De nouvelles couleurs pour le cinéma italien au Comoedia

La Mafia non è più quella di una volta
De Franco Maresco (It, 1h45) avec Letizia Battaglia, Ciccio Mira, Matteo Mannino

Rencontres autour du cinéma italien d’aujourd’hui / Moribond il y a vingt ans, fracassé non pas par un capitaine, mais par un cavaliere à la tête de son armée de chaînes de télévisions, le cinéma italien a repris quelques couleurs, trouvant de dignes héritiers à ses glorieux aînés avalés par la terre.

Quelques jours après les premières célébrations du centenaire de la naissance de Federico Fellini, le Comœdia, l'Institut Culturel Italien et l'Université Lyon 3 consacrent trois jours à l’actualité de la production transalpine autour de cinq longs-métrages emblématiques, dont quatre inédits et quatre déjà récompensés à travers les festivals.

Profitez-en pour voir, si cela n’avait point été fait, l’étonnant Martin Eden de Pietro Marcello, transposition quasi-contemporaine et ultra politique du roman d’apprentissage de Jack London ayant permis à Luca Marinelli de décrocher la Coupe Volpi à Venise. Politique, la sélection l’est d’ailleurs globalement. Tel le film choisi en ouverture, Effetto Domino de Alessandro Rossetto (en sa présence), auréolé du Prix spécial du jury à Annecy en 2019. Également Prix du Jury, mais à Venise, le documentaire La Mafia non è più quella di una volta de Franco Maresco (représenté par son producteur Rean Mazzone), portant sur le massacre de la via d’Amelio. Carlo Sironi accompagnera Sole, lui aussi distingué par le Prix du Jury, mais à Villerupt.

Enfin, la clôture s’effectuera avec une œuvre très attendue, puisqu’il s’agit du Pinocchio de Matteo Garrone. Le classique de Collodi est un peu pour les cinéastes italiens ce que Les Misérables de Victor Hugo est à leurs homologues hexagonaux : un bâton de maréchal. S’inscrivant à la suite de Comencini, Enzo d’Alò ou Roberto Benigni (qui endosse ici le rôle de Gepetto), Garrone signe un beau film émouvant, avec ce qu’il faut de grotesque et d’enfantin, mais aussi de morale et de politique. On ne se refait pas…

Rencontres autour du cinéma italien d’aujourd’hui
Au Comœdia ​les mercredi 5, jeudi 6 et vendredi 7 février

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 29 mars 2022 Dans un spectacle dérangeant et éblouissant, Alice Laloy renverse les codes du roman de Pinocchio et s’attache au moment de sa transformation. Un des grands spectacles du dernier Festival d’Avignon ; de surcroît accessible aux enfants.
Mardi 15 octobre 2019 L’Italie, dans une vague première moitié du XXe siècle. Pour avoir défendu un bourgeois dans une bagarre, le jeune marin Martin Eden est introduit dans sa famille. Fasciné par la fille de la maison, il cherche à se cultiver pour s’élever. Mais...
Mardi 22 décembre 2015 Comment raconter Pinocchio sans marionnette ? Avec les deux éléments-clés de son éthymologie, rappelée par le metteur en scène et acteur Didier Galas : le pin (...)
Mardi 15 décembre 2015 De moins en moins de salles restent ouvertes pour le 31. Les Célestins eux, se tiennent à la tradition, avec un spectacle à destination des grands et (...)
Dimanche 17 février 2013 De Enzo d'Alo (Fr-Bel-It-Lux, 1h20) animation
Mercredi 21 décembre 2011 L’homme par qui la magie fait sens : l’indispensable metteur en scène Joël Pommerat ne lésine avec les artifices du théâtre pour passer à la loupe ses contemporains sans oublier de montrer leurs rêves et cauchemars. La preuve par l’exemple avec "Ma...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X