Les Frères Dardenne Prix Lumière 2020

Prix Lumière 2020 / Deux fois deux Palmes d’Or succèdent donc au double palmé Francis Ford Coppola, et recevront donc le Prix Lumière le vendredi 16 octobre à Lyon. Croisons-les doigts pour que rien n’entrave cette prophétie…

De premières annonces fin mai avaient révélé quelques lignes fortes de la programmation de cette 12e édition du Festival Lumière : un hommage à Michel Audiard à l’occasion du centenaire de sa naissance, une rétrospective Clarence Brown. Si l’on se doutait que le ou la futur récipiendaire ne serait pas américain·e, rien ne laissait supposer qu’il ou elle serait double ! Mais après tout, quoi de plus normal pour célébrer le 125e anniversaire du Cinématographe par les Frères Lumière que célébrer deux frères de cinéma, les Dardenne.

Indissociables comme le furent les Taviani ou le sont les Coen ou les Washowski, les “frères“ comme les surnomment avec affection leurs comédiens sont à l’instar de Ken Loach ou Stéphane Brizé les principaux représentants d’un cinéma ancré dans une réalité sociale et brute. Dépourvus d’effets, de musique, au plus près des corps et des situations, leurs films confrontent volontiers des gens ordinaires à des cas de conscience ou des enjeux moraux.

Révélateurs d’acteurs — à commencer par Olivier Gourmet, leur acteur fétiche, Jérémie Rénier, Déborah François, Emilie Dequenne, Fabrizio Rongione —, producteurs via leur société Les Films du Fleuve de Loach, Audiard, Khan ou Jacquot, Jean-Pierre et Luc Dardenne sont depuis leur sélection et leur Palme d’Or en 1999 pour Rosetta des habitués du palmarès cannois, remportant tous les prix sur la Croisette — dont une seconde palme pour L’Enfant (2005).

Ce Prix Lumière sera sans doute l’occasion de revisiter leur premières œuvres, et notamment leur première réalisation de fiction, Falsch (1987) ainsi que leurs documentaires tournés entre 1978 et 1983, matrice de leur œuvre à venir. Il scelle enfin le retour de vrais fidèles de la Rue du Premier-Film : les Dardenne manquant rarement une venue à Lyon pour le Festival. Ils avaient par ailleurs fait l’objet d’une rétrospective à l’Institut Lumière en 2016.

12e Festival Lumière, du 10 au 18 octobre dans tous les cinémas de Lyon et de la Métropole.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 1 décembre 2021 Après de rocambolesques péripéties, l’Institut Lumière accueillera bien du 7 au 14 décembre les neuf films du “Festival Netflix“ et sa pluie de grands auteurs, dans un contexte houleux. Récit du feuilleton qui a tourneboulé les “professionnels...
Jeudi 18 novembre 2021 Imaginez la migraine pour les Anglo-saxons : la première cinéaste de l’histoire s’appelait Guy — bon, d’accord de son nom de famille, Alice (1873-1969) (...)
Lundi 5 juillet 2021 Hommages et déserts au menu de l’Été en Cinémascope 2021, avec en sus de somptueux plats de résistance. Réservez tout de suite un mardi et sept jeudis ; en plus, c’est gratuit !
Vendredi 26 mars 2021 Un mois avant son quatre-vingtième anniversaire, le jour du centenaire de Simone Signoret, Bertrand Tavernier est décédé dans sa propriété de Sainte-Maxime. C’est davantage qu’un cinéaste ou que le président de l’Institut Lumière qui disparaît avec...
Jeudi 25 mars 2021 On vient d’apprendre la disparition à 79 ans du cinéaste, scénariste et producteur Bertrand Tavernier, par ailleurs président de l’Institut Lumière depuis sa création en 1982. Une perte immense.
Vendredi 26 février 2021 Avant les tapis rouges, Thierry Frémaux a longtemps foulé avec une respectueuse gravité les tatamis de judo. Dans "Judoka", un récit où rien ne fait écran à cette part d’intime, le directeur général de l’Institut Lumière/délégué général du Festival...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !