Esprit, es-tu là ? : "Un monde plus grand"

Un monde plus grand
De Fabienne Berthaud (Fr, 1h40) avec Cécile de France, Tserendarizav Dashnyam, Arieh Worthalter...

Drame / Après la mort de son compagnon, Corine part au fin fond de la Mongolie pour se changer les idées. Alors qu’elle enregistre le son d’une cérémonie chamanique, elle entre dans une transe violente, révélant des dons de chamans insoupçonnés. Une lente initiation va alors commencer…

Il faut attendre le générique de fin pour apprendre qu’il s’agit d’un biopic. En soi, le détail n’a pas ou peu d’importance et ne change rien dans le parcours de Corine. Indirectement, il résonne avec le sous-thème du film : la sérendipité (ou fortuité). En l’occurrence, le spectateur constate la véracité de l’histoire en étant entré dans une fiction comme Corine a découvert son “don“ alors qu’exilée dans le travail à mille lieues du lieu de sa douleur, elle entamait son deuil.

S’il laisse une grande part au mystère et à l’inconnu, Un monde plus grand ne verse pas pour autant dans l’ésotérisme : il inscrit a contrario le processus chamanique dans le cartésianisme occidental, Corine étant le trait d’union lui permettant d’être scientifiquement étudié.

Dommage cependant que Fabienne Berthaud ait été un peu timorée dans sa tentative “d’illustration“ de la transe, c’est-à-dire dans la restitution de ce que perçoit la chamane lorsqu’elle accède à son niveau de vision supérieur — ou, pour reprendre l’image très parlante du film, lorsqu’elle « passe du premier au troisième étage de la Tour Eiffel ». Certes, l’on comprend la difficulté de figurer l’abstraction, mais l’art cinématographique permet d’en fabriquer de suffisamment évocatrices et métaphoriques pour susciter l’abandon de l’esprit et l’élargissement du champ des possibles — il suffit de se référer au finale de l’incontournable 2001 de Kubrick pour s’en convaincre. Malgré cela, le voyage est triple : initiatique, consolateur et dépaysant dans une Mongolie à la beauté… transcendante.

Un monde plus grand
Un film de Fabienne Berthaud (Fr, 1h40) avec Cécile de France, Narantsetseg Dash, Tserendarizav Dashnyam…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Samedi 18 juillet 2015 De Catherine Corsini (Fr, 1h45) avec Cécile De France, Izïa Higelin, Noémie Lvovsky…
Mardi 7 avril 2015 De Denis Dercourt (Fr, 1h30) avec Albert Dupontel, Cécile De France…
Vendredi 29 novembre 2013 De Cédric Klapisch (Fr, 1h54) avec Romain Duris, Audrey Tautou, Cécile de France…
Jeudi 20 juin 2013 Emmanuel Daumas donne une seconde vie à "Anna", téléfilm culte de Pierre Koralnik diffusé en 1967. Exit Jean-Claude Brialy et Anna Karina (mais pas Serge Gainsbourg, auteur de la mythique bande son de cette histoire d'amour évitée) et place à...
Lundi 18 février 2013 D’Éric Rochant (Fr, 1h43) avec Jean Dujardin, Cécile De France, Tim Roth…
Vendredi 13 juillet 2012 Où Xavier Giannoli veut-il en venir avec cette fable où un Monsieur Tout-le-Monde (Kad Merad, choix presque trop évident, même si l’acteur s’en sort avec (...)
Lundi 16 mai 2011 Lumineux, vif et porté par une foi conjointe dans l'homme et dans le cinéma, le nouvel opus des frères Dardenne s'impose comme un sommet dans une œuvre déjà riche en films majeures. Christophe Chabert
Mercredi 12 janvier 2011 Du drame surnaturel en forme de destins croisés que le sujet autorisait, Clint Eastwood ne conserve que les drames individuels de ses personnages, dans un film d’une grande tristesse et d’une belle dignité. Christophe Chabert
Vendredi 2 avril 2010 Nicolas Boukhrief compose un néo film noir stylisé, bancal, mais au final pas inintéressant malgré ses faiblesses. Jérôme Dittmar
Mercredi 22 avril 2009 De Stijn Coninx (Belg-Fr, 2h) avec Cécile de France, Sandrine Blancke…
Mercredi 15 octobre 2008 de Jean-François Richet (Fr-Canada, 1h53) avec Vincent Cassel, Cécile de France, Gérard Depardieu…

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter