Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

Tous azimuts ou presque : quand trois théâtres jouent la complémentarité

Kit de survie en milieu masculiniste

Les Subs

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Théâtre / Faire de leurs singularités une force de frappe. Voici que Les Subs, les théâtres du Point du Jour et de l’Élysée coordonnent leurs programmations le temps d’un week-end : Azimuts, pour mettre à l’honneur des artistes émergents. Qu’est-ce qu’il y a à l’intérieur ?

Dans le foisonnement de ce qui est proposé en théâtre en ce moment, mieux vaut jouer la carte de la complémentarité que de la concurrence. Le Point du Jour, L’Élysée et Les Subs l’ont bien compris à la fois pour le public, les artistes et les professionnels à qui le festival Azimuts est adressé. Il ne s’agit pas là d’étapes de travail, mais bien de pièces abouties comme ce que fabrique Pierre Bidard, formé à l’ENSATT. À l’Élysée, le metteur en scène, installé dans son Orne natale, repéré par le prestigieux prix parisien du Théâtre 13, présente Que se répètent les heures en rapport avec le projet expérimental de la clinique psychiatrique de La Borde où, dans les années 70, un lien nouveau au patient a été inventé, en faisant une partie prenante de la vie de l’établissement. Dans son autre création Il faut tenter de vivre, Pierre Bidard continue à explorer la notion de communauté.

Crimes et délitement

Le Point du Jour entame un chapitre consacré aux questions environnementales via la pièce de François Hien mise en scène par Jérôme Cochet, Mort d’une montagne qui se jouera dans un gymnase (La Quarantaine) disposant d’un mur d’escalade pour mieux évoquer « le panorama d’un paysage bouleversé par le réchauffement climatique ». Un débat, entre universitaires, le 22 janvier au même endroit, permettra de réfléchir au lien entre art et catastrophe.

Enfin, Les Subs restent fidèles à leur ADN avec une large part de leur week-end consacrée à des expériences immersives grâce au projet Geyser de la structure de production genevoise le Grütli. La metteuse en scène Marion Thomas, ancienne assistante de Joris Mathieu, propose, casque sur les oreilles, une déambulation en forme de Kit de survie en milieu masculiniste avant que des performers queer, emmenés par Isabelle Chladek, s’emparent du dancefloor de La Boulangerie, avec Nos désirs font désordre, les vôtres sont-ils des ordres ?

À regarder car danser, nous rappelle Jean Castex, est toujours interdit…

Azimuts
Au Point du Jour, à l’Élysée et aux Subs du vendredi 21 au dimanche 23 janvier

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 4 janvier 2022 Après une première moitié de saison d’une densité inédite, les théâtres attaquent 2022 sans baisser de rythme. Les six mois à venir seront riches comme rarement de découvertes et de grandes figures pour se clore sur la venue d’Ariane Mnouchkine.
Vendredi 3 décembre 2021 On connaît son attachement pour Lyon (affectif ou professionnel : revoyez Mise à sac et L’Insoumis), et chacune de ses venues permet de rappeler qu’il (...)
Jeudi 9 septembre 2021 Après 18 mois d’arrêt ou de hoquet, les salles de théâtre s’ouvrent enfin en grand avec une saison plus remplie que jamais, faisant face à un défi immense : appâter de nouveaux spectateurs avec des spectacles toujours plus haut de...
Mardi 21 janvier 2020 Finement mené et écrit, le travail de François Hien interroge. Pourquoi ne pas choisir un point de vue tranché et prendre pour appui un fait divers si symbolique ? Immersion au procès d'un infirmier qui a mis fin à la vie d'un malade dans un état...
Mardi 7 janvier 2020 Quelques pointures avignonnaises continueront leur tournée en cette deuxième partie de saison et surtout la jeune scène locale (ou pas) revient avec de nouvelles propositions. Coup d’œil très exhaustif de ce qui vous attend.
Mardi 10 septembre 2019 Cette saison, les artistes s'attachent à malaxer (au mieux) ou à commenter (au pire) l'actualité immédiate. Cette lame de fond du théâtre contemporain se vérifiera tout au long des prochains mois dans les salles et sera ponctuée par l'indispensable...
Mardi 17 octobre 2017 Dédié à l'émergence et ayant fait place il y a 18 mois au mémorable Cannibale du Collectif X, voici que le Théâtre de l'Élysée accueille de nouveau cette (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter