine Bardou-Jacquet (Angl, 1h47) avec Ron Perlman, Rupert Grint...

de Antoine Bardou-Jacquet (Bel/GB, 1h47) avec Ron Perlman, Rupert Grint, Robert Sheehan…

Les films s’inspirant de la vie de célébrités se réfèrent, en général, à ce qu’elles ont accompli... Sauf dans le cas de Kubrick. Le réalisateur de 2001 ayant choisi de se reclure dans le mystère créatif perfectionniste et silencieux, un mythomane usurpa son identité ; cela donna Appelez-moi Kubrick de Brian W. Cook. Quant au “documenteur” de Karel, Opération Lune, il découla d’une rumeur selon laquelle la Nasa aurait commandé à Stanley le tournage d’un faux alunissage.

Cette dernière légende est ici à nouveau exploitée, incluse dans une comédie d’espionnage assaisonnée façon Guy Ritchie — c’est-à-dire comme enrichie en psychotropes. L’europudding en résultant appartient à la catégorie des semi-spoofs adroits : ces parodies un peu coupables dont il convient de ne pas abuser. VR

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 8 septembre 2020 Nouveauté de cette saison, Les Vendredis de l’horreur programmés par les circuits Pathé créent un rendez-vous pour frissonner en fin de semaine (en même temps, (...)
Lundi 9 septembre 2013 Après avoir fait ressurgir le Taxi Driver de Martin Scorsese mercredi dernier, UGC Ciné-Cité Confluence, dont la programmation est assez baroque, s’offre (...)
Samedi 15 juin 2013 De Rodney Ascher (ÉU, 1h42) documentaire
Vendredi 29 avril 2011 Paul Thomas AndersonSes premiers films (Boogie nights et Magnolia surtout) étaient sous forte influence Scorsese, mais Paul Thomas Anderson s’est avéré le (...)
Vendredi 29 avril 2011 Cinéma / La rétrospective intégrale de l’œuvre de Stanley Kubrick à l’Institut Lumière permet de mesurer à quel point ses films ont su incarner un extrême du cinéma : celui d’un artiste qui utilisait son outil pour magnifier et penser le...
Vendredi 1 avril 2011 En ouverture de la rétrospective Kubrick à l’Institut Lumière, un événement inratable : la version longue de "Shining", inédite en France sur grand écran, avec une demi-heure supplémentaire où l’on trouve de nouvelles clés pour appréhender ce...
Mardi 21 octobre 2008 La suite des aventures du fils du Diable, toujours signée Guillermo Del Toro, laisse tous les blockbusters de la rentrée loin derrière par ses inventions graphiques et son côté fun et référentiel. Christophe Chabert
Mercredi 1 octobre 2008 Projection unique à l'Institut Lumière ce samedi du chef-d’œuvre de Stanley Kubrick, Shining, où le cinéaste transforme le roman de Stephen King en grand zapping halluciné. CC

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X