De mémoires d'ouvriers

De Gilles Perret (Fr, 1h19) documentaire

C’est peu dire que Gilles Perret a choisi ici le bon angle pour aborder les sujets les plus brûlants de notre actualité politique : mondialisation, délocalisations, abandon de la classe ouvrière par les multinationales et leurs actionnaires… Et pourtant, c’est en braquant ses projecteurs sur un tout petit bout de France, les Alpes, et en retournant dans le passé qu’il éclaire avec une réelle pertinence les incertitudes de l’avenir. C’est là-bas que la conscience ouvrière contemporaine est née, après une répression sanglante orchestrée conjointement par le patronat et les pouvoirs publics ; c’est là-bas aussi que l’industrie a pris son essor, les paysans se muant en ouvriers pour répondre à la ruée vers l’or blanc, construisant barrages, lignes ferroviaires et stations de ski ; c’est là-bas, enfin, que les fusions-acquisitions et autres consortiums ont transformé les travailleurs en «ligne sur un bilan comptable», variable d’ajustement pour les profits des actionnaires. À travers une passionnante collecte d’archives et des entretiens avec les témoins de cette époque bénie et aujourd’hui oubliée, Perret signe un documentaire qui, s’il n’est pas d’une fulgurante pertinence cinématographique (ce n’est pas Tous au Larzac, loin s’en faut !), est une réponse exemplaire aux discours désincarnés de la classe politique sur le monde du travail.

Christophe Chabert

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 8 novembre 2016 Le documentariste Gilles Perret rappelle la paternité du ministre communiste Ambroise Croizat dans la création de l’Assurance maladie, et légitime la préservation de ce système solidaire participant du progrès social. Un film méritant d’être...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter