Protomartyr de la cause

Protomartyr + Korto

Marché Gare

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Rock / Dans une ville où le rock a toujours sonné différemment du reste de l'Amérique, Protomartyr fouille à grands coups de post-punk fracassant les décombres d'un Détroit économiquement rétamé. Et questionne, non sans émotion, la chute de l'Amérique toute entière dans les bras de Trump.

Dans le documentaire de Jim Jarmusch Gimme Danger, Iggy Pop rappelait combien le son des Stooges avait été modelé par le vacarme de l'industrie locale alors florissante, et notamment le "mega-clang" des presses industrielles de la machinerie automobile, explosant par delà les murs des usines.

C'est aussi le son de Détroit, sa rumeur, que l'on entend sur les disques post-punk de Protomartyr, gang du cru, dont la totalité des membres s'est retrouvé au chômage en un claquement de doigts dans cette cité déclarée officiellement en faillite – ce qui leur a permis de se consacrer à plein au groupe.

À ceci près que cette rumeur, ce son originel, résonnent bien différemment. Figurant la bande-son d'une ville où le rêve américain se serait retourné comme une crêpe avant de s'étaler sur un sol en proie au chiendent comme symbole d'une misère devenue incontrôlable.

Vérité

Ici, les guitares de Greg Ahee pleurent des larmes d'acier fondu, quand elles ne hurlent pas comme le corps d'un supplicié, comme le fantôme d'usines sacrifiées, comme le cœur révélateur d'un pays qui a perdu la tête.

Là, le chanteur Joe Casey porte haut la plume du groupe mais toujours, en digne chroniqueur de son époque, dans une plaie fumante. En héritier quasi direct de Mark E. Smith (The Fall) auquel il voue un culte visible, créant un pont avec le Manchester miséreux de la fin des 70's, Casey maugrée – quand il ne rugit pas d'un timbre d'Ase enivré qui rappelle des Sivert Høyem (Madrugada) ou des Matt Berninger (The National) – de saisissants monologues monocordes particulièrement imagés sur l'état du monde qui l'entoure, qu'il soit saisi au ras (la crise de l'eau potable à Flint, Michigan, la gentrification) ou dans une dimension plus large, pour ne pas dire existentielle.

Écrit au moment où le destin politique de l'Amérique chavirait comme un cargo fracassé sur un haut fond, Relatives in Descent court désespérément après la notion de vérité dans un univers si contaminé par les fake news qu'il a fini par en développer une tumeur à postiche orange. La réalité devenant elle-même un mensonge et l'oracle improbable d'une victoire impossible une vérité insoutenable qui résonne comme le fracas d'une presse métallique.

Protomartyr + Korto
Au Marché Gare le lundi 16 avril

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 Il est libre, Iggy Pop. Bon, y en a quand même pas qui disent qu'ils l'ont vu voler, mais continuer de se trémousser torse-poils devant (...)
Mardi 4 janvier 2022 Avec le grand retour des internationaux et un nombre invraisemblable de reports, le printemps 2022 déborde de concerts prometteurs et/ou attendus. Revue d'effectifs forcément très sélective et un peu subjective.
Jeudi 12 mars 2020 Les annulations et reports s'accumulent dans presque toutes les structures de la métropole, impactant durement tout un écosystème déjà fragile. Voici ce qui nous a été communiqué. Nous mettrons cet article à jour au fur et à mesure. (dernière mise à...
Mercredi 4 décembre 2019 Increvable Iguane ! Quand la plupart de ses contemporains ont passé l'arme à gauche ou sont artistiquement rôtis, Iggy Pop est toujours aussi vaillant, (...)
Mercredi 24 juin 2015 Après une édition 2014 riche en prises de risques, le festival phare de l'été lyonnais est revenu à ses fondamentaux bankable. On peut le déplorer. On peut, plus prosaïquement, se satisfaire de l'aubaine que constitue la venue d'artistes de haute...
Mercredi 25 mars 2015 Des adieux, des retrouvailles, des rencontres : bien que moins surprenante que sa prédécesseur, la 22e édition des Nuits de Fourvière promet son lot d'émotions fortes. Benjamin Mialot
Mardi 15 juillet 2014 Si The National n'est pas le meilleur groupe du monde – méfions-nous, ce n'est pas impossible – il en est le plus fascinant. Oscillant entre blizzard glacé du détachement et orages de chaleur humaine, et trouvant au milieu un chemin de croix rock de...
Mardi 18 mars 2014 Points culminants d'une édition d'A Vaulx Jazz centrée sur le piano et la voix, ce sont quatre volcans monumentaux de l'histoire musicale qui rendront A Vaulx Jazz visibles de très loin. Éruption imminente, dans un Centre Charlie Chaplin qui promet...
Jeudi 13 mars 2014 65 spectacles, 170 levers de rideau, des rendez-vous au TNG, à Gadagne ou à la Maison de la danse : les Nuits de Fourvière s'annoncent plus foisonnantes que jamais. Benjamin Mialot
Lundi 12 novembre 2012 Calendar (Talitres)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !