"Tibet minéral animal" : pantois face aux panthères

ARTS | Organisée par le Muséum de Grenoble, l’exposition de l’Espace Prémol (Village Olympique) nous invite à découvrir le bestiaire tibétain à travers l’œil (et l’objectif) de l’un des photographes animaliers les plus palpitants qui soit : Vincent Munier.

Benjamin Bardinet | Mardi 20 octobre 2020

Photo : Benjamin Bardinet


Chaque photographie de l'exposition Tibet minéral animal, à la recherche de la panthère des neiges est une révélation. On y trouve des animaux connus, comme des yacks ou des lapins dans des situations peu familières : en furie, fonçant droit sur l'objectif ou en pleine course tentant d'échapper à la mort. Dans des catégories plus exotiques, on pourra s'amuser du Chat Pallas dont la forme du visage évoque celui d'Alice au pays des merveilles, ou être intrigué par le regard menaçant légèrement bridé du renard tibétain qui n'est pas sans rappeler celui des effrayants Gardiens de la doctrine issus du bouddhisme tibétain.

Mais bien sûr, par dessus tout, celle qui intrigue et que le photographe Vincent Munier a passé des semaines à guetter, c'est la fameuse panthère des neiges. Fascinante, elle adopte tour à tour des attitudes de fière impératrice, de Sphinx imperturbable, d'habile acrobate ou de gros chat trop mignon.

Au regard de ces photographies, on imagine les heures d'attente interminable passées à l'affut tant le félin semble jouer à cache cache avec les roches – il nous faut en effet parfois plusieurs minutes face à une image pour déceler sa présence. Vincent Munier raconte même que pour l'une des photographies, il était tellement concentré sur le rapace au centre de l'image qu'il ne s'est pas rendu compte que la panthère, dissimulée juste derrière un rocher, l'observait en douce. Une variante animalière de l'arroseur arrosé.

Tibet minéral animal, à la recherche de la panthère des neiges. Espace Prémol jusqu'au 14 novembre


Tibet minéral animal


MDH Prémol 7 rue Henry Duhamel Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter