"Sur les îles du ciel" : le pouvoir des fleurs de montagne s'expose au Muséum de Grenoble

Exposition | L’institution grenobloise propose « une exposition et un documentaire pour explorer les plantes des hautes altitudes alpines ». On l'a visitée.

Alice Colmart | Mardi 19 décembre 2017

Photo : Alice Colmart


Dans les années 1800, le naturaliste Charles Darwin avouait que l'évolution des fleurs était pour lui « un abominable mystère ». Plus de 200 ans plus tard, l'exposition Sur les îles du ciel proposée au Muséum d'histoire naturelle de Grenoble donne quelques réponses. Elle présente le travail de botanistes, universitaires et alpinistes qui traquent les plantes sur les grandes parois du massif des Écrins pour étudier l'impact de leur évolution génétique sur la vie humaine.

La première partie du parcours donne ainsi à voir des photos d'espèces de la flore alpine capturées à plus de 3000 mètres d'altitude. On apprend l'origine de la saxifrage, des apiacées qui appartiennent à la famille des carottes, ou encore des lamiacées issues de la famille de la menthe. C'est également l'occasion d'en savoir plus sur les conditions de vie des alpinistes : un bivouac a été conçu pour l'événement et des casques, des baudriers, des mousquetons sont exposés en vitrines.

L'exposition se termine au deuxième étage, où l'on découvre le documentaire Sur les îles du ciel d'Olivier Alexandre, co-organisateur du festival grenoblois de cinéma Rencontres Montagnes et Sciences. Il met en scène deux alpinistes en pleine expédition et soulève la capacité d'adaptation des plantes aux conditions météorologiques. Une question se pose alors : seront-elles résistantes à l'heure du réchauffement climatique ?

Sur les îles du ciel
Au Muséum jusqu'au 26 août


Sur les îles du ciel

Et si Darwin avait été alpiniste ? Une exposition et un documentaire pour explorer les plantes des hautes altitudes alpines.
Museum 1 rue Dolomieu Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter