La Fête des Tuiles : « un temps de partage réjouissant »

Événement / Samedi 10 juin aura lieu sur le cours Jean-Jaurès la troisième édition de la Fête des Tuiles, présentée par l’équipe municipale comme un événement populaire dédié « à ceux qui font Grenoble ». Le maire Éric Piolle nous en a dit un peu plus en marge de la conférence de presse.

« Le bilan des deux premières éditions est très positif, avec une mise en mouvement réussie de cette effervescence grenobloise, de ce mélange, de cette porosité… Une effervescence qui a lieu toute l'année et qui trouve dans la Fête des Tuiles un espace symbolique fort à investir ensemble. C’est véritablement un temps de partage réjouissant. » Voilà, lorsque nous l’avons interrogé sur le pourquoi du comment de cette Fête des Tuiles, ce que le maire de Grenoble Éric Piolle nous a répondu, avant de poursuivre : « L'esprit de cette journée, c'est que ceux qui font Grenoble se mélangent pour "faire ensemble". C'est dans cette diversité-là qu'émergent énormément d'innovations, de la qualité de vie, des changements… Tout ce qui fait que l’on aime habiter à Grenoble ! » D’accord.

Issue d’une promesse de campagne lancée pendant les municipales de 2014, l’événement a toujours eu pour vocation de durer. « L’inscription dans le temps de grands événements comme celui-là prend du temps. On a tous en tête évidement l'exemple de la Fête des Lumières à Lyon : il faut nous aussi que l'on prenne le temps de faire ce marquage-là, sur des années. Car cette Fête des Tuiles répond à un manque : il n'y avait pas à Grenoble de grands événements collectifs alors que, justement, nous avons besoin de moments de retrouvailles. Et en ces temps angoissés, ces événements font de la rencontre, de l'émerveillement, donnent de l'énergie à tous... »

« Lancer l’été à Grenoble »

Troisième édition donc, et toujours le même principe qui pourrait être : tout le monde dehors, grâce à un cours Jean-Jaurès et une petite partie du cours de la Libération piétonnisés pour l'occasion – ce qui est très agréable. Avec, ici et là, des animations gratuites concoctées par des associations grenobloises (120 sont annoncées) : des bals, des concerts, une proposition artistique sur des immeubles à hauteur de l'Estacade, du yoga, des ateliers de réalité virtuelle, des flashmobs, des combats de sabre laser, du hip hop… Et, de 17h à 19h, un "Défilé des Tuiles" avec 12 cortèges préparés par les habitants de Grenoble et de l'agglo.

Mais si la philosophie reste la même, un changement de taille a néanmoins été opéré en coulisses pour cette année : la prise en main par la Ville de Grenoble d'une grosse partie de l'organisation de la Fête, alors que les années précédentes l'association Fusées était aux commandes. Ce qui permet à la municipalité de faire quelques économies, même si des prestations ont tout de même été commandées à l'extérieur – par exemple 89 000 euros pour le défilé, 40 000 euros pour la sécurité… « Le reste, c'est de l'interne ville » explique Olivier Bertrand, conseiller municipal délégué aux animations, événements et temps festifs. Pour un budget global estimé, comme les années précédentes, à 350 000 euros – les économies annoncées ont été absorbées par un surcoût lié à la sécurité nous a-t-on informés.

« Avec 100 000 participants en 2016, la Fête des Tuiles est le rendez-vous qui lance l’été à Grenoble » écrit Éric Piolle dans l’édito du programme. Si c’est le maire qui le dit…

La Fête des Tuiles
Sur le cours Jean-Jaurès samedi 10 juin

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 4 avril 2022 Travailleurs, forces de l’ordre, fêtards, établissements culturels et festifs, riverains… Lundi 21 mars, des dizaines d’acteurs de la nuit étaient réunis en mairie pour entendre le résultat de six mois d’enquête sur la nuit à Grenoble.
Lundi 29 novembre 2021 Après le signalement à la justice effectué par Grenoble Ecole de Management sur la circulation de GHB dans les soirées étudiantes, fin octobre, le mouvement Balance ton Bar est une déferlante. Secoués, les acteurs grenoblois du secteur tentent de...
Mardi 20 novembre 2018 La Ville de Grenoble vient d'inaugurer ce nouveau lieu « dédié à la jeunesse et à l’engagement ». On y était.
Mardi 5 juin 2018 La quatrième édition de la Fête des Tuiles est prévue ce samedi 9 juin sur les cours Jean-Jaurès et de la Libération. Un temps festif « pour partager et se rassembler » comme le souhaite Éric Piolle, le maire de Grenoble.
Mardi 24 octobre 2017 En février 1968, Grenoble accueillait les Jeux olympiques d’hiver après s’être grandiosement transformée pour l’occasion. 50 ans plus tard, la Ville et ses partenaires célèbrent cet anniversaire en grande pompe avec une apogée prévue début février....
Mardi 4 juillet 2017 Jeudi 22 juin, le maire de Grenoble Éric Piolle présentait à Paris, au ministère de la culture, un dossier pour soutenir la candidature de la ville au label national "ville d’art et d’histoire". À peine sorti de son oral, il annonçait sa réussite...
Lundi 13 février 2017 Après les coupures du fameux "plan de sauvegarde" (comme l’annonce de la fermeture de certaines bibliothèques), Corinne Bernard, adjointe aux cultures à la Ville de Grenoble, tente de reprendre la main. Lors du conseil municipal du lundi 6 février,...
Lundi 31 octobre 2016 Fini le temps où les politiques culturelles étaient construites main dans la main avec les artistes et les professionnels ? Aujourd’hui, les élus semblent de plus en plus vouloir se réapproprier ce secteur avec, parfois, des méthodes abruptes et des...
Jeudi 21 juillet 2016 Après la prise de parole remarquée du metteur en scène français Joël Pommerat contre la politique culturelle de la Ville de Grenoble en juin dans "Libé", c’est au tour d’acteurs culturels grenoblois de prendre la plume, cette fois-ci dans...
Vendredi 10 juin 2016 Jeudi 9 juin, Éric Piolle et plusieurs de ses élus ont annoncé publiquement les contours de leur plan dit de « sauvegarde des services publics locaux ». Son but ? Faire des économies, dans tous les domaines.
Jeudi 2 juin 2016 Le metteur en scène qui vient de présenter son fabuleux "Ça ira (1) Fin de Louis" à la MC2 (c'était notre une du numéro du 18 mai) publie une tribune dans le quotidien "Libération". Son titre ? « Grenoble, la déception de l’écologie...
Mardi 31 mai 2016 Deuxième édition ce samedi 4 juin pour la fameuse fête révolutionnaire mais surtout populaire voulue par le maire de Grenoble Éric Piolle.
Jeudi 5 mai 2016 Grégory Signoret, patron du festival grenoblois Rocktambule, annonce la couleur : les caisses sont vides, ce sera impossible d’organiser cet automne l’édition 2016. Mais tout n’est pas perdu pour la suite si des subventions d’urgence sont...
Mardi 26 avril 2016 Le bruit courrait depuis quelque temps, des couloirs de l’Hôtel de Ville à ceux du conseil d’administration de la MC2 : le maire de Grenoble Éric Piolle et son équipe vont baisser de 100 000 € la subvention de la fameuse scène...
Mardi 1 mars 2016 Le mois dernier, la mairie convoquait l’ensemble de la presse locale pour revenir sur les douze premiers mois de reprise en gestion directe du Palais des sports. Le bilan ? « Positif » (forcément). Aurélien Martinez
Mardi 22 décembre 2015 Cette année à Grenoble, on a notamment eu droit à de la politique culturelle difficile à suivre et de l'art contemporain dans la tourmente.
Mardi 2 juin 2015 C’était dans le programme du candidat à la mairie de Grenoble Éric Piolle : mettre en place « une fête de la Journée des Tuiles afin d’associer toute la population et de créer un événement festif, populaire et fédérateur ». La première édition a...
Jeudi 24 juillet 2014 Mercredi soir, Tricky, ancien Massive Attack et légende du trip hop, était attendu sous un chapiteau blindé. Sauf qu'il a oublié de venir (au sens figuré bien sûr). Sinon, on a aussi croisé Éric Piolle, le maire de Grenoble, qui a lâché quelques...
Mardi 18 mars 2014 Les dimanches 23 et 30 mars se tiendront les élections municipales. Zoom en trois points sur la situation grenobloise, et plus précisément sur le sujet de la culture.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter